Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

jeudi 28 mai 2020

Secrets de vestiaires Tome 3 : Jeu de jambes de Rebecca Crowley



Secrets de vestiaires
Tome 3 : Jeu de jambes

de Rebecca Crowley

Éditions J'ai lu

Sortie le 22 août 2018
Format poche / 376 pages / 7,40 €



Présentation de l'éditeur :

Normalement, tout ce qui se passe à Vegas reste à Vegas. Tout, sauf la nuit torride qu'Erin a passée là-bas dans les bras de Brendan Young. Gardien de but ultra-populaire, mais éclaboussé par un scandale de jeux d'argent, Brendan pourrait bien mettre en péril la réputation d'ex-championne d'Erin et aussi certains projets personnels qui lui tiennent tellement à coeur. Il est sexy, il en sait beaucoup trop sur elle... Il est dangereux.


L'avis de Jm-les-Livres :

Ce dernier tome n’est pas mon préféré de la série, mais il conclut bien cette trilogie (même s’il reste une nouvelle à traduire). Il y a du bon et du moins bon dans Jeu de jambes, mais la romance m’a quand même convaincue.

Le point positif ici, ce sont les héros (enfin en partie). Brendan Young est un personnage plutôt complexe et intéressant. Je l’ai souvent trouvé touchant et c’est vraiment lui l’atout majeur de cette histoire. 
Brendan est une sorte de génie des chiffres qui calme son anxiété due à son hyperactivité cérébrale en faisant des paris sportifs. Sauf que ce hobby ne plaît pas aux dirigeants de la Ligue de Football qui ont décidé de le sanctionner. Après deux mois de suspension, Brendan espère que sa carrière va se terminer calmement. Mais l’un des directeurs veut un coup d’éclat pour se faire bien voir et demande la tête de Brendan à la nouvelle directrice de l’éthique morale, Erin Bailey. Brendan et elle se connaissent bien, ce qui serait un avantage pour sauver sa peau, si la jeune femme n’avait pas un projet qui lui tient à cœur et qu’elle était prête à défendre chèrement sa place pour pouvoir le réaliser.

J’ai eu un peu plus de mal avec Erin. Je n’ai pas vraiment réussi à m’attacher à elle, surtout à cause de son attitude. Je pense qu’elle manque un peu de profondeur, comme si le personnage n’avait pas été assez creusé. Quand on la compare à Brendan, c’est sûr qu’elle n’est pas à la hauteur. Mais au final la romance marche plutôt bien et on tourne les pages avec plaisir. Dans l’ensemble, Secrets de vestiaires a rempli son contrat en nous faisant passer un bon moment dans l’univers du foot masculin, avec des personnages globalement intéressants et des intrigues bien trouvées. Je serais ravie de lire un autre titre de l’auteure.