Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mercredi 18 novembre 2020

La chronique des Bridgerton, Tome 2 : Anthony de Julia Quinn



La chronique des Bridgerton
Tome 2 : Anthony

de Julia Quinn

Éditions J'ai lu

Réédition le 3 février 2016
Format poche / 375 pages / 7,40 €


Présentation de l'éditeur :

Les Bridgerton sont stupéfaits : le vicomte Anthony souhaite se marier ! Et il sait ce qu'il veut : une femme dont il ne risque pas de tomber amoureux, car l'amour est secondaire dans un couple. Edwina Sheffield est la reine de la saison, elle fera donc une parfaite épouse. Sauf que la demoiselle a une soeur dont l'influence est primordiale. Or Kate Sheffield oppose son véto. Un débauché comme Anthony n'est pas un parti convenable pour Edwina. Le jeune homme est outré. Lui, le célibataire le plus convoité de Londres, indésirable ? Pour qui donc se prend cette péronnelle, qui ne connaît rien à la vie, pour oser le critiquer ? Il va lui prouver qu'il est irrésistible !


L'avis de Jm-les-Livres :

Après avoir découvert l’aînée des sœurs Bridgerton, c’est au tour de l’aîné des garçons, Anthony, le vicomte, de chercher chaussure à son pied. Mais contrairement à sa sœur, Anthony ne cherche pas l’amour, c’est même tout le contraire. Il ne veut pas d’une femme à laquelle s’attacher, surtout qu’il est convaincu qu’il va mourir jeune, mais seulement une femme digne de son rang. Julia Quinn réussit encore une fois à construire un personnage masculin complexe. Anthony a un fort sens du devoir et un grand amour pour sa famille (même s’ils peuvent être exaspérants par moments), mais la certitude qu’il a à propos de son avenir l’aveugle complètement. Il a vu l’amour qui a uni ses parents et il refuse de connaître le même bonheur en sachant qu’il risque de le perdre le jour de sa mort.
En face de ce personnage buté, il fallait une héroïne aussi têtue, voire plus. Kate est aussi dévouée à sa famille qu’Anthony. Elle est prête à tout pour assurer le bonheur de sa petite soeur, même à faire fuir le mauvais prétendant. Dès le début, elle sent qu’Anthony n’est pas sincère sur ses sentiments envers sa soeur, et elle va tout faire pour la convaincre de ne pas l’épouser. Même à se rapprocher de lui pour apprendre à le connaître.

Ce tome est encore une fois un délice. Nous avons également le droit à l’une des meilleures scènes que j’ai lues en romance historique : une partie de Pall Mall (ou croquet en français) mémorable. C’est très drôle et un brin violent. Les répliques entre Kate et Anthony sont excellentes et Julia Quinn nous offre ici l’une de ses meilleures romances. Un livre à ne pas louper si vous êtes fan (ou pas) de l’auteure.