Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 9 mars 2020

Sauvages Tome 2 : La cité des loups de Maria Vale



Sauvages, 
Tome 2 : La Cité des loups
de Maria Vale

Éditions Milady

Sortie le 22 janvier 2020
Format poche / 384 pages / 8,20 €


Présentation de l'éditeur :

Une humaine peut-elle ouvrir son cœur à la nature sauvage ?
Elijah Sorensson jouit de tous les attributs du succès : costumes taillés sur mesure, luxueux appartement new-yorkais, l'attention de femmes superbes...
Pourtant il n'a que mépris pour cette vie d'humain qui lui a été imposée. Il est l'alpha de sa génération au sein de la meute du Grand Nord, et le loup qui l'habite s'apprête à se rebeller. Au cœur de ce monde d'artifices et de faux-semblants, Thea Villalobos est la seule à percevoir un homme au cœur habité de passions puissantes qui étouffe peu à peu sous le masque qu'il arbore.
Mais même pour un esprit aussi libre et indépendant que le sien, il est dangereux d'aimer une âme aussi terrible et sauvage qu'un loup...

L'avis de Tsuki :

Je vous parle de la couverture ou… je crois que si j'avais dû m'arrêter à cela, j'aurai passé mon chemin…

Ce second tome nous emmène en dehors de la meute pour rencontrer Elijah, avocat et alpha du neuvième échelon, qui passe donc la majorité de son temps « hors terre ». Cela signifie qu'il fait partie de ces loups obligés de vivre en dehors de la meute dans l'intérêt juridique de celle-ci. Mais cela n'est pas de tout repos, et tout ce que souhaite Elijah, c'est de rentrer pour la lune de fer, retrouver sa meute, son échelon et la vie sauvage, car il sent que la vie d'humain dévore son âme sauvage. Néanmoins, ses envies, ses plans et sa vie vont changer le jour où il va rencontrer Thea Villalobos, une humaine au caractère libre et indépendant.

À l'instar du premier tome de la série, ce qui prime dans ce roman est la découverte des protagonistes, que ce soit la nôtre ou celle, mutuelle, d'Elijah et Thea. Si de prime abord on ne leur trouve aucun point commun, leur rencontre et leur destin paraissent inévitables.

Le point que j'aime le plus dans l'écriture de Maria Vale, c'est la justesse et la sincérité de ses personnages.
Elijah ne cherche pas de multiples façons d'exprimer ce qu'il ressent, c'est direct, authentique et franc. On se prend ses sentiments de plein fouet, dans toute leur force, ce qui le rend très touchant même dans sa violence et sa fureur.
Thea, quant à elle, est une héroïne comme on aime en croiser en tant que lectrice, elle n'est pas physiquement parfaite et ne donne pas dans les faux-semblants, c'est une femme vraie qui ne ment pas ni ne joue un rôle pour se faire accepter.

Leur relation est donc le point central de l'histoire et il est solidement construit par l'auteure qui malmène nos attentes autant que celles des personnages. Nous sommes à sa merci quant au dénouement de leur histoire qui est, pour la meute, une trahison à leur nature, leur secret. Maria Vale réussit à intégrer de la tension avec les menaces qui pèsent sur la meute, ce qui rend le livre d'autant plus prenant.

En bref, un second tome qui confirme l'originalité de l'univers de l'auteure. On se laisse embarquer sans soucis par les histoires des membres de la meute. On retrouve les précédents personnages et c'est un plaisir de pouvoir découvrir ce qu'ils deviennent, ce qui crée davantage de lien entre les romans. Donc, vivement le tome 3 !