Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

jeudi 5 novembre 2020

Les débuts dans le monde de Béatrice de Sabrina Jeffries



The duke dynastie, 
Tome 1 : Les débuts dans le monde de Béatrice
de Sabrina Jeffries

Éditions J'ai lu

Sortie le 2 septembre 2020
Format poche / 342 pages / 7,60 €


Présentation de l'éditeur :

Accaparé par ses affaires, John Fletcher, duc de Greycourt, n'a guère l'esprit de famille. Néanmoins, quand sa mère se retrouve veuve, il est bien obligé de lui manifester son soutien et se retrouve aussitôt investi d'une mission bien embarrassante : aider la protégée de la douairière à faire ses débuts dans le monde. En effet, Mlle Béatrice Wolfe, qui ignore tout des mondanités, aurait grand besoin d'apprendre les bonnes manières. Et son charme impertinent va bientôt susciter chez le duc des réactions qui n'auraient jamais leur place dans un manuel de savoir-vivre...


L'avis de Jm-Les-Livres :

En règle générale, j’aime beaucoup les romances de Sabrina Jeffries : il y a de l’humour, des personnages attachants et une belle histoire d’amour. Cette nouvelle série est plutôt originale puisque la mère des héros et héroïnes n’a épousé (et s’est donc retrouvée veuve) que des ducs. Nous aurons donc le droit à deux ducs, un officier et une fille de duc.

Et on commence par le grand frère de la fratrie, John Fletcher, le duc de Greycourt. Ce dernier, qui n’est pas très proche de sa famille, se voit contraint de les rejoindre pour les obsèques du dernier mari de sa mère. Une fois sur place, il fait la rencontre de la cousine de son demi-frère, qui est aussi la nouvelle protégée de sa mère. Béatrice, qui a apporté son soutien à la famille, est perturbée par l’arrivée de ce duc. Mais elle ne peut pas baisser sa garde et risquer que Grey découvre son secret.

Si cette romance est plutôt plaisante, il m’a manqué un petit quelque chose pour être totalement emballée. J’ai trouvé que la trame de fond était un peu faible. Sabrina Jeffries nous a habitué à mieux et je suis un peu déçue sur ce point. Le reste de l’histoire n’a rien de révolutionnaire, mais cela se lit bien et cela m’a donné envie de lire les prochains tomes (ce qui est un des buts non ?). J’attends donc la suite avec plaisir.