Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 26 novembre 2019

Relations publiques, rapports privés, Tome 1 : Mon client et amant de Tawna Fenske



Relations publiques, rapports privés
Tome 1 : Mon client et amant

de Tawna Fenske

Éditions J'ai lu

Sortie le 4 septembre 2019
Format poche / 309 pages / 7,50 €


Présentation de l'éditeur :

Chimiste, Ben Langley est bien plus à l’aise dans son laboratoire qu’en société. Or, s’il souhaite prendre les rênes de l’entreprise familiale, il doit à tout prix passer par la phase relooking. Aussi, lorsque Ben fait la rencontre de la sensuelle Holly Colvin, à la tête d’une agence spécialisée en relations publiques, il y a tout lieu de croire au destin. La jeune femme, qui a redoré l’image de sociétés mais jamais celle d’un particulier, accepte de relever le défi. Il semblerait que Ben ait une sacrée veine, d’autant que Holly est sexy à se damner. Alors pourquoi lui résister ?


L'avis de Jm-les-Livres :

Tawna Fenske nous propose une petite romance sexy qui fait passer un bon moment, mais qui n’est pas inoubliable.

Holly, associée d’une entreprise de relations publiques, rencontre Ben au rayon lit d’un magasin de meubles et vole à son secours. Ce dernier est en effet très mal à l’aise vis-à-vis de la drague éhontée de la vendeuse. Une fois venue à bout de la vendeuse, Holly pense qu’ils vont en rester là, mais Ben décide d'utiliser la carte professionnelle qu'elle lui a laissée pour lui demander son aide : il a besoin de conseils pour que son image reflète le nouveau poste de directeur général qu’il occupe dans l’entreprise familiale. D’abord hésitante, la situation financière de son entreprise pousse Holly à accepter.

Si l’histoire en elle-même n’a rien d’originale (mais dans ce genre, difficile de l’être), certains points méritent d’être soulignés. Tout d'abord le fait que le héros soit plus proche du geek asocial que l'on jette au milieu d'une foule et à qui l'on demande d'être à l'aise. Dans une autre romance contemporaine, il aurait tous les éléments habituels pour être le beau gosse sûr de lui et puissant : il est PDG, riche et sexy. Cela donne lieu à des scènes souvent drôles, mais aussi très sexy. En face, Holly est devenue, à cause de son expérience maritale, une flippée de l’engagement. Dès qu’un homme s'intéresse à elle, elle pense obligatoirement qu’il l’imagine comme la mère au foyer qui s’occupera de ses futurs enfants. Ce point de sa personnalité m’a un peu agacée parce qu’il la faisait réagir de manière stupide par moments. Il fallait bien un élément qui viendrait entraver leur relation, mais j’ai trouvé ça trop poussé à l’extrême.

Au final, ce premier tome est mignon, surtout grâce au héros, Ben, mais il ne me marquera pas plus que cela.