Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 20 novembre 2018

Sentiments et convenances de Eloisa James



Sentiments et convenances
de Eloisa James

Éditions J'ai lu

Sortie le 11 juillet 2018
Format poche / 501 pages / 7,40 €


Présentation de l'éditeur :

Quand sir Griffin Barry a quitté l’Angleterre le soir de sa nuit de noces, il n’était qu’un gringalet immature fuyant sa jeune épouse qu’il n’avait même pas réussi à honorer. Aujourd’hui, le farouche corsaire revient à Bath, boiteux, tatoué et balafré, avec un souvenir plutôt flou de celle qu’il a abandonnée quatorze ans plus tôt. Et s’il s’attendait à des reproches certes légitimes, rien ne l’avait préparé à la confrontation avec cette femme superbe et... mère de trois joyeux chenapans!
Car même les pirates peuvent filer doux quand l’amour les foudroie...


Avis de Jm-les-Livres : 


Ce recueil réunit quatre nouvelles de la série Il était une fois. Si les récits ne se valent pas en qualité, cela reste du Eloisa James, soit la garantie d'une histoire toujours passionnante, souvent amusante, rarement décevante.

La première nouvelle, intitulée Bon baisers, est la plus longue et celle que j'ai préférée. L'héroïne, lady Grace Ryburn est la fille des héros du tome deux, Une si vilaine duchesse. Depuis très jeune, lady Grace est amoureuse de Colin Barry, le fils du cousin de son père. Élevés ensemble comme une grande famille, Colin a du mal à voir la jeune fille d'une façon romantique. Pourtant, les lettres que Grace lui envoie durant ses missions pour la Marine royale vont changer ses sentiments à son égard et lui ouvrir les yeux. 
Dans ce récit, Eloisa James nous offre l'intégralité de l'histoire de Grace et Colin. Le lecteur a donc le temps de s'attacher à eux et de voir l'évolution de leurs sentiments. C'est très touchant et toujours juste et on se retrouve captivé par leur romance. Un petit bijou dont Eloisa James a le secret.

Dans Séduite par un pirate, nous retrouvons les parents de Colin après le retour de son père, Sir Griffin Barry, parti depuis des années vagabonder sur les mers du globe en abandonnant sa femme lors de leur nuit de noces. Ou comment un pirate repenti va tenter de conquérir sa femme. L'histoire est courte, mais plutôt mignonne. Il aurait fallu qu'elle soit plus développée pour vraiment être parfaite, mais l'auteur réussit à nous offrir des personnages originaux et intéressants. C'est très amusant de voir qu'un pirate, craint sur la plupart des mers du globe, se retrouve à genoux devant une lady anglaise. 

Lucy Towerton, héroïne de la nouvelle La dernière mariée, voit sa vie changer suite à l'héritage qu'elle reçoit d'une grand-tante quasi inconnue. Celle qui a l'habitude de faire tapisserie, et qui est fiancée au taciturne M. Ravensthorpe, se retrouve sous le regard des coureurs de dot et encouragée par sa mère à rompre ses fiançailles pour se trouver un parti plus acceptable (comprendre un homme titré). Mais Lucy est sous le charme de Cyrus Ravensthorpe et sa sombre beauté. Celui qu'elle imagine comme un fringant pirate ne lui a pourtant jamais accordé d'autre attention qu'une visite hebdomadaire et une partie de backgammon. Forte de sa nouvelle fortune, elle décide de secouer le gentleman pour faire ressortir le pirate qui est en lui. On retrouve bien le style de l'auteur ici. L'histoire de Lucy et Cyrus est touchante et c'est un plaisir de voir le héros être un peu malmené par l'héroïne. J'aurais bien aimé une histoire un peu plus longue, mais comme avec tous les récits d'Eloisa James.

Une intruse au château est la nouvelle que j'ai le moins appréciée. Philippa Damson est une jeune lady qui sait ce qu'elle veut, ou plutôt ce qu'elle ne veut pas. Et elle ne veut plus de son fiancé. Malheureusement, elle ne se rend compte de ce fait qu'une fois qu'elle lui a offert sa virginité. Elle décide sur un coup de tête de quitter sa maison pour apporter son aide à la princesse Kate et au prince Gabriel, les héros du premier tome, Au douzième coup de Minuit. Persuadée qu'elle peut aider leur nouveau-né malade, elle se présente comme une gouvernante envoyée de Londres. Mais le frère du prince a vite fait de la démasquer, et de tomber sous son charme. Le côté prince et princesse de ce récit n'a pas fonctionné (un peu comme il n'avait pas fonctionné dans le premier tome de la série). J'ai eu du mal à m'attacher aux héros et le format nouvelle n'a pas aidé non plus. Au final, cette histoire se lit rapidement, mais sans vraiment atteindre son but.

Sentiments et convenances est un recueil globalement agréable, parfait pour profiter de la plume unique d'Eloisa James et pour se plonger dans ses histoires toujours aussi touchantes et drôles.




7,40 EUR
J'ai Lu