Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 29 septembre 2020

Sharakhaï, Tome 2 : Le sang sur le sable de Bradley P. Beaulieu



Le Sang sur le sable
de BradleyP. Beaulieu

Éditions Bragelonne Poche

Sortie le 8 juillet 2020
Format poche / 880 pages / 8,90 €


Présentation de l'éditeur :

Çeda est désormais une Vierge du Sabre, une guerrière d'élite. Tandis que les Rois de Sharakhaï lui confient des missions secrètes afin de consolider leur pouvoir, la jeune fille s'efforce de découvrir leurs secrets. Elle connaît déjà la terrible histoire des asirim, mais lorsqu'un lien se crée entre elle et ces pitoyables créatures, leur douleur devient la sienne. Les asirim ont soif de liberté et veulent briser leurs chaînes, mais ils sont soumis à la volonté des dieux et n'ont d'autre choix que d'obéir.

Et l'atmosphère de Sharakhaï est plus délétère que jamais. Les Douze Rois écument la cité pour satisfaire leur impitoyable quête de vengeance. Emre, l'ami de Çeda, a rejoint de nouveaux alliés, espérant tirer parti des troubles qui agitent la ville. Mais malheur à ceux qui s'opposent aux Rois immortels et aux Vierges aux sabres d'ébène...

Avis de Lauryn :

Sur une saga qui comporte cinq tomes, j’espérai échapper au fréquent “creux” du tome 2, surtout que j’avais beaucoup apprécié ma lecture du premier tome. Malheureusement, ce ne fut pas le cas. Si l’univers est toujours aussi riche et les intrigues nombreuses, Bradley P. Beaulieu les fait traîner en longueur, et certains passages sont limite soporifiques. Le traitement des personnages en souffre lui aussi, les rendant tantôt lisses, tantôt détachés de l’histoire. La fin du livre rattrape cette impression, car les choses sérieuses démarrent enfin, mais pour moi c’était un peu tard, surtout avec un livre qui fait cent pages de plus que le précédent. J’ai vraiment eu le sentiment que l’auteur avait recours à cette méthode pour tenir la distance sur cinq tomes. C’est assez dommage, car l’aventure démarrait bien, avec un univers riche, une ville présentée comme un personnage à part entière et des enjeux forts qui promettaient beaucoup mieux que l’intrigue de ce tome 2.

Pourtant, le roman démarre bien, mais ensuite, de nombreux passages s’étalent inutilement, certaines ficelles scénaristiques paraissent un peu grosses et j’ai même dû relire des pages deux fois pour comprendre où l’auteur voulait en venir avec un ajout dont je ne comprenais pas du tout l’intérêt. Peut-être a-t-il voulu mettre en exergue la complexité de la situation, mais de mon côté, je me suis surtout ennuyée. Malgré la richesse de son univers, et la logique de tout ce qu’il met en place, je suis passée à côté de la majorité du roman.

Du côté des personnages, je ne m’attendais pas non plus à pareil ressenti. Dans le premier tome, ils accrochaient efficacement le lecteur et là, le soufflé retombe pour la plupart d’entre eux, alors que l’effet aurait dû être inversé, avec des événements qui les mettent de plus en plus en danger et font appel à des sentiments profonds en lien avec leur passé. Je me suis éloignée des héros, j’ai trouvé plus d’intérêt à des personnages secondaires et ce n’est pas très bon signe pour la suite, je trouve.

Globalement, ce tome 2 est donc une déception, et j’appréhende un peu la lecture du tome 3. J’espère que l’auteur aura fait le choix de revenir sur les fondamentaux, avec une pagination moins conséquente qui n’apporte rien à sa saga, bien au contraire !