Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

vendredi 3 avril 2020

Les héros, Tome 3 : Un loup en Écosse de Suzanne Enoch



Les héros, 
Tome 3 : Un loup en Écosse
de Suzanne Enoch

Éditions J'ai lu

Sortie le 26 septembre 2018
Format poche / 373 pages / 7,40 €


Présentation de l'éditeur :

A vingt ans, Callum MacCreath n'était qu'un gamin instable porté sur la bouteille. Et quand Becca, son amie d'enfance, a préféré épouser son frère Ian, il a mis un océan entre eux. Dix ans plus tard, il est devenu un prospère homme d'affaires. Lorsqu'il apprend la mort de Ian, il quitte aussitôt le Kentucky pour revenir dans les Highlands de son enfance, convaincu que son frère a été assassiné et bien décidé à le venger. A son arrivée, Becca l'accueille froidement. A ses yeux, il est toujours une tête brûlée et un ivrogne. Pourtant, elle ne peut résister à la passion brûlante qui les jette l'un vers l'autre...


L'avis de Jm-les-Livres :

Troisième et dernier tome de la série Les héros, Un loup en Écosse vient clôturer cette trilogie en demi-teinte tout en restant dans la même veine que les précédents. Encore une fois, l’auteure nous offre un héros intéressant, intrigant même, mais l’héroïne m’a beaucoup déçue.

Il faut dire que Callum MacCreath a plusieurs qualités pour me plaire (en plus d'être Écossais évidemment) : il est intelligent, n’a pas peur d’affronter le danger et il est séduisant. Il m'a d'ailleurs un peu fait penser au personnage de la série Taboo joué par Tom Hardy (en moins tatoué bien sûr). Comme lui, il revient sur sa terre natale pour réclamer vengeance. N'ayant vu que le premier épisode de la série, je vais arrêter là ma comparaison. 
Alors âgé d'une vingtaine d'années, Callum MacCreath est une tête brûlée très portée sur la boisson. Amoureux de son amie Becca, il est convaincu qu’un jour ils se marieront. Il est donc surpris et furieux quand il apprend que Becca a accepté d’épouser son frère. Il l’est encore plus quand Becca le rejette en le traitant de gamin immature. Blessé, il quitte son clan et l’Écosse pour embarquer pour les États-Unis avec l’idée de ne jamais revenir. Mais le destin va en décider autrement.

Comme je l’ai dit, j’ai eu beaucoup de mal à m’attacher à l’héroïne. Elle a choisi la sécurité en épousant le frère de Callum et c’est compréhensible, mais au retour de celui-ci, elle est froide et dure avec lui, le jugeant par rapport à ce qu’il était. 
L’intrigue est bien menée et la plume de l’auteure nous offre des passages amusants et d’autres plus touchants. Ce n’est pas la meilleure série de Suzanne Enoch, mais on retrouve ce qu’il faut pour nous embarquer et retenir notre attention jusqu’au dénouement. Comparé aux deux premiers livres, celui-ci peut être lu indépendamment des autres.