Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 30 décembre 2019

La Meute du Phénix, Tome 8 : Dominic Black de Suzanne Wright



La Meute du Phénix,
Tome 8 : Dominic Black
de Suzanne Wright

Éditions Milady

Sortie le 27 novembre 2019
Format broché / 504 pages / 8,50 €


Présentation de l'éditeur :

L'âme sœur de Mila s'est unie à une autre femme, et Mila ne peut s'empêcher de le ressentir comme une trahison. Pour aller de l'avant, elle accepte de participer à une union arrangée. Sa rencontre avec Dominic – joueur, séducteur, et terriblement sexy – semble être le remède parfait.
Et Dominic, le coureur de jupons invétéré, pour la première fois ne désire plus qu'une seule femme. Mais tandis que des secrets de leurs passés respectifs menacent leur relation naissante, la passion suffira-t-elle à leur assurer un avenir ensemble ?


L'avis d'Idrilirith :

Je crois que je l’ai déjà dit mais Dominic est mon personnage préféré de La Meute du Phénix, alors dire que j’attendais cet opus avec impatience est un euphémisme !

Dominic est drôle, dragueur, fidèle en amitié, courageux, intelligent, complexe et charismatique. Il a mis du piquant dans les tomes précédents alors il devait forcément y en avoir dans son histoire. 

Mila est un chat de Pallas. Son âme sœur est uni à sa cousine. Pour atténuer sa douleur, elle a plus ou moins consentie à une union arrangée. Alors quand Dominic lui fait comprendre qu’il est intéressé, elle se montre un peu réticente, d’autant plus qu’elle ne ressemble pas aux précédentes conquêtes de notre Don Juan. 

Dom est plus complexe qu’il n’y paraît. Mila m’a irritée au début de l’histoire, heureusement que cela s’améliore par la suite. Après, on ne va pas se mentir, on retrouve les ingrédients déjà utilisés par l’auteur dans sa série : des extrémistes anti-métamorphe, quelqu’un qui veut tuer le couple de héros. Mais c’est bien fait, même si je m’attendais à plus. J’en voulais plus pour Dominic, que ce soit au niveau écriture ou intrigue. Je trouve que les garçons ont été plus gentillets dans leur vengeance par rapport au “plan drague des compagnes de mes potes” que Dominic leur a fait subir pendant sept tomes. J’ai toutefois pris plaisir à le lire. 

Le gros plus de cet opus est l’épilogue où l’on retrouve tous les personnages huit ans après la conclusion de l’intrigue de Mila et Dominic. 

À la fin du tome, Suzanne Wright nous informe écrire un spin off sur la troupe des chats de Pallas. Je dois avouer que cela m’inquiète un peu : on a eu La Meute du Phénix, puis La Meute Mercure qui utilise, on ne va pas se le cacher, les mêmes ingrédients et la même trame narrative. Alors une troisième série, cela ne va-t-il pas être une relecture, une paraphrase de ce que nous avons déjà lu, même si les chats de Pallas sont intéressants ?