Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

samedi 16 novembre 2019

Attirance de Sarina Bowen & Elle Kennedy



WAGs 
Tome 1 : Attirance
de Sarina Bowen & Elle Kennedy

Éditions J'ai lu

Sortie le 20 novembre 2019
Format poche / 384 pages / 13,90 €


Présentation de l'éditeur :

Organiser le mariage de son frère et recevoir les honneurs de sa famille, voilà un défi de taille pour Jess Canning ! Or la situation n’est pas simple : elle doit à tout prix éviter que ne s’ébruite la liaison qu’elle a eue avec le témoin de son frère. Une erreur monumentale, qu’elle ne réitérera pas… quand bien même Blake et son corps de gladiateur sont à se damner !
Ne pas flancher et se concentrer sur sa mission de wedding planner semble une solution toute trouvée, a priori facile. Mais céder à la tentation n’est pas tout à fait exclu…


L'avis de Jm-les-Livres :

J’aime beaucoup les plumes de Elle Kennedy et Sarina Bowen et je me jette à chaque fois sur leurs nouveautés dès leur sortie. C’est donc avec impatience que j’ai ouvert ce livre. Cruelle déception. Dès les premières pages, j’ai été surprise par ce que je lisais tellement c’était éloigné de la qualité à laquelle ces auteures m’ont habituée.

L’histoire n’est pas des plus originales, mais ce n’est pas cela qui m’a bloquée. L'héroïne et le héros ont eu une aventure d’un soir. Si Jess ne veut plus en parler et préfère oublier cet instant de folie, ce n’est pas le cas pour Blake. Les événements font qu’ils vont se rapprocher et se découvrir un peu plus et, bien sûr, craquer l’un pour l’autre.

Le vrai problème de cette romance, pour moi, ce sont les personnages. Je ne sais pas si cela vient de la traduction ou du mélange de leur plume (elles ont pourtant un style assez similaire), mais je n’ai pas retrouvé le travail habituel des auteures vis-à-vis de la psychologie des personnages. Les deux héros sonnaient creux, caricaturés à l’extrême et les dialogues m’ont fait lever les yeux au ciel tellement de fois que j’ai risqué la crampe. Le héros me faisait l’effet d’un gros lourdaud pas vraiment malin et l'héroïne d’une girouette. C’est fatigant à force et j’ai eu du mal à m’attacher à eux.

Du côté des personnages secondaires, on retrouve les héros de la série M/M sortie l’année dernière, Fierté. La famille de l’héroïne et les partenaires de jeux du héros n’apportent rien à l’ensemble. Pour moi, cette lecture a été une grosse déception. Je n’ai même pas envie de lire la fin de cette duologie.