Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

vendredi 9 novembre 2018

LoveStar de Andri Snaer Magnason



LoveStar
de Andri Snaer Magnason

Éditions J'ai lu

Sortie le 6 mai 2017
Format poche / 382 pages / Prix 8,00 €


Présentation de l'éditeur :

LoveStar, industriel génial et visionnaire, a bâti sa fortune sur un système de communication inspiré des oiseaux migrateurs, libérant pour toujours l'humanité du carcan de l'électronique. Et ce n'était que le premier jalon de son empire. Entre autres inventions révolutionnaires, REGRET vous permet de rembobiner vos enfants, inLove calcule votre âme soeur sans erreur possible, et avec LoveMort vous pouvez offrir à vos concitoyens le spectacle grandiose de votre corps changé en étoile filante. Indridi et Sigidur filaient le parfait amour, jusqu'au jour où Sigidur reçoit sa lettre d'inLove : ça y est, le système a trouvé son seul et unique... mais ce n'est pas Indridi !


Avis de Cassiopée :

L'auteur nous plonge dans un avenir très spécial, un monde futuriste où un homme, Lovestar, a créé diverses inventions permettant d'« améliorer » la vie des personnes. 
Ainsi, chaque personne est continuellement connectée. Elle peut à tout moment téléphoner à quelqu'un, augmenter le thermostat chez elle, allumer les lumières et faire une recherche sur internet, le tout par la pensée.
Il est aussi possible de « rembobiner » les enfants. Si un enfant a mal démarré dans la vie et qu'il est trop capricieux, qu'il est méchant ou violent, il est possible de le rembobiner et de recommencer à zéro. Lovestar a aussi créé InLove, un système qui permet de trouver l'âme sœur. Une fois celle-ci trouvée, vous passerez le plus clair de votre temps avec elle, les yeux dans les yeux, scotché l'un à l'autre. Et ce ne sont que quelques exemples des nombreuses inventions de Lovestar. 

Cette dystopie est traité avec beaucoup d'absurde. Néanmoins, nous ne pouvons pas nous empêcher de nous demander si nous ne nous dirigeons pas vers ce genre de situations, aussi insensées soient-elles...
Sous la belle surface de cette vie, le lecteur aperçoit rapidement que tout n'est pas si beau. Certains passages font même écho au très célèbre 1984 de George Orwell. 
Ce roman est traité de telle sorte qu'il cherche à faire rire ou du moins sourire le lecteur. L'auteur part parfois dans des situations tellement rocambolesques que ça en devient aberrant. Ce côté complètement décalé peut rebuter plus d'un lecteur qui décrochera en cours de route à la lecture de l'ouvrage. 
C'est malgré tout un roman qui fait réfléchir, qui fait écho au monde d'aujourd'hui et qui dénonce des pratiques et vers quoi nous nous dirigeons. C'est donc une dystopie originale qui choisit un ton différent de ce qu'on a l'habitude de lire, un ton comique et extravagant.