Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

jeudi 17 décembre 2020

Le sabbat de Yule


Fête du solstice d'hiver : Lundi 21 décembre 2020 à 14h30

Origine

Le sabbat du solstice d'hiver porte de nombreux noms qui renvoient à des traditions différentes, principalement européennes, mais qui s'articulent autour de la même thématique, celle de la célébration de la nuit la plus longue de l'année, annonciatrice du retour de la lumière puisque c'est à partir du solstice d'hiver que les jours vont progressivement rallonger.

Dans les traditions néo-druidiques, on l'appelle Alban Arthan, que l'on peut traduire par «la lumière d'Arthur », en référence au roi légendaire. C'est un hommage à l'image symbolique du Roi Houx (symbolisant la moitié sombre de l'année) terrassé par le Roi Chêne (symbolisant la moitié claire de l'année) jusqu'au prochain solstice.

Druides

On rencontre souvent également le nom de Midwinter qui signifie « milieu de l'hiver », car pour le peuple Celte, le Midwinter n'est pas le commencement de l'hiver, mais bien son apogée. L'hiver commençait alors à Samhain, pour atteindre son apogée à Yule et laisser place au printemps à Imbolc. Aujourd'hui, nous sommes guidés par l'astronomie, mais à l'époque, c'étaient bien les coutumes agraires qui rythmaient la vie des gens et les célébrations. La fin des travaux des champs était marquée par Samhain pour redémarrer à Imbolc avec l'agnelage et les premiers labours.

Le Roi Houx et le Roi Chêne @Anne Stokes

Le terme de Yule est probablement le plus utilisé pour nommer le solstice d'hiver. Bien que d'origine germano-scandinave, il a été adopté par l'immense majorité des païens, toutes traditions confondues. On appelait Yule l'ensemble des célébrations préchrétiennes observées par les peuples germaniques et nordiques, qui furent renommées Noël lors de la christianisation.


Le sabbat

Quelles que soient vos croyances ou traditions, le solstice d'hiver est un temps d'observation de la nuit la plus longue de l'hiver et qui va marquer le retour de la lumière. Même si à ce moment-là, l'obscurité est très profonde, le solstice est porteur d'espoir et de renouveau, puisqu'il annonce que le printemps va commencer à poindre le bout de son nez.

Il est de tradition d'allumer des bougies et des chandelles pour apporter la lumière et chasser les ténèbres. Car après la mort (fêtée à Samhain) Yule annonce la renaissance (fêtée à Imbolc).

 

La Dame des Lumières de Yule @Briar

Il est de coutume de ramener à la maison des plantes à feuillage persistant : le houx pour la protection, le gui pour la fertilité, les conifères pour l'immortalité... c'est une manière de rappeler que la vie est toujours là et que la nature se réveillera bientôt

Nous nous rassemblons au sein de nos foyers pour partager un grand repas et nous donner force, espoir et courage au cœur de l'hiver, qui est, tout de même, loin d'être terminé.

Symboliquement, le solstice est l'occasion de se recentrer sur soi pour trouver des idées, des projets, des réponses à nos questions. Des idées et projets qui devront fructifier au retour du printemps. Tout comme la nature, c'est également un temps de repos, où l'on a besoin de se tourner vers l'intérieur, physique et spirituel. A l'abri de nos chaleureux foyers, et en nous même pour guérir ce qui reste à panser.


Symboles

L'un des symboles les plus emblématiques de Yule est bel et bien la bûche, gros morceau de bois (généralement en chêne) destinée à brûler dans la cheminée en hommage au soleil renaissant. Nous pouvons la brûler en une seule fois durant la nuit du solstice ou en douze tronçons pendant 12 nuits, symbolisant les 12 mois de l'année. C'est une tradition issue des coutumes scandinaves qui s'est implantée en Europe occidentale à partir du XIe siècle.

Eh oui, cette bûche de chêne est bel et bien l'ancêtre de nos bûches de Noël que nous achetons ou confectionnons pour les festivités du 25 décembre.

Évidemment, le gui, le houx et le sapin sont des symboles fondamentaux du sabbat, symbolisant la fertilité, la prospérité et l'immortalité. Et pour terminer, on ne peut parler de sapin sans parler des boules de Noël, autrefois des pommes suspendues pour attirer abondance et prospérité pendant la saison froide, et des guirlandes lumineuses, symboles de la lumière renaissante du soleil.

Quelles que soient vos croyances, traditions ou pratiques religieuses, que ce solstice vous apporte chaleur, lumière, bonheur et joie au sein de votre foyer.
 
 
 
Sources : 

- Yule: Rituels, recettes et traditions du Solstice d'hiver Susan Pesznecker - Édition Danaé (2017)
- Célébrez Yule: Comment survivre au festival du solstice d'hiver (et en profiter) Mélusine Draco - Édition Danaé (2019)
- Les Rites et Célébrations de la Roue de l'année Jane Meredith - Édition Danaé (2019)