Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

vendredi 13 décembre 2019

La fourchette, la sorcière et le dragon de Christopher Paolini



La fourchette, la sorcière et le dragon
de Christopher Paolini

Éditions Bayard Jeunesse

Sortie le 18 septembre 2019
Format relié / 320 pages / 15,90 €


Présentation de l'éditeur :

Entrez dans le monde magique de l'Alagaësia...
et au-delà...

Un an s'est écoulé depuis qu'Eragon a quitté l'Alagaësia en quête du foyer parfait pour entraîner une nouvelle génération de Dragonniers. Aujourd'hui, il lutte contre un océan infini de tâches : construire un large refuge pour les dragons, négocier avec les fournisseurs, protéger les oeufs des dragons, et s'occuper des Urgals belliqueux et des Elfes hautains. Mais une vision créée par les Eldunarí, des visiteuses inattendues, et une captivante légende urgal vont lui procurer une distraction nécessaire et lui offrir une autre perspective.
Savourez l'imagination incomparable de Christopher Paolini dans ce palpitant recueil d'histoires se déroulant dans le monde du cycle de l'Héritage.


Avis de Idrilhirith

J’avais vaguement entendu parler du fait qu’une suite à la saga Eragon arriverait en France en 2019. Quand j’ai vu le livre à la Fnac, j’ai craqué. Le monde créé par Christopher Paolini m’avait clairement manqué. J’avais beaucoup aimé la tétralogie et je la relis à peu près tous les deux ans.

Le livre en lui-même est splendide. La couverture rigide avec un superbe dragon l'illustrant, la tranche dorée, le format semi-poche, la carte en couleur au début, tout me plait. Je précise que les tomes de la saga originale sont re-publiés dans ce format-là et sont également dorés sur la tranche. Cela va permettre à une nouvelle génération de se plonger dans le monde de l’Alagaësia.

L’histoire maintenant. Le gros point positif : le résumé de ce qui s’est passé avant. Le cycle de l’héritage, plus connu comme l’histoire d’Eragon, du titre du tome 1, est une tétralogie donc 4 tomes à résumer. L’auteur s’en est vraiment bien sorti. Je me suis rendu compte que cet univers m’avait marquée plus que ce que je ne le pensais. Je me souvenais de beaucoup de choses. Cependant pour comprendre ce qui va se passer dans cet opus, il vaut donc mieux avoir lu le Cycle de l’héritage avant.

Le titre en lui-même donne le découpage de l’histoire. Eragon croule sous le poids des responsabilités et du travail. Saphira l’oblige à faire une pause et à s’aérer. Mais cela lui est compliqué donc il va faire un tour pour vérifier que tout va bien et ainsi passer d’un conte à un autre.

La Fourchette est une histoire racontée par les Eldunaris, le cœur des cœurs des dragons. Ce sont des pierres qui contiennent l’âme et les souvenirs des dragons. Donc c’est très très précieux. Ils lui racontent une histoire impliquant un homme mystérieux, une auberge, une fillette et bien sûr une fourchette.

La Sorcière concerne Angela, l’herboriste qui vient lui rendre visite avec Elva et Solemblum. Angela a commencé à écrire ses mémoires et elle les fait lire à Eragon.

Le Dragon est une légende Urgal, racontée au son du tambour au coin du feu. Elle est racontée le soir à Eragon pour le faire réfléchir, relativiser mais aussi dans un souci de partage. Je dois dire que c’est l’histoire qui m’a le plus plu.

Ce livre est une suite sans vraiment en être une. Le récit étoffe la mythologie créée par Christopher Paolini. On a quelques nouvelles de certains personnages auxquels on s’est attaché dans le cycle original mais c’est trop peu. Comme dans le titre, il y a “livre I” j’ai très bon espoir qu’il y ait un livre II.

Comme d’habitude avec cet auteur, j’ai lu le livre vite. Son style est fluide, le lecteur plonge facilement dans l’histoire. Je visualisais très clairement le décor des histoires, comme si j’étais en immersion dedans.

Je recommande ce livre à tous ceux qui ont aimé les aventures d’Eragon. Et j’encourage ceux qui ne connaissent pas le Cycle de l’Héritage à lire les 5 livres à la suite.