Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 11 mai 2020

Une mort joyeuse d'Ellis Peters



Une mort joyeuse
de Ellis Peters

Éditions 10 X 18

Sortie le 7 octobre 1994
Format poche / 288 pages / -- €


Présentation de l'éditeur :

Avant de mettre sur orbite le célébrissime frère Cadfael avec le phénoménal succès que l'on sait, Ellis Peters avait déjà conquis ses galons de reine du crime à l'anglaise avec la saga familiale consacrée à l'inspecteur George Felse et son fils Dominic.

C'est cette série very british que Grands Détectives vous invite à découvrir à travers une première enquête placée sous le signe de l'humour et qui obtint à sa parution le prix Edgar Poe du meilleur roman policier de l'année.


L'avis de Lauryn :

Célèbre pour ses romans policiers historiques, Ellis Peters est aussi la créatrice du personnage de George Felse, inspecteur de police du Midshire, au Royaume Uni. C'est avec cette série de 13 romans qu'Ellis Peters commence sa carrière de "reine du crime". La particularité de ses histoires dans l'Angleterre contemporaine, c'est que le personnage de l'inspecteur, s'il est très important, est secondé par sa femme et, surtout, par son fils Dominic qui, bien qu'étant jeune, prend une part active dans chaque histoire.

Dans celui-ci, Dominic tombe amoureux de la belle Kitty, jeune femme excentrique qui, bien entendu, va très vite être mêlée à un meurtre. En effet, le vieil Armiger, personnage odieux et détesté de tous, vient d'être assassiné lors de la soirée d'inauguration de son nouveau bar, installé dans une vieille bâtisse qu'il a défigurée par ses nombreux travaux d'aménagement. Entre son fils délaissé, un amoureux du patrimoine hors de lui et la belle Kitty, que le vieux avait choisi pour femme sans même lui demander son avis, les candidats au crime sont nombreux. Et Dominic, avec les meilleures intentions du monde, va mettre dans tout cela son grain de sel, au grand dam de son père.

L'histoire est très bien construite, l'intrigue se met en place avec juste ce qu'il faut de temps pour s'attacher aux différents personnages - ou les détester, comme pour la victime - et l'auteure prend soin de divulguer les indices sans chichis ni méthode obscure destinée à embrouiller le lecteur afin de pouvoir terminer sur une fulgurante révélation du nom du coupable. Ici tout s'imbrique avec simplicité, et très vite le lecteur ne peut s'empêcher de soupçonner quelqu'un... pour finalement changer d'avis. Mais est-ce la solution ?

Les personnages d'Ellis Peters sont bien décrits et, pour une fois, l'inspecteur n'a rien de particulier. C'est un homme banal, avec une vie banale, et doté d'un caractère passe-partout. Il possède la même placidité que frère Cadfaël, trait que semble affectionner l'auteure. C'est agréable de découvrir toute cette palette de personnages, et j'ai trouvé qu'ils apportent beaucoup à l'histoire et collent bien aux gens qu'un inspecteur peut rencontrer lors d'une enquête. C'est très réaliste.

J'ai donc beaucoup aimé découvrir cette série, et je vais essayer de la compléter au plus vite. À suivre !