Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

jeudi 24 septembre 2020

Prudence et Passion de Christine Jordis



Prudence et Passion
de Christine Jordis

Éditions Albin Michel

Sortie le 2 septembre 2020
Format broché / 384 pages / Prix 21,90 €



Présentation de l'éditeur :

Dans Raison et Sentiments, Jane Austen opposait deux soeurs qui proposaient deux regards sur la vie. Elinor, défendant la modération et la sagesse; Marianne, personnifiant les dangers de l'audace. Au terme de leur affrontement, la première se construisait une vie heureuse; la seconde se résignait à s'ajuster au monde tel qu'il est.

Christine Jordis, transpose cette matière anglo-saxonne dans la France d'aujourd'hui, dominé, selon elle, par la tyrannie nouvel ordre moral. Elinor, toujours aussi prudente, qui s'appelle désormais Elena, retrouve Marianne, toujours aussi exaltée, lesquelles, lors de discussions enflammées débattent des questions qui les hantent : dans le tumulte ambiant, face aux pressions exercées, quel comportement adopter ? Faut-il s'engager, se replier sur soi, fuir ? Le lecteur fasciné, suit avec beaucoup de tendresse et d'intérêt, des personnages qui, comme tout à chacun, nourrissent des espoirs, font face à des désillusions, aiment, résistent, vivent.

L'avis d'Elaura :

Il est toujours délicat de chroniquer un livre que nous n'avons pas aimé. En fait, à bien y réfléchir, c'est probablement un exercice bien plus difficile que de chroniquer un roman que nous avons beaucoup aimé. Parce qu'il y a un travail d'écriture derrière ce livre, un travail d'édition et, probablement, un public qui l'a aimé, lui. Ce n'est donc pas quelque chose qui m'est agréable. Pourtant, je suis bien obligée de l'avouer, Prudence et Passion fut une énorme déception.

Pourtant, le postulat de départ était tentant : une réécriture de Raison et Sentiments de Jane Austen, à notre époque, en France. Autant vous dire que j'étais très curieuse en bonne fan de Jane Austen que je suis.

La douche froide est arrivée assez rapidement. Nous suivons bien l'histoire de deux sœurs, Elena et Marianne, de leur mère en deuil... Et je serais bien incapable de vous dire autre chose, car l'autrice a fait le choix de politiser le discours de ses protagonistes d'une telle manière qu'il m'a été impossible de voir autre chose qu'un pamphlet politique très orienté sur l'actualité sociale des deux dernières années. Cela m'a totalement déconcertée, à tel point que je n'ai pas compris le but de l'autrice, à savoir, faire une critique sociale acerbe ou.... ou et bien je ne sais pas. Il n'y a rien d'Austenien dans ce roman. Rien. Car si Jane Austen savait également critiquer ses contemporains, elle le faisait avec parcimonie, intelligence et finesse, tout le contraire de Christine Jordis qui nous inflige ses opinions politiques sur les gilets jaunes, le mouvement #MeToo, la cérémonie des César avec Roman Polanski... Et tout à fait entre nous, nous ne serons jamais copines, elle et moi.

Je vais donc m'arrêter ici, Prudence et Passion trouvera peut-être son public, mais pour ma part, ce fut une amère déception. Je n'ai pas pour habitude de lire dans un roman ce que je peux trouver sur BFMTV, d'autant plus quand il se présente comme une réécriture d'un livre que j'ai beaucoup aimé et pour lequel j'ai un profond respect.



mercredi 23 septembre 2020

Les sorties Milady d'Octobre 2020





Dark Protectors,
Tome 1 : Talen
de Rebecca Zanetti

Éditions Milady

Sortie le 21 octobre 2020
Format numérique / 336 pages / 5,99 €


Présentation de l'éditeur :

Mère célibataire et scientifique accomplie, Cara est habituée à se battre pour se faire respecter. Une chose compte par-dessus tout pour elle : protéger sa fille, Jane, et pour cela elle est prête à tout. Y compris épouser un inconnu dangereux et désagréable ? Certes, le mystérieux Talen lui promet que sa seule ambition est de protéger Cara et Jane. Mais il prétend également être un vampire vieux de plus de trois siècles. Cela dit, étant donné la façon dont le simple contact de ses mains suffit à faire frémir Cara de désir, il est bien possible qu'il dise la vérité...






Dark Protectors,
Tome 2 : Dage
de Rebecca Zanetti

Éditions Milady

Sortie le 21 octobre 2020
Format numérique / 384 pages / 2,99 €


Présentation de l'éditeur :

Chaque guerrier a son âme sœur.

Emma est généticienne et croit avant tout à la science. Mais elle est aussi dotée de pouvoirs psychiques, et quand un vampire l'arrache aux griffes des cruels Kurjans, elle comprend qu'il est l'homme qui hante ses rêves depuis longtemps. Dage a attendu plus de trois cents ans pour rencontrer son âme sœur, aussi il n'est pas près de la laisser lui échapper. Lorsqu'une nouvelle maladie menace de frapper les compagnes des vampires, il fera tout pour la protéger, même s'il lui faut pour cela tourner le dos aux siens.






Joyaux noirs
Tome 2 : Héritière des ombres
de Anne Bishop

Éditions Milady

Réédition le 21 octobre 2020
Format poche / 648 pages / 8,20 €


Présentation de l'éditeur :

Depuis des siècles, le Lignage attend la venue de Sorcière. Pourtant, la jeune Jaenelle désignée par la prophétie pour représenter l'incarnation vivante de la magie n'a pas été accueillie sereinement. Elle a au contraire terriblement souffert de la guerre sans merci dont elle fut l'enjeu durant son enfance. Seuls le temps et l'amour de ses tuteurs ont su guérir les blessures physiques de la jeune fille, mais son esprit reste fragile, à peine capable de la protéger de son passé. Toutefois, rien ne l'écartera de sa destinée, et l'heure du règlement de comptes approche. Quand ses souvenirs reviendront... quand sa magie arrivera à maturité... quand elle sera forcée d'accepter son sort... Ce jour-là, le Sombre Royaume comprendra ce qu'implique le règne de Sorcière.

Pour public averti, âmes sensibles s'abstenir...






Les Héritiers de Chicago,
Tome 2 : Vivre et laisser mordre
de Chloe Neill

Sortie le 21 octobre 2020
Format poche / 432 pages / 7,90 €


Présentation de l'éditeur :

Elisa Sullivan est la seule enfant née vampire et non créée. Après avoir tenté de fuir son passé, les circonstances l'ont ramenée à Chicago. Avec l'aide de son ami Connor Keen, fils de l'Alpha de la Meute des Grandes Plaines, elle a mis fin au danger qui menaçait la ville. À présent, à sa grande surprise, Connor l'invite à une réunion d'habitude réservée aux membres de la meute, et elle y est accueillie chaleureusement. Pourtant, le calme ne dure pas. Un monstre rôde dans les bois alentour, et Elisa et Connor se trouvent pris au milieu d'une lutte pour le pouvoir, au cours de laquelle Elisa devra affronter la bête qui sommeille dans son âme...

 

mardi 22 septembre 2020

Histoires criminelles de Christophe Hondelatte



Histoires criminelles 
de Christophe Hondelatte

Éditions J'ai lu

Sortie le 10 juin 2020
Format poche / 317 pages / 7,60 €


Présentation de l'éditeur :

Le Monstre de Montmartre et autres faits divers sanglants
Maison d’arrêt de Rouen, 2007. Nicolas Cocaign tue son compagnon de cellule au prétexte qu’il ne s’est pas lavé les mains après être allé aux toilettes. Le lendemain matin, un gardien de prison, alerté par d’étranges effluves, découvre un spectacle monstrueux…
Paris, 1984. En six semaines, huit femmes âgées sont retrouvées assassinées. Toutes ont été ligotées, bâillonnées et torturées. Les policiers n’ont aucune piste, si ce n’est des empreintes digitales, inconnues…
Loire-Atlantique, 1913. Un garçon de ferme de quinze ans, Marcel Redureau, avoue le meurtre de la famille de viticulteurs chez qui il travaillait. Avec une incroyable sauvagerie, il a tué à coup de serpe le père, la mère, la grand-mère, la bonne et les trois enfants. Les médecins sont formels : Marcel n’est pas fou. Reste donc à découvrir son mobile…


Du triple assassinat du château d’Escoire à l’affaire du tailleur de pierre violeur multirécidiviste, du XIXe siècle à nos jours, ce livre rassemble vingt-cinq histoires criminelles qui ont défrayé la chronique. Et nous invite à un singulier voyage, aux confins de la folie, au cœur du mal.


Avis de Idrilhirith

Christophe Hondelatte, journaliste et présentateur de Faites entrer l’accusé, nous présente ici 24 histoires criminelles réelles. 

Les histoires s’enchaînent en dehors de toute logique chronologique, et c’est justement cette absence de suite temporelle que j’ai apprécié. Cela permet de garder un rythme, passer des années 1880 aux années 1940 ou 1990 donne une dynamique intéressante au livre. 

On peut constater également que les histoires ont bien été documentées bien que certaines me paraissent très (trop ?) résumées. C’est ainsi le cas de l’affaire Charles Manson. Comment serait-il possible de résumer en quelques pages cette affaire ? Pour moi, il aurait mieux valu faire l’impasse dessus tant elle a été commentée et fait l’objet d’un grand nombre de livres, articles ou émissions. J’ai eu la même impression, quoi qu’avec une moindre mesure, pour l’affaire Suzanne Viguier. 

Ce livre demeure intéressant pour les amateurs de “true crime” pour ces autres affaires, qui bien que médiatisées en leur temps, demeurent pour la plupart inconnues du grand public.


lundi 21 septembre 2020

Etoiles du Nord Tome 1 : Renouveau de Sarina Bowen



Etoiles du Nord 
Tome 1 : Renouveau
de Sarina Bowen

Éditions Tuxbury Publishing LLC

Sortie le 6 août 2020
Format broché / 348 pages / 13,70 €


Présentation de l'éditeur :

Pas de noms de famille. Pas de passé. Telles étaient les règles.

Il était une fois un touriste aux cheveux cuivrés, plein de charme et d’assurance. Il est entré dans le bar de Zara, et au mépris de la raison, la jeune femme s’est offert un remède contre le blues de la campagne. Ce devait être une aventure sans prise de tête – quelques semaines torrides avant qu’il retourne à sa vie et qu’elle reprenne la sienne. Jusqu’à ce qu’une grossesse inattendue vienne bouleverser la vie de Zara.Deux ans plus tard, elle a fini par accepter qu’elle ne retrouverait jamais le fameux Dave de Brooklyn. Jusqu’à cette soirée d’été, quand il entre dans son café avec ce même sourire brûlant qui lui fait oublier toutes ses défenses. Dave Beringer, star du hockey, n’a jamais oublié le mois intense qu’il a passé avec la pétillante Zara. Avec elle, c’était la première fois qu’il vivait une véritable intimité. Mais en apprenant l’existence de l’enfant, il a le choc de sa vie. Son passé douloureux l’empêche d’avoir une relation de couple et une famille. Vraiment ? La campagne du Vermont n’a pas son pareil pour guérir même les âmes les plus tourmentées. Les champs et les vergers, ainsi que l’amour durement conquis, sont propices au Renouveau.


L'avis de Jm-les-Livres :

J’ai découvert la plume de Sarina Bowen avec la “première” trilogie de sa série True North (Le grand nord en VF) qui se concentrait sur la famille Shipley, et j’ai adoré. Son style, son humour, ses personnages bruts, tout m’a plu. C’était donc évident que j’allais poursuivre la découverte avec ce tome 4, qui, pour info, peut être lu indépendamment des tomes précédents puisqu’il se concentre sur l’un des personnages secondaires du premier livre.

Nous retrouvons (ou découvrons) donc Zara, une jeune femme indépendante, forte, libre des préjugés qui lui collent à la peau et qui se remet doucement d’une déconvenue amoureuse. Pour se soigner, elle décide de céder au charme d’un homme de passage dans le coin, Dave, dont elle ne sait rien et dont elle ne veut rien savoir. Pas de lien, pas de regrets. Sauf que leurs nuits ensemble vont avoir des conséquences et que Zara n’aura aucun moyen de retrouver Dave pour le prévenir. Jusqu’à ce que le monsieur repasse dans le coin deux ans plus tard. 

J’ai beaucoup aimé ces deux personnages. Zara comme Dave sont intéressants. Ils ne sont pas juste là pour nous raconter une romance, ils ont tous les deux un passé qui continue de les marquer et de les influencer, même dans la relation qu’ils tentent de construire. Sarina Bowen ne cède pas à la facilité avec eux et elle leur laisse le temps d’évoluer et de s’adapter aux changements qu’ils vivent. Cela nous permet de savourer cette histoire et de nous imprégner de l’ambiance de la région, qui a quand même une saveur unique. Je trouve que l’auteure offre une vision moderne, rafraîchissante et ouverte de la fille qui a connu plusieurs garçons dans sa jeunesse et du célibataire endurci. Sarina Bowen va plus loin que ce que nous avons déjà pu lire et ça fait du bien de découvrir ce genre d’histoire. J’ai passé un très bon moment avec Renouveau et je suis impatiente de retourner faire un tour dans ce coin particulier du Vermont.



samedi 19 septembre 2020

All Saints High Tome 1 : Dirty Devil de L.J. Shen



All Saints High
Tome 1 : Dirty Devil
de L.J. Shen

Editions Harlequin

Sortie le 2 septembre 2020
Format broché / 464 pages / 16,90 €


Présentation de l'éditeur :

Il fera tout pour assouvir sa vengeance… et son désir

Daria est capitaine des pom-pom girls. Miss Popularité. Celle qui fait la loi à All Saints High, celle qu’on admire et qu’on redoute. Derrière cette façade, nul ne suspecte le secret dévastateur qui la ronge, et c’est très bien comme ça. Seulement, son trône de reine du lycée menace de s’effondrer lorsque Penn revient dans sa vie…
Penn est le capitaine de l’équipe de foot du lycée ennemi, celui où vont tous les rebuts de la société. Penn est sexy, rancunier, et prêt à tout pour briser Daria. Même à jouer avec le désir brûlant qui les pousse l’un vers l’autre. Depuis la tragédie provoquée par leur premier baiser, il y a quatre ans, il prépare sa vengeance. Et l’occasion rêvée de l’assouvir se présente lorsqu’il est placé en famille d’accueil… chez Daria.

L'avis de Jm-les-Livres :

Après les terribles Sinners, nous rencontrons leurs enfants, qui sont tout aussi terribles. Ce premier tome se concentre sur Daria, la fille de Jamie et de sa professeur, Melody. Ce couple, si on met de côté le scandale de leur relation, pouvait sembler être le plus simple et sain de la bande. L’auteure nous prouve qu’il n’en est rien. Daria et sa mère ont des gros problèmes de communication depuis plusieurs années, et les événements qui arrivent vont les compliquer encore plus.

Sous ses allures de fille parfaite, enfin, de fille parfaite de Sinner, Daria cache un grand mal être. Elle se retrouve prise dans des situations qu’elle n’arrive plus à contrôler. Sa relation avec sa mère a été le déclencheur, mais ses propres choix l’ont prise au piège petit à petit. Je trouve que l’auteure a bien retranscrit l’impression que tout échappe à son contrôle et sa relation compliquée avec sa mère. On sent que Melody aimerait réparer sa relation avec sa fille, sans savoir comment s’y prendre. De son côté, Daria se sent seule, au sein de sa famille, de ses soi-disants amis et même au sein des enfants des Sinners. Elle est facilement jalouse et n’hésite pas à se venger. Elle sait taper fort quand il le faut.
Sa première rencontre avec le héros, Penn, sera d’ailleurs à propos d’une histoire de jalousie et de vengeance. Mais la situation tourne mal et Daria finit par regretter son geste. Quand ils se recroisent des années plus tard, c’est Penn qui cherche la vengeance et Daria est sa cible.

L.J. Shen aime écrire à propos de personnages un peu (beaucoup) tordus, irrévérencieux et intenses. C’est ce qu’elle nous propose avec la nouvelle génération. Daria et Penn sont complexes et ont connu des situations dures qui les ont façonnés comme ils sont aujourd’hui. Leur relation est pleine de colère et de passion. C’est un feu d’artifice qui pousse le lecteur à tourner les pages avidement. Je n’ai pas accroché avec tous les livres de L.J. Shen, mais j’ai beaucoup aimé celui-ci et j’ai très envie de découvrir la suite.


vendredi 18 septembre 2020

Bane Seed, Tome 5 : Pour qui sonne le crépuscule de Fanny André



Bane Seed,
Tome 5 : Pour qui sonne le crépuscule
de Fanny André

Éditions Mxm Bookmark

Sortie le 13 juillet 2020
Format broché / 248 pages / 15 €


Présentation de l'éditeur :

Entre Bane, la Banshee attachiante et Dorian, Incube insolent, c'est une histoire d'amour... épique ! Dorian, un mot qui résume plutôt bien le sujet des montagnes émotionnelles par lesquelles passe cette pauvre Bane. 

Alors qu'elle se résout finalement à reconnaître qu'il n'a pas qu'un emmerdeur fini, ils se pourrait bien que l'Incube passe l'arme à gauche suite à une attaque. Mais le plus fou, c'est que Dorian et elle ... forment un couple. Voilà, elle l'a dit. Foutue pour foutue, autant être franche. 

Et si elle a enfin accepté sa relation, ce n'est pas le crépuscule qui va maintenant les mettre en péril, hors de question ! Bien sûr, comme si elle n'avait pas assez à gérer, elle doit aussi enquêter sur des méfaits commis à travers toute la Bretagne. Mais avec son acolyte préféré hors service, cela risque de lui donner encore plus de fil à retordre que d'habitude. 


Avis d'Idrilhitith

A la fin du tome 4 nous avions laissé Dorian dans un état pitoyable. L’Incube est gravement blessé.

Dans cet opus, Bane doit trouver une solution pour le sauver. Étant immortel, le sort qui l’attend n’est pas la mort, mais quelque chose de bien pire. Cet état catastrophique pousse Bane à reconnaître ses sentiments et le fait qu’ils forment un couple. En parallèle, elle doit enquêter pour le conseil : quelqu’un torture et tue des chats noirs et Loeiza a une cible dans le dos. Heureusement que dans sa quête de solutions, elle peut compter sur ses amis ! 

Bane est vraiment un de mes personnages de fiction préféré ! Même quand Dorian est blessé, elle arrive à plaisanter et chercher la chamaillerie avec lui. En même temps, s’il est capable de se disputer, c’est qu’il est vivant. Il y a toujours des références à la pop culture bien que je les ai trouvées moins nombreuses que dans les autres tomes. 

Morgane est vraiment une amie en or pour Bane ! J’ai une profonde affection pour elle, affection qui s’est accentuée quand elle a fait une énorme concession vis à vis de Merlin pour qu’il accepte de participer à son plan.

Le cliffhanger de fin est moins violent que celui du tome 4. Je dois dire que je m’attendais peu ou proue à celui-ci. Je n’ai qu’une hâte, c’est de lire le tome 6 qui clôturera cette formidable saga. Sa date de sortie prévisionnelle est pour 2021. 


jeudi 17 septembre 2020

Amitié, Tome 1 : L'histoire d'Alexandra de Kerrigan Byrne



Amitié
Tome 1 : L'histoire d'Alexandra

de Kerrigan Byrne

Éditions J'ai lu

Sortie le 19 août 2020
Format poche / 448 pages / 7,60 €


Présentation de l'éditeur :

- Voulez-vous m'épouser, Votre Grâce ?
Si Alexandra a le culot de poser cette question, c'est que le duc de Redmayne lui apparaît comme son unique recours. Victime d'un maître chanteur, elle a besoin de la protection d'un riche mari. De plus, le duc ne cache pas le désir qu'elle lui inspire. Mais celui qu'on appelle le Diable de Torcliff est bien effrayant avec ses cicatrices et son physique imposant. Et, lorsqu'il accepte de la mener à l'autel, Alexandra pressent un vertigineux plongeon dans l'inconnu.


L'avis de Jm-les-Livres :

J’attendais avec impatience cette nouvelle romance de Kerrigan Byrne, sa série Sans foi ni loi ayant été un gros coup de coeur. Si ce premier tome n’est pas sans défaut, j’ai quand même été séduite par l’histoire et par les personnages. Le cadre est moins sombre que dans son autre série, mais le sujet traité n’en est pas moins difficile. Je trouve que l’auteure s’en sort plutôt bien et qu’elle offre des personnages forts et émouvants.

Il y a une bonne intrigue, qui aurait cependant pu être un peu plus complexifiée ; mais aussi de l’action, de beaux moments romantiques et une galerie de personnages intéressants. Alexandra et ses amies sont des femmes indépendantes et déterminées à faire du mieux qu’elles le peuvent en dépit des situations dans lesquelles elles se trouvent. Chacune a un secret, que les autres gardent précieusement. Celui d’Alexandra les a rapprochées adolescentes et depuis, c’est une amitié indéfectible qui les lie. Cette partie de l’histoire m’a plu et m’a donné envie d’en découvrir plus sur chacune d’entre elles. Le personnage d’Alexandra est attachant. L’auteure a créé une héroïne forte, intelligente et prête à tous les sacrifices pour le bonheur de ses amies.

Sur certains points, Piers, le héros, m’a rappelé Dorian Blackwell (héros du Brigand de Ben More). Tous les deux ont un côté assez sombre et sont marqués au visage. Tous les deux ont été malmenés par la vie et ont beaucoup souffert. Et tous les deux se révèlent prêts à tout donner par amour. Piers est plutôt moderne dans sa façon de penser. S’il est un peu brut de décoffrage au premier abord, il n’hésite pas à se remettre en question, ni à admettre qu’il a eu tort ou qu’il s’est mal conduit. C’est vraiment rafraîchissant à lire.

L'auteure nous offre des passages très touchants entre les deux héros. J’ai beaucoup aimé la relation entre Piers et Alexandra, même si leur romance se développe un peu trop vite. En une dizaine de jours, ils tombent amoureux. C’est le genre qui veut ça, mais parfois, c’est bien aussi de prendre son temps.

Dernier point négatif, la fin de l’histoire qui se conclut beaucoup trop vite, avec des explications un peu bancales. C’est dommage, même si j’ai globalement apprécié ma lecture. Je lirai malgré tout la suite avec grand plaisir.


mercredi 16 septembre 2020

Les sorties Castelmore - BigBang - Fibs de Septembre et Octobre 2020


Les éditions dédiées aux ados et aux jeunes adultes

Voici la sélection de l'équipe RCS - Bit-lit.com pour les sorties des éditions Castelmore pour Septembre / Octobre 2020

 

World of WarCraft : L'armée des ombres 
de Madeleine Roux 

Éditions Castelmore 

Sortie le 14 octobre 2020 
Format broché / 416 pages / 12,90 €


Présentation de l'éditeur : 

Un roman officiel inédit précédant Shadowlands, la nouvelle extension de World of Warcraft produite par Blizzard Entertainment.

« La Horde ne sert à rien ! »

Sur ces terribles paroles, Sylvanas Coursevent tourna le dos à la Horde qu'elle avait juré de servir. Depuis, la Dame Noire et ses partisans intriguent dans l'ombre tandis que la Horde et l'Alliance oeuvrent sans relâche pour découvrir ses plans, aidées par la propre soeur de Sylvanas, Alleria. Écrasé par le fardeau de la couronne, le roi Anduin dépêche l'elfe du Vide et le grand exarque Turalyon pour retrouver la reine banshee.

La Horde se tient au seuil d'un moment historique. Les différentes factions ont formé un conseil, reléguant au passé la figure du chef de guerre. Thrall, Lor'themar Theron, Baine Sabot-de-Sang, la première arcaniste Thalyssra, et bien d'autres notabilités s'attachent à relever ce nouveau défi. Malheureusement, le danger est omniprésent, et la défiance, trop enracinée.

Secoué par une tentative d'assassinat contre Talanji, reine zandalari et alliée essentielle de la Horde, le conseil se voit contraint d'agir. Thrall et les autres chefs décident de confier au jeune troll chaman Zekhan, encore affecté par la mort de Varok Surcroc, la mission cruciale de protéger Talanji et de démasquer la menace grandissante qui pèse sur elle.

Au même moment, la Dame Noire charge Nathanos le Flétrisseur et Sira Gardelune d'une tâche effroyable : tuer le Loa de la mort des trolls, Bwonsamdi.

Alors que Zekhan et Talanji s'efforcent de le sauver, s'engage une quête qui jouera un rôle décisif pour prémunir la Horde contre les ténèbres croissantes et les amener à se trouver eux-mêmes. L'échec aura certainement des conséquences funestes - mais, en cas de victoire, ils pourraient bien redécouvrir ce qui fait la force de la Horde.




La nouvelle collection Young Adult des éditions Bragelonne

Voici la sélection de l'équipe RCS - Bit-lit.com pour les sorties de la collection BigBang pour
Septembre / Octobre 2020




Sorcery of Thorns
de Margaret Rogerson

Éditions Bigbang

Sortie le 16 septembre 2020
Format broché / 576 pages / 16,90 €


Présentation de l'éditeur :

Tous les sorciers sont maléfiques.

Elisabeth, élevée au milieu des dangereux grimoires magiques d'une des Grandes Bibliothèques d'Austermeer, le sait depuis son plus jeune âge. D'ailleurs, peu de temps après le passage à la bibliothèque du sorcier Nathaniel Thorn, un des ouvrages se transforme en monstre de cuir et d'encre, semant mort et destruction. Et c'est Elisabeth qui se retrouve accusée de l'avoir libéré.

Forcée de comparaître devant la justice à la capitale, elle se retrouve prise au coeur d'une conspiration vieille de plusieurs siècles. Bien malgré elle, elle n'a d'autre choix que de se tourner vers son ennemi Nathaniel, et son mystérieux serviteur, Silas. Car ce ne sont pas seulement les Grandes Bibliothèques qui sont en danger, mais le monde entier... et face à ce terrible complot, Elisabeth va devoir remettre en question tout ce qu'elle croyait jusqu'ici, y compris sur elle-même.





Résistance
de Samira Ahmed

Éditions Bigbang

Sortie le 14 octobre 2020
Format broché / 448 pages / 16,90 €


Présentation de l'éditeur :

La résistance se construit sur l'espoir.

Deux ans et demi depuis l'élection.
Un an depuis que nos réponses sur le formulaire du recensement nous ont valu d'être indexés.
Neuf mois depuis le premier autodafé.
Un mois depuis que le Président des États-Unis a déclaré que « les musulmans constituaient une menace pour l'Amérique ».

Dans un avenir effroyablement proche, Layla Ami – 17 ans – et ses parents sont arrachés à leur foyer et déportés dans un camp de détention pour musulmans américains dans le désert de Californie.
Avec l'aide d'amis d'infortune, eux aussi piégés derrière les barbelés, de son petit ami resté à l'extérieur, et d'alliés inattendus, Layla entame un chemin de lutte pour la liberté et mène la révolte contre le directeur du camp et ses gardiens.

Résistance met au défi les lecteurs d'agir et de briser le silence coupable qui gangrène notre société.




mardi 15 septembre 2020

Mercy Thompson, Tome 11 : Le Souffle du mal de Patricia Briggs



Mercy Thompson,
Tome 11 : Le Souffle du mal
de Patricia Briggs

Éditions Milady

Sortie le 8 juillet 2020
Format poche / 347 pages / 7,10 €



Présentation de l'éditeur :

Mercy Thompson doit faire face à un ennemi mortel pour défendre tout ce qui lui est cher...

Mon nom est Mercedes Athena Thompson Hauptman, et je suis mécanicienne. Et changeuse coyote... Et la compagne de l'Alpha de la meute du bassin du Columbia.

Mais rien de tout ça ne poserait de problème si je n'avais pas accepté d'endosser la responsabilité de protéger tous ceux qui vivent sur notre territoire. Sur le moment, ça semblait être la chose à faire. Ça aurait dû se limiter à traquer des gobelins tueurs, des chèvres zombies et un troll de temps à autre. Au lieu de cela, notre foyer est à présent considéré comme une zone neutre où les humains peuvent négocier avec les faes sans danger.

En réalité, rien ni personne n'est en sécurité. Tandis que généraux et politiciens affrontent les Seigneurs Gris des faes, une tempête approche... Et son nom est la Mort.

Mais nous sommes la meute, et nous avons donné notre parole. Qu'importe le prix.




Avis de Idrilhirith



C’est toujours pour moi un immense plaisir de lire les récits de Patricia Briggs et quand il s’agit de Mercy le plaisir est double.

Encore une fois le style fluide de l’auteur m’a permis de m’immerger à fond dans l’histoire, à tel point que je n’ai arrêté de lire qu’à la fin du récit. Mercy, Adam et toute la meute doivent affronter des zombies et des sorcières. Sans dévoiler l’intrigue, je peux dire que je n’ai jamais aimé Elizaveta et mon intuition est ici confirmée. Entre chèvres miniatures zombies (le terme miniature est important comme Mercy le rappelle sinon “chèvres zombies” ça fait sataniste), une vache zombie (Warren a bénéficié d’une jolie publicité ^_^) et beaucoup d’autres zombies, recherche des sorcières et négociations diplomatiques, nos personnages favoris n’ont franchement pas le temps de s'ennuyer !

Le lecteur, aussi, passe par plusieurs phases : peur, pleurs, sourires, rires, les émotions fortes sont bien présentes tout au long du récit.

Aux prises avec les sorcières, Mercy finit par grandir un peu plus. J’ai refermé le livre avec la sensation que nous sommes à un tournant de l’histoire et que l’évolution des personnages s’accélère.



THIRDS, Tome 5 : A contre-courant de Charlie Cochet


Thirds, 
Tome 5 : À contre-courant
de Charlie Cochet

Éditions Mxm Bookmark

Sortie le 12 août 2020
Format numérique / 336 pages / 5,99 €


Présentation de l'éditeur : 

Ash Keeler, l'agent Défense le plus féroce du THIRDS au sein de la section Destructive Delta, est grossier et a mauvais caractère, mais son approche musclée est toujours synonyme de résultats, comme le démontre sa récente infiltration au sein de la Coalition. Grâce à ses compétences et à l'aide de son équipe, il a mis fin aux agissements du groupe extrémiste meurtrier, non sans prendre une balle pour sauver son coéquipier Cael Maddock. En conséquence de son geste, les fantômes du passé d'Ash refont surface et il ne peut ignorer plus longtemps ce qu'il a dans le cœur. Cael Maddock n'est pas étranger aux peines de cœur. En tant qu'agent Recon pour Destructive Delta, il a manœuvré avec succès dans la jungle urbaine qu'est la ville de New York, glanant ses propres cicatrices en cours de route. Pourtant, rien de ce qu'il a déjà affronté ne s'est révélé être un plus grand défi que le cœur d'Ash Keeler, son coéquipier soi-disant hétéro. Être amoureux n'est pas le seul danger qu'Ash et lui auront à affronter, alors que des blessures se rouvrent et que de nouveaux secrets émergent, ils sont contraints de remettre en question de vieilles loyautés.

L'avis de Tsuki : 

Dans ce tome nous quittons un peu Dex et Sloane pour nous pencher sur le cas de Cael et Ash. Depuis le temps qu'ils se tournent autour ces deux-là, il est temps de se bouger un peu et de pallier les peurs de l'un et de l'autre.
Ash est le meilleur ami de Sloane, il n'a pas un caractère que l'on pourrait qualifier de facile, pour faire simple et comme c'est souvent dit dans la série, c'est un « connard ». Il est sanguin, se comporte comme un mufle avec tout le monde sauf avec Cael. Néanmoins depuis le tome précédent, nous le découvrons sous un autre jour et je l'avoue, il est vraiment touchant, son comportement s'explique par son passé, même si cela n'excuse pas tout.
Cael est le petit frère adoptif de Dex, c'est un geek, expert en informatique, de caractère très doux, il peut aussi sortir les griffes s'il est blessé ou que l'on s'en prend à ses proches. Il est fou amoureux de Ash depuis des années et fait preuve d'une grande patience, même s'il commence à atteindre ses limites. Son passé relationnel n'est pas tout rose et j'ai été touché en plein cœur par son histoire.

Outre la relation entre nos deux thérians félidés, une enquête au sein du THIRDS se profile et promet de remettre tellement de choses en perspective. L'équipe ne sait plus à qui faire confiance, le comportement de certains d'entre eux inquiète et nous plongeons volontiers dans cette affaire qui fera appel à toute la volonté de Destructive Delta. Des personnages que l'on avait pu apercevoir dans les opus précédents prennent de l'importance, et c'est assez plaisant, seule remarque, a priori si tu es thérians, il y a tout de même 8 chances sur 10 pour que tu sois homo, non pas que ça me dérange, vu mes lectures mais... C'est quand même étonnant.

En bref, encore un très bon tome, une enquête qui vaut le détour et qui va changer pas mal de choses je pense. L'humour, l'émotion et l'action sont toujours au centre du roman, relevés par des personnages toujours plus attachants, prenant en maturité et en profondeur. J'ai vraiment hâte de lire la sixième aventure où nous en découvrirons davantage sur Calvin et Hobbs. Plus nous avançons et plus je me dis que cette série sera un coup de cœur et un titre incontournable du genre.


lundi 14 septembre 2020

La famille Wentworth, Tome 2 : Elle rêvait au bonheur de Grace Burrowes



La famille Wentworth
Tome 2 : Elle rêvait au bonheur

de Grace Burrowes

Éditions J'ai lu

Sortie le 19 août 2020
Format poche / 409 pages / 7,60 €


Présentation de l'éditeur :

Attaqué par des braconniers dans la forêt, Duncan Wentworth est sauvé par une inconnue surgie de nulle part. Il découvre que la demoiselle se cache sur son domaine et survit de menus larcins. Sans doute a-t-elle de sérieux ennuis. Fort intrigué, il lui propose de devenir sa secrétaire. Et il n’est pas au bout de ses surprises : Matilda est polyglotte, cultivée et très douée aux échecs. En outre, elle cache de lourds secrets qu’elle n’est pas prête à révéler, même sous l’emprise de baisers passionnés…


L'avis de Jm-les-Livres :

Le premier tome, avec son intrigue originale, m’avait beaucoup plu. Je suis plus mitigée sur cette suite. Les personnages sont toujours aussi originaux. Duncan, le cousin du duc, le héros du premier tome, est un être plutôt solitaire. Bien qu’il ait vécu ses dernières années entouré par cette famille bruyante et tapageuse, il apprécie de se retrouver seul dans le domaine que son cousin l’a chargé de gérer. Jusqu’à ce qu’il tombe sur une inconnue qui va lui prouver que la solitude est à l’opposé de ce qu’il cherche.

Le rythme de l’intrigue est assez lent durant la grande majorité du livre, avant de s’accélérer vers la fin. Malheureusement, les personnages seuls ne peuvent pas sauver le lecteur de l’ennui. Enfin, ce n’est pas vraiment de l’ennui, parce que j’ai aimé voir Duncan et Matilda se rapprocher et s’apprivoiser l’un l’autre, mais ça manquait un peu d’action et de rebondissements. L’auteure tente de nous tenir en haleine en nous dévoilant peu à peu qui est Matilda et pourquoi elle est en fuite. Mais c’est trop long et cela ne prend pas vraiment.

Heureusement, la famille Wentworth aime mettre son nez dans les affaires des autres membres de la famille, et ils ne tardent pas à rendre visite à Duncan et à découvrir sa nouvelle secrétaire. Ils apportent avec eux une touche d’humour et ça fait du bien. 

Malgré ma déconvenue sur ce deuxième tome, je lirai quand même les suivants, parce que j’aime le style de Grace Burrowes, ses personnages intelligents et amusants et les situations dans lesquelles elle les place. J’attends donc la suite avec impatience.


dimanche 13 septembre 2020

Nos réceptions de la semaine #150



Nous vous proposons de nous retrouver toutes les semaines pour vous présenter nos réceptions de la semaine passée.

Semaine du 7 au 13 septembre 2020 :


Des achats pour cette semaine





Des achats





Réception de Services presse


   





Et un achat





Des cadeaux d'anniversaire 


Et un Service presse




Des réceptions de Services presse



Et deux achats





Des achats pour moi et pour ma Mini Miss

Enfin je les ai 😍




Réception d'un Service presse




Voici nos réceptions de la semaine. Et vous, qu'avez-vous reçu ?