Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

jeudi 17 octobre 2019

Sangs maudits, Tome 1 : Alliance Forcée de Bettina Nordet



Sangs maudits, 
Tome 1 : Alliance Forcée
de Bettina Nordet

Editions du Chat Noir

Sortie le 4 avril 2018
Format broché / 300 pages / 19,90 €


Présentation de l'éditeur :

Dans un monde édifié sur les ruines d’une civilisation ancienne au savoir prodigieux, détruite par la guerre, et dont les vestiges sont des trésors pour lesquels certains sont prêts à tout, même à tuer, Shanell, courtisane de Nicée, une cité sous protectorat de l’Empire, s’efforce depuis toujours de mener une vie discrète pour protéger son secret. S’il était dévoilé, ce dernier lui vaudrait une fin horrible. Pourtant, l’assassinat de l’un de ses clients, après la découverte d’un complot, fera totalement basculer son existence. Pour survivre et tenter de contrecarrer cette conspiration, la jeune femme se lancera dans un périlleux voyage au coeur des territoires sauvages en compagnie d’un protecteur improbable, qui pourrait bien se révéler le plus grand danger de tous.


L'avis de Tsuki :

Bettina Nordet est une auteure qui me surprendra toujours. J'avais beaucoup aimé sa trilogie parue aux éditions du Chat noir également, une saga pleine de rebondissements et de belles découvertes. Je n'ai donc pas hésité longtemps avant de prendre son nouveau livre, même si j'avoue avoir tardé pour le sortir de ma PAL ; j'ai attendu l'approche de la sortie du second, connaissant un peu la dame... Et je pense que j'ai bien fait !!!

Tout d'abord la couverture est très belle, intrigante, elle donne vraiment envie de découvrir l'univers et les personnages. Dès les premières pages, nous entrons dans un monde qui apparaît comme ancien, à l'image des titres de Fantasy médiévale, mais plus on avance dans le roman, plus on se rend compte à quel point on s'est trompé. Première surprise, même si elle s'étoffe tout au long du roman. Et c'est loin d'être la dernière, l'auteure étant la reine des retournements de situation. Il n'y a pas un moment où l'on peut espérer avoir la moindre chance de découvrir LE twist de l'histoire. À chaque piste, vous êtes persuadé d'avoir trouver la réponse et... BIM !, un nouvel événement vous met la tête à l'envers et vous fait tout reprendre au début ; même Sherlock Holmes y perdrait son inaltérable sens de la déduction. Ce qui est sûr, c'est que l'on ne s’ennuie pas une seule minute lors de notre lecture, on en vient même à attendre avec impatience la suite, ce qui transforme le roman en page-turner, que j'ai dévoré en 2 jours !

Venons-en aux personnages. Shannel est une courtisane rouge, c'est-à-dire qu'elle est extrêmement demandée par tous dans l'empire. Elle possède un secret, qu'elle doit à tout prix cacher au reste du monde sous peine d'y perdre la vie. J'ai beaucoup aimé Shannel, c'est une femme discrète mais forte et pleine de ressources insoupçonnées. J'avais un peu peur de ne pas m'y attacher, au vu de son métier (oui, j'ai des a priori, je l'avoue...), mais finalement c'est un personnage très attachant, plein de surprises, que l'on a envie de protéger tout en se rendant compte qu'elle n'en a peut-être pas besoin.
Kalden est un Chevalier-Dragon dévoué à sa cause et qui ne vit que pour son métier. Il apparaît comme froid, insensible, imperturbable et inatteignable mais, parce qu'il y a toujours un mais avec Bettina Nordet, au fil des pages, des chapitres, on apprend à le découvrir. Et le moins que l'on puisse dire c'est que lui-même ne se connaît pas…
Alors, quand ces deux protagonistes se retrouvent à devoir faire un bout de route ensemble, il est évident que cela ne va pas être une sinécure.

En dire plus serait déjà trop en dire. En bref, c'est vraiment un livre qu'il faut découvrir. Je l'ai trouvé particulièrement immersif et très visuel. Chaque description vous entraîne un peu plus dans l'univers. On se prend au jeu, on plonge complètement dans le monde de l'auteure et ce n'est que du bonheur. De l'action, de l'aventure, de l'humour, de l'émotion... en un seul mot, ce premier tome est une pépite ! Il sort des « classiques » du genre, je ne pense pas avoir déjà lu un tel roman, il ne s'approche en rien de ce que je connais. C'est une bouffée d'air frais et une fois à la fin, on ne se dit qu'une chose... Encore !!! 


mardi 15 octobre 2019

InCryptid Tome 1 : Tango endiablé de Seanan McGuire

Merci au blog Dreams and Reality pour le blog tour et la lecture !


InCryptid
Tome 1 : Tango endiablé 
de Seanan McGuire

Alter Real Editions

Sortie le 29 septembre 2019
Format broché / 410 pages / 22 €


Présentation de l'éditeur :

Cryptide, nom : Toute créature dont l'existence n'a pas encore été prouvée par la science. Voir aussi à "Monstre"
Cryptozoologue, nom : Toute personne qui pense que chasser les cryptides est une bonne idée. Voir aussi à "Idiot"
Des goules. Des fantômes. Des créatures de la nuit... Depuis des générations, la famille Price étudie les monstres du monde entier, et s’efforce de les protéger.
Verity Price, elle, a d’autres plans d’avenir en tête. Pour se plier à la tradition familiale, elle a suivi des études en cryptozoologie, mais elle préfère danser le tango plutôt que de s’intéresser aux démons. Elle décide donc de s’installer pour un an à Manhattan afin de poursuivre sa carrière de danseuse de salon professionnelle. Une vie simple, en apparence. Sauf que... Elle a des souris qui parlent, une cousine mathématicienne et télépathe, et surtout elle se retrouve confrontée à un assassin professionnel mandaté par le Covenant de St-George. Cette organisation est l’ennemie jurée de la famille Price et veut à tout prix purger la ville des créatures surnaturelles qui l’habitent.
Quand une fille Price rencontre un garçon du Covenant, il faut s’attendre à des étincelles, des danses endiablées, et de nombreux dommages collatéraux. Et pour couronner le tout, des cryptides locaux disparaissent, d'étranges hommes-lézards hantent les égouts, et quelqu'un s’amuse à répandre des rumeurs à propos d’un dragon soi-disant endormi sous la ville....
Une vie simple ? Pas si sûr !


L'avis d'Elaura :

Voilà une nouvelle série d'urban fantasy qui ne manque pas de piquant et qui mérite toute notre attention. Tango endiablé est le premier tome d'InCryptid de Seanan McGuire et ce premier opus fut un chouette moment de lecture, même s'il n'est pas exempt de défauts.

Tout d'abord, l'univers créé par l'auteure est totalement fascinant, peuplé de créatures (les cryptides) dont les particularités sont proches des mythologies déjà connues. Les différentes familles de créatures nous sont présentées tout au long du récit sans que le lecteur s'y perde ; c'est très appréciable et c'est un des grands atouts du roman.

Verity est une héroïne attachante, drôle, au caractère bien trempé, bien plus passionnée par la danse que par la chasse aux cryptides renégats (ceux qui font du mal aux humains). Elle appartient à une famille de cryptologues ; ils étudient les cryptides et les protègent contre le Covenant, une société qui souhaite éradiquer tous les cryptides sans distinction. Autant vous dire qu'elle a une vie mouvementée, entre sa profession de danseuse de salon professionnelle, la mission familiale et sa rencontre détonante avec Dominic, un chasseur du Covenant. Rajoutez à cela des disparitions inquiétantes de cryptides, un gros dragon et vous aurez tous les ingrédients pour passer un agréable moment.

Mais pourquoi ne suis-je pas totalement convaincue au final ? Ne manquerait-il pas ce petit plus qui rend la lecture épique ? C'est cela. L'humour est très présent dans le style de l'auteure, il y a beaucoup de dérision et l'on se surprend à sourire ou rire souvent. C'est plutôt bienvenu pour alléger l'atmosphère, mais à trop vouloir jouer la carte de l'humour, l'auteure laisse un peu trop de côté les tensions dramatiques nécessaires pour exalter mes émotions. C'est dommage, car à part ce petit point noir, le reste est vraiment bon et je lirai la suite avec plaisir.

lundi 14 octobre 2019

Extrait de InCryptid Tome 1 : Tango endiablé de Seanan McGuire



Notre blog Romances, Charmes et Sortilèges participe au blog tour organisé par Between Dreams and Reality pour la sortie du premier tome de la série de Seanan McGuire, Tango Endiablé chez AlterReal Éditions

Le livre est sorti le 29 septembre au format papier. 

                                                       
Présentation de l'éditeur :

Cryptide, nom : Toute créature dont l'existence n'a pas encore été prouvée par la science. Voir aussi à "Monstre"
Cryptozoologue, nom : Toute personne qui pense que chasser les cryptides est une bonne idée. Voir aussi à "Idiot"
Des goules. Des fantômes. Des créatures de la nuit... Depuis des générations, la famille Price étudie les monstres du monde entier, et s’efforce de les protéger.
Verity Price, elle, a d’autres plans d’avenir en tête. Pour se plier à la tradition familiale, elle a suivi des études en cryptozoologie, mais elle préfère danser le tango plutôt que de s’intéresser aux démons. Elle décide donc de s’installer pour un an à Manhattan afin de poursuivre sa carrière de danseuse de salon professionnelle. Une vie simple, en apparence. Sauf que... Elle a des souris qui parlent, une cousine mathématicienne et télépathe, et surtout elle se retrouve confrontée à un assassin professionnel mandaté par le Covenant de St-George. Cette organisation est l’ennemie jurée de la famille Price et veut à tout prix purger la ville des créatures surnaturelles qui l’habitent.
Quand une fille Price rencontre un garçon du Covenant, il faut s’attendre à des étincelles, des danses endiablées, et de nombreux dommages collatéraux. Et pour couronner le tout, des cryptides locaux disparaissent, d'étranges hommes-lézards hantent les égouts, et quelqu'un s’amuse à répandre des rumeurs à propos d’un dragon soi-disant endormi sous la ville....
Une vie simple ? Pas si sûr !




Prologue



Seize ans auparavant, Oregon, dans un bunker à environ une heure de l’Est de Portland

Verity dansait en virevoltant autour du salon. À chaque fois qu’elle tentait une pirouette ou un saut maladroit, la horde de souris Aeslins perchées sur le dos du canapé l’acclamait en exultant de joie. Leurs applaudissements atteignaient des sommets les rares fois où elle parvenait à sauter et à retomber sur ses pieds sans accroc. Son frère leva les yeux de son livre et renifla avec mépris, avant de retourner à ses études. À neuf ans, Alexander se considérait au-dessus de ses jeunes sœurs qui avaient tendance à se comporter comme de parfaites idiotes à la moindre occasion. Evelyn Price, leur mère, observait le spectacle. Elle était appuyée contre l’arche, qui séparait le salon du couloir, et tenait sa petite dernière en équilibre contre sa hanche. Une main se posa sur son épaule. Elle soupira sans se retourner.

— Kevin, je ne sais pas comment on va faire pour qu’elle prenne ses études plus au sérieux.

— Elle a six ans. Je n’étais pas non plus très sérieux à son âge.

Evelyn se mit à rire.

— Je demande aux souris de confirmer ce que tu viens de dire, ou tu avoues tout de suite que tu mens ? Ça m’éviterait de te faire un sermon. 

— Tout ce que je dis, c’est qu’elle s’y mettra si on lui laisse un peu de temps. Je te le promets, Evie. Elle changera d’avis.

Kevin Price se plaça à côté de sa femme. Antimony, du haut de ses trois ans, leva les bras vers lui. Il la prit et la cala contre son épaule. Elle gloussa.

— Qu’est-ce que Verity a décidé de ne pas faire aujourd’hui ?

— Le cache-cache, dit Evelyn.

La plupart des enfants considéraient le cache-cache comme un jeu. Lorsque les enfants Price entraient à l’école primaire, ils étaient choqués et scandalisés par ce comportement étrange. Pour eux, ce jeu était une affaire sérieuse, centré sur la recherche d’embuscades probables, d’évasion et sur les stratégies à mettre en œuvre pour retrouver quelqu’un. Alex avait eu sa première commotion cérébrale lors d’une partie de cache-cache. Il avait cinq ans à l’époque. Kevin n’avait jamais vu son fils être aussi fier de lui que ce jour-là. Mais c’était vrai qu’après tout, les enfants Price n’allaient à l’école que pour être sociabilisés.

Le fait que Verity refuse ces sessions était inquiétant, surtout qu’elle avait toujours été meilleure que son frère, et que ça lui donnait en général une motivation supplémentaire pour « jouer » aussi souvent que possible.

— Que voulait-elle faire à la place ?

— Elle dit qu’elle veut danser, dit Evelyn, en regardant Verity tourbillonner dans la pièce comme un petit derviche tourneur blond. C’est tout. Juste danser.

dimanche 13 octobre 2019

Nos réceptions de la semaine #122



Nous vous proposons de nous retrouver toutes les semaines pour vous présenter nos réceptions de la semaine passée.

Semaine du 7 au 13 octobre 2019 :



Réception d'un Service presse (égaré par la Poste pendant un mois et demi 😤)

L’image contient peut-être : texte



Mes achats

Aucune description de photo disponible.



*Hystérique* Hiiiiiii !!!!! Il est si si beau !!!!! Une beauté !

Aucune description de photo disponible.



Réception de Services presse

Aucune description de photo disponible.

L’image contient peut-être : texte

L’image contient peut-être : 1 personne, chaussures et texte

Aucune description de photo disponible.

Et parce qu'on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même, achats 😊

Aucune description de photo disponible.










Voici nos réceptions de la semaine. Et vous, qu'avez-vous reçu ?

vendredi 11 octobre 2019

Stars Over Castle Hill de Samantha Young



Dublin Street
Tome 6,6 : Stars Over Castle Hill
de Samantha Young

Éditions J'ai Lu

Sortie le 18 septembre 2019
Format numérique / 152 pages / 3,99 €


Présentation de l'éditeur :

Mariés, heureux parents de trois magnifiques enfants, Joss et Braden Carmichael mènent la vie dont ils ont toujours rêvé. Or, quand on propose à Joss d’écrire une nouvelle sur un moment décisif de son passé, la voilà qui imagine un tout autre parcours. Et si elle n’avait jamais emménagé dans la colocation de Dublin Street ? Dans cette réalité alternative, le couple parviendra-t-il à se retrouver ? Joss est convaincue qu’elle est destinée à croiser le chemin de Braden… quoi qu’il arrive.


L'avis de Jm-les-Livres :

Imaginez un monde où Braden Sexy Carmichael et Joss J’ai-trop-de-la-chance Butler ne se seraient jamais rencontrés dans le premier tome de Dublin street. Vous imaginez comme cet univers serait triste et horrible ? C’est ce que Samantha Young ose nous faire vivre dans sa nouvelle de 152 pages. Heureusement, on ne contrarie pas les étoiles et le destin comme ça, même quand on s’appelle Samantha Young. Parce que, peu importe l’univers dans lequel on se trouve, Joss Butler et Braden Carmichael sont faits pour être ensemble. Même si c’est huit ans plus tard et que leur vie respective est différente de celle que nous connaissons.

Je dois dire que, passé le moment de grande terreur dans laquelle m’a mise ce changement, j’ai adoré Stars over Castle Hill, parce qu’on parle de Braden et Joss. Ce couple fait partie de mon top 5 de mes couples préférés, même quand le destin (ou l’auteure) semble vouloir rendre leur histoire impossible. Même si certains points du récit ont déjà été abordés dans le premier tome de la série, l’auteure apporte un angle de vue différent, qui ne révolutionne pas le récit mais qui montre bien que les deux personnages avaient besoin l’un de l’autre pour évoluer. Samantha Young est décidément une auteure très talentueuse (bien que je n’avais déjà aucun doute sur le sujet). 

Ne vous posez aucune question, si vous aimez Braden et Joss, lisez Stars over Castle Hill.


mercredi 9 octobre 2019

En chute libre de Jay Crownover



En chute libre
de Jay Crownover

Editions Harlequin

Sortie le 4 septembre 2019
Format broché / 324 pages / 16,90 €


Présentation de l'éditeur :

Elle va lui donner une raison de se battre. Il va lui apprendre à affronter ses peurs. Solomon Sanders n'a pas de temps à perdre avec les sentiments. Depuis toujours, la violence fait partie de son monde, de son ADN. Il se bat pour ce qu'il croit juste, pour les personnes auxquelles il tient, pour sauver les quelques graines de bonté qui subsistent dans le désert aride qu'est la ville de The Point. Alors, quand il tombe sur une jeune mère célibataire et sa fille en train de se faire agresser dans une ruelle sombre, il réveille la bête ; celle qui le transforme en monstre tatoué, en montagne de muscles et de rage. Sa mission accomplie et les damoiselles sauvées, Solomon est bien déterminé à oublier cette rencontre et à reprendre son quotidien. Mais, lorsqu'il découvre qu'Orley et sa fille, Noble, sont ses nouvelles voisines, il pressent que sa vie ne sera plus jamais la même...


L'avis de Jm-les-Livres :

Je pensais qu’avec You make me so bad j’allais tirer un trait définitif sur la ville de The Point et ses habitants. J’avais tort puisque Jay Crownover nous embarque de nouveau pour un tour dans cette ville si particulière afin de rencontrer Solomon Sanders et Orley.

Orley est une nouvelle venue dans cette ville. Avec sa fille Noble, elle essaye de passer inaperçue et de survivre du mieux qu’elle peut. Malgré ses précautions, un homme tente de l’agresser. Elle est alors secourue par un de ses voisins. Solomon n’a pas le temps dans sa vie bien organisée pour s’occuper d’une jeune mère et de sa fille, mais c’est plus fort que lui, il faut qu’il prenne soin de son quartier et de ceux qui y habitent. Et puis, Orley le trouble plus qu’il ne le voudrait. Il sait qu’elle ne va lui attirer que des ennuis, mais comment résister ?

Avant même d’accrocher avec les personnages de Jay Crownover, c’est pour cette ville sombre et dangereuse que j’ai craqué. Il n’y a pas d’espoir à The Point, juste une vie plus dure qui peut briser les gens ou révéler le meilleur (ou le pire, question de point de vue) d’eux-même. Du côté des personnages, j’ai beaucoup aimé le couple de Solomon et Orley. J’aime quand les personnages grandissent au fil de l’histoire, qu’ils se révèlent à eux-mêmes, et c’est exactement ce qui se passe ici. Solomon est déjà un gros dur protecteur avec un cœur en or, mais sa rencontre avec Orley et Noble lui donne une vraie raison de se battre. Orley de son côté est plus naïve. Même si elle n’a pas eu une vie facile, elle a quand même vécu dans un monde aisé, ce qui rend l’adaptation plus rude. Mais elle est prête à tout pour sa fille. Ensemble, il forme un couple très touchant et si leur romance n’a rien d’exceptionnelle, elle fait son petit effet. 

Je tiens à signaler que l’auteur nous fait croiser le chemin de certains des personnages des tomes précédents, même si elle ne les nomme jamais par leur nom.

Jay Crownover offre une romance efficace et mignonne et qui se déroule à The Point, cet univers que j’ai appris à aimer autant que les gens qui y habitent.


mardi 8 octobre 2019

Coyotes Tome 1 de Sean Lewis et Caitlin Yarsky



Coyotes, 
Tome 1 : Coyotes
de Sean Lewis et Caitlin Yarsky

Éditions HiComics

Sortie le 21 août 2019
Format album / 128 pages / 17,90 €


Présentation de l'éditeur :

Dans une ville-frontière du désert, les femmes disparaissent, chassées et massacrées par une meute de loups garous... qui ne sont autres que les hommes de la ville. Les survivantes sont bien décidées à se battre. Organisées, fortes et soudées, elles refusent de n'être que des victimes. Parmi elles, Red a 13 ans, un katana et une mission : tuer ces coyotes jusqu'au dernier pour protéger ses soeurs et venger les disparues. Et lorsque l'officier Frank Coffey croise son chemin, l'histoire prend des proportions mythiques... Bienvenue à la Cité des Filles Perdues, on les femmes luttent sans pitié contre la violence et le destin. Quand les femmes s'unissent les loups-garous tremblent !


L'avis de Jm-les-Livres :


Bienvenue à la Cité des Filles Perdues, où les femmes disparaissent les unes après les autres. Officiellement, ce sont les coyotes sauvages qui attaquent et tuent toutes les femmes de la ville. Officieusement, ce sont des loups-garous porteurs d’une ancienne malédiction. Analia et un groupe de survivantes, les Victorias, sous les ordres de la Duchesse combattent et éliminent ces monstres. Dès son arrivée dans la ville, l’inspecteur Frank Coffey est envoyé sur la dernière scène de crime et rencontre Analia. Intrigué par la jeune fille, il va commencer à creuser plus loin que les autres avant lui et découvrir ce qui se cache derrière ces attaques.



Je dois avouer que ce comic m’a fait de l’oeil à cause des loups, mais ce n’est pas (que) pour ça que j’ai apprécié ma lecture. Le récit est intéressant et le scénariste, Sean Lewis, offre des personnages assez puissants : des méchants bien tordus et des gentils… bien tordus aussi. Nous ne sommes pas ici dans une histoire toute lisse et gentillette qui oppose le bien au mal. Il est question de survie et de massacre. L’intrigue n’est pas parfaite mais elle tient suffisamment la route pour emporter le lecteur. Du côté des dessins, le style de Caitlin Yarsky est tout aussi efficace. Les illustrations sont douces et violentes à la fois. Cela rend les passages sanglants encore plus percutants et dérangeants.


On ne peut pas passer à côté du message féministe qu’a voulu transmettre Sean Lewis : après tout, des hommes, sous forme de loups, attaquent des femmes qui se défendent de façon tout aussi violente. Je n’ai pas été particulièrement touchée par cet aspect du récit et cela n’a pas influencé mon impression générale sur ce comic. Une chose est sûre en refermant ce premier opus c'est que je lirai la suite avec plaisir.



dimanche 6 octobre 2019

Nos réceptions de la semaine #121



Nous vous proposons de nous retrouver toutes les semaines pour vous présenter nos réceptions de la semaine passée.

Semaine du 30 septembre au 6 octobre 2019 :



Ceci n'est pas un gros craquage, il y aussi un gros cadeau 😅

L’image contient peut-être : 1 personne

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes

L’image contient peut-être : 1 personne



Je l'ai vu je l'ai voulu je l'ai pris. La tranche est dorée. Il est trop beau. La carte à l'intérieur est en couleur.

Aucune description de photo disponible.



Réception de deux Services Presse J'ai lu

Aucune description de photo disponible.

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit


Achats lors du salon les Halliennales 😍


Aucune description de photo disponible.

Aucune description de photo disponible.

Aucune description de photo disponible.


Voici nos réceptions de la semaine. Et vous, qu'avez-vous reçu ?