Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

dimanche 7 juin 2020

Edmond de Alexis Michalik



Edmond
de Alexis Michalik


Date de sortie du DVD : 09 mai 2019
Durée : 108 minutes


Acteurs : Thomas Solivérès, Olivier Gourmet, Mathilde Seigner,Tom Leeb, Lucie Boujenah


Présentation :


Décembre 1897, Paris. Edmond Rostand n'a pas encore trente ans mais déjà deux enfants et beaucoup d'angoisses. Il n'a rien écrit depuis deux ans. En désespoir de cause, il propose au grand Constant Coquelin une pièce nouvelle, une comédie héroïque, en vers, pour les fêtes. Seul souci : elle n'est pas encore écrite. Faisant fi des caprices des actrices, des exigences de ses producteurs corses, de la jalousie de sa femme, des histoires de coeur de son meilleur ami et du manque d'enthousiasme de l'ensemble de son entourage, Edmond se met a? écrire cette pièce a? laquelle personne ne croit. Pour l'instant, il n'a que le titre : "Cyrano de Bergerac".



L'avis de Tsuki :

Edmond Rostand est un jeune auteur de poésies et de pièces en vers. Au début du film, il présente une tragédie au théâtre dont Sarah Bernhardt est la vedette, mais c'est un « four » (un pièce qui n'a pas le succès voulu et ce dès la première). L'actrice lui annonce son départ pour les Etats-Unis et par la même occasion, qu'elle lui a obtenu une entrevue avec l'acteur en vogue, mais fauché, Constant Coquelin pour qu'il lui présente sa nouvelle pièce. Malheureusement cette pièce n'existe pas, rien n'est écrit pas même le titre... C'est en rencontrant le patron d'un café, Honoré, qu'il commence à trouver l'inspiration et décide du titre qui sera « Cyrano de Bergerac ». Le voilà donc parti à la rencontre de Coquelin avec cette simple idée en tête, débute alors une aventure rocambolesque que l'on suit avec beaucoup d'intérêt, de tendresse et de doute, à l'instar des personnages.

Vous avez sans doute compris que j'ai beaucoup aimé ce film. Je pense même pouvoir dire que c'est un de ces films « doudous » que l'on prend plaisir à voir et revoir à n'importe quel moment de l'année.

Ce que j'ai préféré, c'est la mise en place de la pièce. Un début balbutiant, partant simplement du nom d'un auteur du XVIIème siècle, Savinien de Cyrano de Bergerac, à un échange épistolaire « clandestin » qui sera la source de chacun des actes de la pièce. On apprécie de suivre ce cheminement, ces échanges entre Edmond et son entourage. Les joies, les peines, les doutes d'un auteur, d'un artiste encouragé, soutenu mais se sentant souvent incompris.

Outre les personnages principaux, pleins de charme et attachants, j'ai beaucoup apprécié les personnages secondaires. Tel que le fils de Coquelin, maladroit, naïf, un peu bêta mais tellement touchant, ou encore les « producteurs » corses, tous deux amoureux de l'actrice qu'ils imposent pour le rôle féminin principal. Ces deux-là apportent leur part d'humour et de légèreté. La découverte de leur « activité principale » et la façon dont elle est amenée m'a fait beaucoup rire.

En bref, un film très plaisant, plein de tendresse et d'humour qui se regarde avec bonheur. Les personnages sont attachants, touchants. L'histoire mêlant poésie, théâtre, histoire d'amour, d'amitié et vie d'artiste incompris en fait un long-métrage que je vous recommande de voir.