Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

vendredi 19 juin 2020

Triangle amoureux (ou pas) de Marisa Kanter



Triangle amoureux (ou pas)
de Marisa Kanter

Éditions Lumen

Sortie le 11 juin 2020
Format broché / 433 pages / 15 €


Présentation de l'éditeur :

Amis sur Internet, un peu plus dans la vie réelle...
Halle et son meilleur ami sur Internet, Nash, peuvent parler de tout... sauf de qui elle est vraiment – un secret qu'elle garde jalousement pour une raison mystérieuse. Sur les réseaux sociaux, elle s'est fait connaître sous le nom de Kels, l'énigmatique créatrice d'un bookstagram à qui ses coups de cœurs littéraires inspirent des recettes inédites de cupcakes. Kels a tout ce dont manque Halle : des amis par dizaines, une assurance inébranlable... et Nash.

Mais ça, c'était avant. Au détour d'un énième déménagement, Halle a la mauvaise surprise de découvrir, dans son rayon préféré à la bibliothèque, nul autre que Nash en chair et en os. Sauf que, quand vient l'instant de se présenter, dos au mur, elle choisit de mentir. Furieuse de devoir entretenir cette mascarade dans les couloirs de l'unique lycée de la petite ville, elle commence par battre froid le garçon à qui elle révèle pourtant presque tout d'elle chaque soir sur les réseaux sociaux. Car si elle franchit le pas et révèle qui elle est, c'en est fini de leur amitié et de sa notoriété en ligne...

Un triangle amoureux... à deux ! Voilà le casse-tête à vous rendre fou, le piège qui s'est refermé sur Halle. Tour à tour plein de suspense, émouvant et drôle, le roman explore les mystères et les complications de l'image qu'on peut donner, en ligne et dans la vie.


L'avis de Jm-les-Livres :

Hallie tient le blog littéraire Livres & Cupcakes, sous le pseudo de Kels. Sur ce blog (et sur ses réseaux), elle parle de livres Young Adult et propose des photos de cupcakes représentant les couvertures des livres chroniqués. Des livres et des cupcakes, voilà qui semble très appétissant.

Dès les premières pages, Hallie nous offre sa chronique d’un livre qui l’a beaucoup marquée et on peut dire qu’elle met la barre très haut niveau qualité. Il va falloir être à la hauteur !

On le sait, il est plus facile de déambuler sur le net, d’oser donner notre opinion ou de cacher certains détails de notre vie grâce à un pseudo. On peut devenir qui on veut, être plus libre, loin des angoisses qui pourraient nous retenir dans la vraie vie. C’est ce que recherchait Hallie quand elle a imaginé Kels : se détacher de la réputation de sa grand-mère, éditrice de livres Young Adult, et devenir une version d’elle plus cool. Au fil du temps, Kels a noué des amitiés sur le net quand Hallie n’y arrivait pas à cause de ses nombreux déménagements. Elle est notamment devenue proche de Nash, un blogueur qui parle de lecture, mais qui met surtout en avant la BD qu’il est en train de créer. Avec lui, Hallie peut presque tout dire, sauf qui elle est vraiment. Alors, le jour où elle emménage chez son grand-père pour finir le lycée et qu’elle tombe sur lui à la bibliothèque de la ville, Hallie est paralysée et n’arrive pas à dire à Nash qui elle est. Elle va alors s’enliser dans ses mensonges et se retrouver face à un dilemme : dire toute la vérité à Nash ou continuer à lui mentir.

J’ai vraiment aimé Hallie et Nash, ils sont attachants et intéressants. J’ai suivi l’évolution de leur relation IRL avec plaisir et j’ai tourné les pages avidement pour découvrir la suite, malgré les 400 pages du roman. L’auteure aborde des sujets importants et qui parleront à beaucoup de personnes. Tout d’abord, il y a le thème du deuil, dont elle parle de manière presque pudique. On ne tombe pas dans le pathos, les personnages traversent cette épreuve, chacun à leur manière. C’est souvent émouvant, toujours juste.

L’autre thème mis en avant est la vie sur les réseaux sociaux, et les travers que nous pouvons rencontrer. L’héroïne se retrouve face à des choix qui semblent de plus en plus difficiles à faire. Bien sûr que l’on aurait aimé que Hallie prenne immédiatement la bonne décision, mais c’est ce qui rend son histoire intéressante et qui montre son évolution tout au long du récit. Personnellement, je l’ai trouvée touchante et j’ai beaucoup apprécié ma lecture. Je lirai avec plaisir un autre livre de Marisa Kanter, surtout s’il nous permet de faire à nouveau un tour dans le monde du livre.