Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

jeudi 24 janvier 2019

99 jours de Katie Cotugno



99 jours
de Katie Cotugno

Éditions Pocket Jeunesse

Sortie le 17 janvier 2019
Format broché / 352 pages / 15,90 €


Présentation de l'éditeur :

Une fille. Deux frères. 99 jours pour choisir.

99 jours. Une éternité. Le temps qu'il me reste avant de partir à l'université. J'aurais dû être heureuse de passer l'été chez moi. Mais tout le monde me déteste. C'est ce qui arrive quand vous passez la nuit avec le frère de votre petit ami. Et que votre mère ne trouve rien de mieux qu'écrire un best-seller à peine romancé sur cette histoire. Depuis, on me regarde de travers, on jette des oeufs sur ma maison, on me harcèle. Le pire dans tout ça ? Je ne sais toujours pas quel frère choisir.


Avis de Jm-les-Livres :

Moly revient dans sa petite ville natale pour les dernières vacances avant sa rentrée à l'université. Il y a quelques mois, elle quittait la ville après avoir vu sa vie intime être dévoilée dans le dernier Best-seller de sa mère. Depuis, une bonne partie de son ancien lycée lui en veut d'avoir couché avec le frère de son petit-copain, surtout Julia, la dernière de la fratrie, qui était sa meilleure amie depuis toujours, et qui lui a fait vivre un enfer. 99 jours, c'est le temps qu'elle doit tenir avant de pouvoir enfin laisser toute cette histoire derrière elle.

J'avais lu le premier livre de l'auteur, How to love, et je ne m'en souviens pas. Apparemment, je n'avais pas vraiment apprécié. J'ai donc commencé ce livre sans a priori, mais cela ne m'a pas empêchée de sortir plutôt mitigée de cette lecture. Tout d'abord, la plume de l'auteur m'a plu, je me suis laissée entraînée par l'histoire et par les événements qui s'y déroulent. L'ensemble est plutôt fluide et, si je ne me suis pas posée de questions sur où l'auteur nous emmenait, je n'ai pas été inquiète non plus.
Du côté des personnages, c'est un peu plus nuancé. En tout cas une chose est sûre, ils m'ont fait éprouver des sentiments assez forts : soit je les ai détestés, soit j'ai été touchée par eux. Molly, par exemple, m'a fait réagir. Il serait facile de la juger sur ce qu'elle a fait et sur ses choix une fois revenue, mais en refermant le livre, je me suis simplement dit qu'elle était une adolescente qui essayait de se débattre avec les émotions qu'elle vit. Je ne vais pas dévoiler toute l'intrigue, mais pendant la majorité du livre, elle subit les conséquences de la situation qu'elle a plus ou moins provoquée sans jamais voir qu'elle n'est pas la seule "responsable" dans cette histoire. J'ai été déçue qu'elle ne se défende pas plus mais je pense que cela fait partie de sa façon d'être ou, en tout cas, du chemin qu'elle doit faire pour s'affirmer.
Du côté des personnages masculins, là encore je suis tiraillée parce qu'on aime bien avoir des personnages masculins séduisants et quasi parfaits avec une petite touche de bad boy. Ici, on a juste des adolescents imparfaits, qui sont souvent égoïstes et qui ne voient pas le mal qu'ils peuvent faire aux autres. Des personnages très humains en clair. Donc d'un certain côté, je leur en veux d'être comme ils sont et d'un autre, ce ne sont encore que des enfants qui se débattent avec des sentiments qu'ils n'ont pas encore la maturité de comprendre (oui, je sais que ce sont des personnages de fictions). 
Peut-être que je m'attendais à un autre genre d'histoire, plus romancé, qui aurait semblé moins réaliste. Au final, l'auteur a réussi à me toucher, à me faire réagir et à m'offrir une histoire qui, à défaut d'être satisfaisante, est honnête. La fin risque d'en frustrer certains, mais il faut se rappeler que l'adolescence n'est qu'une étape dans la vie, certainement pas la fin.