Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 30 mars 2020

Les dossiers Cthulhu, Tome 3 : Sherlock Holmes et les Démons Marins du Sussex de James Lovegrove



Les dossiers Cthulhu
Tome 3 : Sherlock Holmes et les Démons Marins du Sussex 
de James Lovegrove 

Éditions Bragelonne

Sortie le 12 février 2020
Format broché / 360 pages / 25 €


Présentation de l'éditeur :

Automne 1910. Voici longtemps que Sherlock Holmes et le docteur John Watson combattent R’luhlloig, l’Esprit Caché lié au professeur James Moriarty. L’Europe glisse inexorablement vers la guerre, et un autre conflit, d’ampleur cosmique, approche de son point culminant ; en une seule nuit, les membres les plus éminents du Club Diogène connaissent une mort atroce, apparemment de leur propre main. Holmes soupçonne un espion allemand qui travaille pour R’luhlloig…

Retranché sur la côte anglaise, le duo est confronté à une nouvelle menace. Trois femmes ont disparu de la ville voisine de Newford. D’après la légende, d’étranges créatures amphibies, habitant une cité bâtie au fond de l’eau, viennent sur la terre ferme tous les deux ou trois siècles chercher de nouvelles proies. Le décor est planté pour l’ultime bataille qui verra s’opposer Sherlock Holmes et John Watson aux démons marins du Sussex, et peut-être à Cthulhu lui-même…



L'avis de Lauryn :

J’ignore comment je me suis débrouillée, mais j’ai raté la sortie des deux premiers tomes de cette série, et j’ai donc attaqué la trilogie par la fin. Ce n’est pas très grave, car chaque roman peut se lire indépendamment. Il y a juste quelques détails que l’on ne connaît pas, mais que le docteur Watson, le narrateur, ne manque pas de rappeler en citant les points importants de leurs précédentes aventures. Le lecteur a donc toutes les données du problème en main.

L’auteur mélange ici les univers de Conan Doyle et de Lovecraft avec un savoir-faire indéniable. Comme pour les aventures du célèbre détective, c’est John Watson qui se charge de relater les faits, avec son bon sens naturel et son style très anglais. Cthulhu et les autres créatures de Lovecraft interviennent aussi, notamment à travers le personnage de Moriarty, désormais fusionné avec l’affreux R’luhlloig. Ainsi, les enquêtes du détective à la pipe se mélangent au conflit des Grands Anciens et des Dieux Extérieurs, pour offrir au lecteur une aventure à la fois policière et fantastique. Le mélange des genres est très bien réalisé, avec un excellent rendu des deux héros de Doyle et de l’atmosphère étouffante et chargée de sombres créatures de Lovecraft. Ces deux auteurs sont parmi mes préférés et j’ai donc beaucoup apprécié ce cross-over de leurs œuvres.

L’intrigue est assez simple, l’auteur n’a pas cherché à produire quelque chose de complexe, et sa trilogie repose essentiellement sur la qualité du rendu des aventures des héros, opposés aux monstres de Lovecraft. Tout se concentre donc sur ce point essentiel : le duo face au danger, avec une petite partie dédiée à l’enquête, puis l’apparition des créatures et l’affrontement qui s’en suit. Dans ce troisième tome, les héros arrivent à R’lyeh, l’île de Cthulhu, un lieu idéal pour un final explosif. L’auteur a fourni là un très beau travail de description, d’apparitions de monstres et des combats menés par les pauvres humains, dépassés par la situation. Le lecteur s’enfonce avec délectation dans le récit de Watson, sans jamais ressentir d’ennui, malgré le style parfois soutenu de ce cher docteur. Un vrai plaisir, qui donne aussi une belle dimension aux personnages, y compris ceux que l’on voit peu. Une très belle réussite.

Il n’est pas nécessaire d’être un fan de Holmes ou de l’univers de Cthulhu pour apprécier à sa juste valeur ce roman, mais je suppose que c’est tout de même préférable. Un penchant pour l’un ou l’autre, voire les deux, augmente certainement le plaisir de cette lecture. Personnellement, j’ai adoré, et je note dans ma liste l’achat des deux premiers tomes afin de compléter cette trilogie.