Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

dimanche 23 septembre 2018

Les Entremondes Tome 1 : L'Hôtel invisible de Sean Easley



Les Entremondes 
Tome 1 : L'Hôtel invisible
de Sean Easley

Éditions Lumen

Sortie le 13 septembre 2018
Format broché / 471 pages / 16 €


Présentation de l'éditeur :

Tournez la clé... et découvrez votre destination !

Poursuivi par un mal mystérieux, le père de Cameron et Cassia les a confiés par un soir d'hiver à leur grand-mère, avant de disparaître de la surface de la terre. Pour tout héritage, il ne leur a laissé que deux énigmatiques pièces de bois aux inscriptions presque effacées. Mais, depuis qu'il a douze ans, le jeune Cameron fait des rêves étranges... Jusqu'au jour où, dans le centre commercial de son quartier, derrière la porte vitrée d'un petit magasin, il tombe sur un immense hall d'hôtel. Là, au milieu des chandeliers, du marbre et des somptueuses boiseries trône l'inscription : " Découvrez votre destination ! "

Le personnel de l'établissement n'en revient pas : d'habitude, on ne pénètre dans ce lieu magique que sur invitation ! Et surtout, oser s'y aventurer a toujours, toujours un prix... Car chacune de ses portes s'ouvre sur un pays différent. D'une salle à manger en Inde, on passe à un couloir de sous-marin au beau milieu de l'océan ou à une chambre avec vue sur la Grande Muraille de Chine ! Seule explication à la découverte de Cam ? La pièce pendue à son cou, qui semble mystérieusement liée à cet endroit... Se pourrait-il que son père y ait travaillé autrefois ? Mais le doute s'empare vite du garçon : chariots et plateaux qui se déplacent tout seuls, couloirs sombres se modifiant à volonté, passages secrets nichés dans les caves de l'établissement... L'hôtel, doué de conscience, serait-il maléfique ?

Portes qui s'ouvrent sur les pyramides ou la forêt amazonienne, batailles à coups de plumeaux enchantés, animaux de pierre capables de s'éveiller à la vie... Une multitude de surprises attendent le jeune visiteur dans ce lieu aussi fabuleux qu'inquiétant. C'est avec une gourmandise évidente que Sean Easley imagine l'irruption en fanfare de la magie au beau milieu du quotidien. Une nouvelle série à découvrir d'urgence !

L'avis de Vi :

D’abord, avant de se lancer dans la lecture de L’hôtel invisible, il faut bien prendre en compte que c’est un livre à partir de 10 ans, la couverture donne d’ailleurs assez bien le ton. On rentre donc dans un univers fantastique, mais l’ambiance reste gentillette, très adaptée aux jeunes ados. Je dirais, après lecture, que c’est davantage à ce public que ce livre s’adresse. Si je me suis décidée à le lire, c’était parce que je souhaitais retrouver un peu de cette ambiance jeunesse justement, peut-être avoir un coup de cœur comme pour les livres de Pierre Bottero ou Christelle Dabos (sans aller jusqu’à J.K. Rowling, car c’est mettre la barre un peu haut). Malheureusement, celui-ci n’a pas réussi à m’embarquer. Le résumé est toutefois alléchant et prometteur. Un hôtel magique avec des portes qui s’ouvrent sur des pays différents, des chariots et plateaux qui se déplacent tout seuls… Un établissement qui pourrait être maléfique… J’étais intriguée ! Mais peut-être en attendais-je trop.

Le point positif est effectivement cette aura de magie qui plane autour de nos héros tout au long du roman, les règles et consignes de l’hôtel, tout ce monde créé autour de cette "entité" mystique. C’est intéressant et très bien trouvé, je me dois de saluer l’imagination illimitée de l’auteur, ainsi que sa plume légère et fluide. Mais je me suis trop vite lassée du monologue intérieur du héros. Trop d’interrogations, pas assez d’informations distillées au fil des pages, on chemine dans cet univers nouveau, aussi perplexes que le héros, mais j’ai mis trop longtemps à trouver mes repères, ce qui m’a agacée. D’autres pourront toutefois apprécier cet aspect-là du roman. Il y a de quoi faire niveau spéculations. Enfin, quand l’intrigue s’installe vraiment, certaines choses m’ont paru trop évidentes. Les personnages, bien que certains soient attachants, n’ont pas réussi à me surprendre, malheureusement. Cela dit, ça reste une lecture jeunesse intéressante, mais qui, à mon sens, n’atteint pas le niveau d’autres livres du même genre.

La Cuisine Wiccane



La cuisine Wiccane
de Scott Cunningham

Éditions Danaé

Sortie le 21 septembre 2017
Format broché / . pages / Prix 19,95 €



Présentation de l'éditeur :

« Fascinant pour toute personne intéressée par la cuisine ou la magie... ou les deux ! » Marion Zimmer Bradley, auteure des Brumes d’Avalon.
La magie de la cuisine : pour sacraliser vos repas en toute simplicité ! Le gingembre mérite sa réputation d’aliment érotique, mais avec un peu de vanille ou de menthe poivrée, on peut aussi faire des merveilles ! Vous n’aurez jamais eu autant de plaisir à déguster des champignons après avoir fait l’expérience de leurs effets positifs sur l’intuition, et le céleri prendra pour vous un sens tout nouveau quand il aura amplifié vos perceptions psychiques. Dans votre garde-manger, presque tout peut servir à votre évolution personnelle. Des artichauts aux haricots rouges, en passant par la confiture de fraise, les aliments contiennent des énergies magiques spécifiques que vous pouvez exploiter pour obtenir des résultats positifs. Ce manuel de cuisine magique propose vingt-sept des recettes préférées de Scott Cunningham. Vous y trouverez également des menus magiques complets pour la réalisation de vos objectifs : attirer l’amour, la protection, la santé, l’argent, développer les perceptions psychiques etc.

L'avis d'Elaura :

Dans toutes les traditions religieuses, la cuisine a toujours revêtu un aspect sacré et mystique. Que ce soit dans les religions du Livre (monothéistes) ou dans les pratiques païennes, les fêtes et sabbats sont bien souvent un moment de partage et de communion autour d'une bonne table remplie de mets spécialement conçus pour l'occasion, et qui marquent symboliquement l’événement. Même dans la pratique quotidienne, beaucoup de prières et dévotions passent par l'offrande de nourriture sur nos autels, les catholiques communient au corps et au sang du Christ par l'intermédiaire de l’hostie et du vin de messe, preuve s'il en est du caractère sacrificiel des fruits de notre Terre-Mère.

Mais au-delà de l’aspect spirituel, la nourriture peut aussi être une source de plaisir intense, de joie, voire le doudou vers lequel nous nous tournons les jours plus sombres (vous savez le fameux combo thé/muffin/tablette de chocolat devant Netflix). L'impact psychologique de la nourriture n'est plus à prouver, un peu comme quand on ressent un besoin irrépressible de couleur, de chaleur, donc d'épices, quand il fait bien froid dehors. Et ça marche. Parce que les aliments sont une source d'énergie. Une énergie biologique évidente d'une part, mais également spirituelle si l'on accepte l'idée que tout élément produit par la nature possède une certaine puissance, une certaine vibration, autrement dit, une vie. Et ingérer du vivant aura forcément un impact sur nos propres vibrations.

C'est de cette pratique de la magie culinaire (kitchen witchery) que Scott Cunningham a décidé de nous parler dans La cuisine wiccane. L'auteur, toujours dans son souci de vulgarisation, partage avec nous des années de pratique culinaire d'une grande richesse et avec beaucoup de simplicité (c'est une grande qualité, la simplicité, dans le milieu de l'ésotérisme, croyez-moi !). Le livre se compose de cinq parties bien distinctes passant en revue les rituels, les recettes, les régimes magiques et le pouvoir des aliments. Et, comme toujours, même si le titre est tourné vers la wicca, le contenu s'adresse bien évidemment à toutes les personnes qui s'intéressent à la magie culinaire, wiccans, païennes ou pas.

En bref, les livres sur la cuisine magique en français sont bien trop rares pour être ignorés. Aussi, quand on a l'opportunité d'en lire un, et de qualité, nous ne pouvons que vous le recommander chaudement. Il ne vous reste plus qu'à commander le livre via vos dealers favoris et sortir vos chaudrons ; le sabbat de Mabon est passé, mais celui de Samhain arrive à grands pas, c'est une magnifique occasion de tester les recettes proposées par l'auteur (La Citrouille ivre, Cidre de Samhain... Ça vous intrigue ? Achetez le livre !)



Nos réceptions de la semaine #76



Nous vous proposons de nous retrouver toutes les semaines pour vous présenter nos réceptions de la semaine passée.

Semaine du 17 au 23 septembre 2018 :



Réception d'un Service presse

L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte



Réception de Services presse

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

Et un achat

L’image contient peut-être : 1 personne, barbe et texte



En haut, trois cadeaux d'anniversaire et en bas, une réception d'un Service presse

Aucun texte alternatif disponible.




Réception d'un Service presse

L’image contient peut-être : une personne ou plus



Réception d'un Service presse


Un achat 
Aucun texte alternatif disponible.


Voici nos réceptions de la semaine. Et vous, qu'avez-vous reçu ?