Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

vendredi 29 novembre 2019

Sans foi ni loi, Tome 6 : Le duc au tatouage de Kerrigan Byrne



Sans foi ni loi
Tome 6 : Le duc au tatouage

de Kerrigan Byrne

Éditions J'ai lu

Sortie le 2 octobre 2019
Format poche / 341 pages / 7,60 €


Présentation de l'éditeur :

Lorelai n’a jamais oublié le jeune inconnu amnésique et blessé qu’elle a soigné alors qu’elle n’était qu’une adolescente. Guéri, celui qu’elle appelle Ash lui a promis de venir la chercher avant de se volatiliser.
Vingt ans ont passé quand Ash réapparaît sous les traits du terrible pirate Le Rook. Après avoir sillonné les océans, il est de retour en Angleterre pour se venger, découvrir sa véritable identité et, surtout, il est là pour elle, car il considère qu’elle lui appartient !
Lorelai ne reconnaît pas le jeune homme tendre en la personne de cette brute sanguinaire. Et, si son esprit se rebelle, son corps, lui, se soumet au désir de cet homme aussi fascinant que terrifiant…


L'avis de Jm-les-Livres :

Sans foi ni loi est ma dernière série coup de cœur. Dès le premier tome, j’ai été séduite par l’univers sombre et les personnages loin du politiquement correct. Dans ce sixième tome, l’auteure met en avant un personnage entraperçu précédemment : le Rook. Ce pirate sans morale mais avec un charme fou a su marquer nos esprits et j’étais plutôt enthousiaste à l’idée de découvrir ses origines. Je ressors de ma lecture un peu déçue car ce sixième tome n’est pas à la hauteur des premiers livres, néanmoins il reste meilleur que le précédent.

Si on regarde bien, ce livre se découpe en deux parties. La première retrace les origines du Rook et sa rencontre avec l’héroïne. Cette moitié est vraiment intéressante et touchante. On voit déjà la noirceur du jeune homme, acquise dans son enfance rude, et la fatalité avec laquelle il appréhende la vie. En face de lui, Lorelei semble pure et innocente. Elle va d’ailleurs le sauver et lui redonner espoir en une vie meilleure. J’ai beaucoup apprécié de voir l’évolution de leur relation et la tendresse qui s’en dégageait malgré les forces qui intriguent pour les séparer. C’est d’ailleurs cette impression positive qui a rendu plus agréable qu’elle ne l’était la suite de l’histoire.

La deuxième partie concerne les retrouvailles des héros et la quête du Rook pour retrouver un trésor. L’intrigue se passe des années plus tard quand notre pirate débarque au mariage de Lorelei, avant de l’emmener sur son bateau. À partir de ce moment, tout s’enchaîne rapidement : les révélations comme les sentiments sans qu’on n’ait vraiment le temps de les savourer. C’est dommage, surtout qu’il y avait de quoi nous réjouir niveau révélations. Pour le côté romance de cette partie du livre, l’auteure utilise de trop grosses ficelles pour nous vendre la relation entre Lorelei et le Rook. Cela semble exagéré et gâche un peu l’impression que nous avait laissé le début de leur histoire. C’est raté !

Je referme ce livre mitigée, mais je ne regrette pas ma lecture pour autant. Il aurait été dommage de passer à côté de l’histoire du mystérieux Rook.