Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

vendredi 25 octobre 2019

La trilogie de l'Empire Tome 3 : La maîtresse de l'Empire de Raymond E. Feist & Janny Wurts



La Trilogie de l'Empire
Tome 3 : Maîtresse de l'Empire

de Raymond E. Feist & Janny Wurts

Éditions Milady

Sortie le 20 juin 2013
Format broché / 900 pages / 10,90 €



Présentation de l'éditeur :

Dame Mara des Acoma, pair de l'Empire, est victime d'une nouvelle et cruelle tentative d'assassinat. Elle en est sûre : c'est son vieux rival, Jiro des Anasati, qui se cache derrière ce crime. Mais les plans de vengeance de la jeune femme se trouvent vite contrecarrés par l'Assemblée des magiciens, qui détient le véritable pouvoir.

En quête d'alliés, Mara devra voyager au-delà des frontières de la civilisation. Elle mènera ainsi la plus grande bataille de son existence, pour sa propre vie, son foyer et l'empire lui-même.


L'avis de Vi : 
La maîtresse de l’Empire est le dernier tome d’une trilogie de fantasy orientale mettant en scène un jeu de pouvoir entre d’anciennes familles tsurani. Guerre de clans, complots, manœuvres, ce sera à qui parviendra à mieux anticiper les attaques de l’adversaire afin de les contrer. C’est un jeu mortel, des histoires de vengeance… Une saga incroyablement diabolique et ingénieuse.
J’ai été happée dès le premier tome par notre héroïne, jeune et innocente, qui se retrouve dans cette arène malgré elle, obligée de tout donner pour, non seulement sauver sa vie mais également celle de tout son clan. Tout est si finement mené que je ne peux que qualifier cette saga de chef-d’œuvre.
Si les manigances politiques ont une place prépondérante dans les deux premiers tomes, les auteurs ont tout de même laissé entrevoir un léger aperçu du monde des Tout-Puissants, ces magiciens étranges et mystérieux qui semblent détenir un pouvoir quasi absolu dans l’Empire. Ce qui fait froid dans le dos. Cependant, le sujet avait à peine été effleuré jusqu’à ce troisième tome.
Mara a eu à affronter des ennemis redoutables dès les premières lignes, mais plus on avance, plus elle évolue. Elle devient l’un des personnages les plus influents de l’Empire, une manipulatrice intelligente et redoutée. Mais plus elle va monter dans l’échelle sociale, plus ses ennemis seront puissants et dangereux. Dans ce dernier tome, elle se retrouve confrontée au pire de tous.
Affaiblie par un terrible évènement, Mara va montrer une part d’humanité qu’elle ne s’était jamais permise de montrer jusque-là. Car dans l’Empire, l’humanité s’apparente à de la faiblesse. C’est donc meurtrie mais toujours déterminée qu’elle va devoir manœuvrer pour rétablir l’ordre dans l’Empire en déroute. C’est toujours aussi exaltant. Chaque tome monte d’un cran et nous tient en haleine jusqu’au bout. C’est encore un coup de cœur pour cette fin grandiose.

La fille d’à côté de Mariana Zapata



La fille d'à côté
de Mariana Zapata

Éditions J'ai lu

Sortie le 16 octobre 2019
Format broché / 539 pages / 15,90 €


Présentation de l'éditeur :

À Austin, Diana vient d’acheter une maison dans un quartier agréable. Elle fait la connaissance de son voisin, Dallas, entraîneur de base-ball – de son neveu qui plus est, dont elle a la charge. À force de le croiser et d’échanger, elle tombe sous le charme du beau sportif. Mais voilà, Dallas est marié. Certes, il est en instance de divorce, mais pas à 100 % célibataire pour autant ! Or, pour Diana, toute relation non sérieuse est exclue de ses projets. Pourtant, l’attirance qu’elle éprouve ne fait que croître. Quel choix lui reste-t-il : patienter... ou abdiquer ?


L'avis de Jm-les-Livres :

Arrêtez tout ! La fille d’à côté est mon gros coup de cœur 2019. J’ai retrouvé dans cette lecture tout ce qui m’avait conquise dans l'autre livre de l'auteure publié chez J'ai lu pour elle, Cultissime.

Je l’ai donc découverte avec Cultissime. Après la désillusion de Rythme, accords & Malykhin (publié chez MxM Bookmark) et ma légère déception avec Et puis quoi encore ? (toujours chez J’ai lu), je retrouve enfin le plaisir de dévorer les pages d’une histoire de cette auteure.

Tout ce que j’avais éprouvé pendant ma lecture de Cultissime met revenu puissance 1000. De l’humour, une héroïne déterminée et attachante, une famille aimante mais un brin pénible et un héros taciturne et sexy. 

Diana élève, tant bien que mal et avec l’aide de sa famille, les deux fils de son frère décédé. J’ai beaucoup aimé Diana. Tout comme Sal, l’héroïne de Cultissime, elle a un sacré sens de l’humour et éprouve pour sa famille un amour vraiment fort. Les passages avec ses neveux sont très touchants. Mais elle a aussi des moments de doute sur sa capacité à les élever et de tristesse quand elle pense à son frère. L’auteure réussit à retranscrire toutes ses émotions sans tomber dans le pathos, ce qui est très plaisant à lire.

Du côté romance, Dallas, le héros, est assez complexe. Le lecteur ne sait pas ce qu’il pense, ce qui le rend assez mystérieux. Mais quand il s’ouvre enfin, attention, ça dépote.

Mariana Zapata n’innove pas dans la construction de son récit, il est même très similaire à celui de Cultissime et de Et puis quoi encore ?, pourtant ce n’est pas gênant. J’ai été tellement prise dans ma lecture, à apprécier chaque mot, que je ne me suis pas arrêtée sur ça. La romance avance tout doucement, l’auteure préférant laisser le temps à ses personnages de se découvrir, de devenir amis avant d’aller plus loin dans les sentiments. C’est une bonne touche de douceur et de fraîcheur dans le paysage des romances contemporaines ultra rapides et sexy. Je sais déjà que je relirai souvent ce livre, comme je le fais déjà avec Cultissime.


Pour info : les 3 livres de l’auteure publiés chez J’ai lu sont liés puisque notre héroïne est la cousine de celle de Cultissime et la meilleure amie de celle de Et puis quoi encore ?. Nous avons également droit à un coucou de ces personnages dans La fille d’à côté.