Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

dimanche 16 septembre 2018

Nos réceptions de la semaine #75



Nous vous proposons de nous retrouver toutes les semaines pour vous présenter nos réceptions de la semaine passée.

Semaines du 3 au 16 septembre 2018 :



Des achats perso pour cette semaine

Aucun texte alternatif disponible.



Réception d'un Service Presse




Réception d'un Service presse Milady


Et des achats numériques


Une série top mais qui se lit beaucoup trop vite (0,99€ par chapitre)




Achat de livres scolaires pour ma fille


Aucun texte alternatif disponible.




Un achat et une réception de Service Presse Lumen

Aucun texte alternatif disponible.



Voici nos réceptions de la semaine. Et vous, qu'avez-vous reçu ?

Trouver les mots de Julie Buxbaum


Trouver les mots
de Julie Buxbaum

Éditions Pocket Jeunesse

Sortie le 16 août 2018
Format broché / 368 pages / 16,90 €


Présentation de l'éditeur :

Elle n'a plus envie de parler. Il n'a jamais su communiquer. Ensemble, ils vont s'aider.

Le jour où Kit Lowell, l'amour secret de sa vie, s'assoit à sa table de cantine, David est bouleversé. Il comprend que c'est le moment ou jamais de démarrer une conversation. Mais quoi de plus difficile pour un garçon solitaire, qui ne comprend rien aux conventions sociales ? Kit, elle, cherchait un endroit où on la laisserait enfin tranquille, après la mort de son père. Elle est loin de se douter de ce qu'elle va trouver en posant son plateau à côté de celui de David...


Avis de Jm-les-Livres :

Deuxième livre de l'auteur lu et deuxième coup de cœur. C'est officiel, je suis fan de la plume de Julie Buxbaum et de sa façon simple et juste de traiter de sujets forts et de l'adolescence.

Comme dans Trois de tes secrets, Julie Buxbaum nous captive dès les premières lignes. Et comme dans Trois de tes secrets, elle traite de sujets difficiles : le décès d'un proche et l'autisme. Ce que j'aime beaucoup dans sa façon d'aborder ces sujets, c'est qu'on se rend rapidement compte qu'elle n'en parle pas pour faire pleurer dans les chaumières. L'auteur les aborde avec respect et douceur, tout en s'appuyant sur des personnages complexes et justes. L'adolescence est une période difficile en soi, avec tous les changements qu'elle apporte, mais l'auteur leur ajoute une complication qui va les rendre particuliers, à part.

Kit Lowell fait partie des filles populaires, ou en tout cas de celles que l'on remarque. Mais depuis le décès de son père, Kit a changé, au point d'aller s'asseoir manger avec David Drucker, ce garçon un peu bizarre qui n'a pas d'amis. Ces deux personnages, chacun à leur façon, vont vous voler votre cœur. Tous les deux se débattent avec des émotions différentes mais fortes. Kit doit surmonter le décès de son père et David, qui se sent étranger (et pas concerné) à tous ceux qui l'entourent, excepté sa famille, va devoir prendre sur lui pour comprendre les autres et enfin réussir à intégrer cette société bizarre composée d'êtres encore plus bizarres : les adolescents. D'une certaine manière, Kit et David vont s'appuyer l'un sur l'autre et sur leur amitié naissante pour faire face à leur situation. Leur histoire est touchante et sincère. L'auteur n'agite pas devant notre nez des éléments de pathos pour vendre son récit. Elle réussit à le faire en nous offrant un petit chef-d'œuvre que je relirai avec grand plaisir. J'espère que les Éditions PKJ continueront à publier les livres de Julie Buxbaum parce que je suis vraiment accro à sa plume.



Si vous avez aimé cette chronique, vous aimerez peut-être :