Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

vendredi 5 juillet 2019

Ne me quitte pas de Mary Torjussen



Ne me quitte pas
de Mary Torjussen

Éditions Milady

Sortie le 12 juin 2019
Format poche / 384 pages / 7,90 €


Présentation de l'éditeur :

Personne ne disparaît jamais complètement... Un jour, vous partez travailler. Un jour comme les autres, jusqu'à ce que vous rentriez chez vous, le soir, dans une maison vide. Votre petit ami est parti et il a tout emporté. Pire, il a effacé la moindre trace de son existence, jusque sur les réseaux sociaux. A son bureau, personne ne l'a vu depuis plusieurs semaines. C'est comme s'il n'avait jamais existé. Est-il vraiment possible de disparaître comme ça ? Le pire reste à venir. Car non seulement vous vous êtes mise à le chercher, mais quelqu'un, maintenant, s'est mis à vous suivre. Ne me quitte pas raconte cette histoire-là, l'histoire d'Hannah, qui pourrait aussi être la nôtre.

L'avis de Lila :

Hannah rentre chez elle, deux bouteilles de Champagne dans son sac, prête à annoncer à Matt, l’homme de sa vie, qu’elle va certainement être promue sous peu. En ouvrant la porte, elle constate immédiatement que sa maison a été vidée de nombreux objets. Passé le choc initial, elle réalise que seules les affaires de Matt se sont envolées. Toutes, sans exception. Plus troublant encore, les anciennes affaires d’Hannah ont été rangées à leur place initiale, celle qu’elles occupaient avant que Matt emménage chez elle, quatre ans plus tôt. Matt est quant à lui introuvable. En essayant de l’appeler, elle découvre que toutes les coordonnées de Matt ont été supprimées de son téléphone, de son iPad et même de son ordinateur. Pas seulement ses coordonnées, mais aussi les mails, SMS, photos, etc. Plus aucune trace de lui, tous les souvenirs disparus, c’est comme si leur histoire n’avait jamais existé.

Dès lors, Hannah se lance dans une quête acharnée pour découvrir où est Matt et pourquoi il l’a quittée du jour au lendemain de cette façon horrible et sans aucune explication. Sa quête tourne rapidement à l’obsession, elle néglige son travail, ses amis, plus rien d’autre ne compte que de retrouver Matt. Comme si ça ne suffisait pas, une personne commence à la harceler, la poussant peu à peu au bord de la folie.

Cette histoire est prenante et bien écrite, il est difficile de reposer ce roman tant on a envie de comprendre et savoir comment il va se terminer. Peut-être est-ce dû à l’impatience d’en savoir plus, ou au style de l’auteur, mais j’avoue avoir trouvé certains passages longs. Il faut dire que l’essentiel du roman se concentre sur les pensées d’Hannah, il y a donc peu d’action et encore moins de dialogues. Le manque de dialogues n’est cela dit peut-être pas un mal, vu que l’entourage d’Hannah donne globalement envie de distribuer des baffes. Tout comme Hannah, on a parfois le sentiment de tourner en rond. Rien de gênant cela dit, l’envie de poursuivre est présente de la première à la dernière page.

Le twist final est très intéressant et même plutôt surprenant. Connaissant bien ce sujet, j’avais pourtant relevé des indices en cours de lecture, mais je ne pensais tellement pas que ce roman partirait dans cette direction que je les ai laissés de côté. C’est bien joué de la part de l’auteure. Dans les derniers chapitres, j’étais mal à l’aise, je ne savais vraiment plus quoi penser de cette histoire et de ses personnages. J’ai refermé ce livre avec ce même sentiment, partagée entre la satisfaction d’une histoire bien ficelée qui aborde des sujets tabous et le malaise de ce twist dérangeant.

En résumé, un excellent page-turner, parfois long, mais qui réussit à surprendre et aborde un sujet encore tabou.