Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

vendredi 21 février 2020

Sur un malentendu tout devient possible ! de Collectif



Sur un malentendu, tout devient possible !
de Collectif

Éditions J'ai lu

Sortie le 13 novembre 2019
Format broché / 544 pages / 14,90 €


Présentation de l'éditeur :

Lorsque l’amour survient, nous le recevons comme un cadeau du ciel. Mais nous ne sommes pas tous bénis des dieux. Alors qui, dans les affaires de cœur, refuserait un petit coup de pouce du destin ? Dans ce recueil de nouvelles, c’est un malentendu qui s’immisce dans la vie des personnages, bouleverse leurs routines et leur ouvre les portes de l’inattendu. Voici onze variations subtiles et drôles sur les petits arrangements avec le hasard, un concentré vitaminé de bonne humeur, concocté par des auteurs français à découvrir absolument !

Sur un malentendu, tout devient possible ! rassemble les nouvelles des lauréats du concours Nouveaux Talents : Alex d’Aboise, Laura Bennevault, Carole Cerruti, Fanny Gayral, Caro Manaël, Déborah J. Marrazzu, Sandra Mézière, Audrey Perri, Amélie Petitpas, Colombine Rosier et Gala de Spax.

L'avis de Tsuki :

Ce recueil de 11 nouvelles romantiques a pour thème le malentendu qui change la vie des héros. Commençons par ce qui m'a déçu dans ce livre : c'est l'absence de Noël. Alors oui il y a 1 ou 2 nouvelles qui se passent au moment des fêtes de fin d'année mais, lorsque l'on voit la couverture, les bonshommes de pain d'épice, les boules de noël, les cannes à sucre, on est en droit de s'attendre à des histoires “noëlesques”. Voilà pourquoi j'ai mis du temps à le lire, il a fallu pallier la déception avant de profiter pleinement des nouvelles en elles-mêmes.

Une fois la frustration passée, j'ai pu apprécier chaque nouvelle à leur juste valeur. Je ne suis pas une grande adepte de ce format, je trouve que généralement tout va trop vite, mais, ici, j'ai su m'y faire et j'ai même adoré certaines d'entre elles. Si le malentendu prime, certains ont su me toucher plus que d'autres. J'ai aimé lorsque ce dernier est crédible, quand on se dit « mais oui ça pourrait arriver et ce serait chouette tout de même ! ». Les ambiances sont toutes différentes et c'est ce qui est plaisant. Celles-ci sont parfois farfelues, souvent pleine de tendresse, d'humour et de légèreté. Les deux nouvelles que j'ai préférées sont N'habite plus à l'adresse indiquée de Laura Bennevault, que j’ai trouvé très jolie, pleine de douceur et de tendresse, ça a été une très agréable surprise, ainsi que J'peux pas, j'ai sangria de Caro Manaël, qui celle-ci est très touchante et surprenante avec beaucoup d'humour, j'ai beaucoup aimé.

En bref, des nouvelles chouettes dans l'ensemble, même si je ne les ai pas toutes appréciées au même niveau, forcément, c'est le jeu du recueil, néanmoins une bonne majorité m’a plu et c'est pour moi une très très bonne surprise n'étant pas fan du format. Un bon moment de détente à lire en une seule fois ou distillé au fil des mois, des petites histoires doudous qui font du bien au moral.