Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

samedi 4 août 2018

Si tu t'en vas de C.J. Cooke



Si tu t'en vas
de C.J. Cooke

Éditions Milady

Sortie le 4 juillet 2018
Format broché / 430 pages / 19,50 €


Présentation de l'éditeur :

Une femme sans nom. Une disparition inexpliquée. Un suspense haletant.
Une femme échoue sur une île déserte. Qui est-elle, d’où vient-elle, comment est-elle arrivée jusqu’ici ? Elle n’en a pas la moindre idée. Alors que quatre écrivains réunis pour leur retraite annuelle lui viennent en aide, elle détecte de vives tensions au sein du groupe. Les apparences sont trompeuses, et chacun d’eux semble dissimuler un secret en lien avec le mystère de son identité.
Pendant ce temps, dans un quartier huppé de la banlieue londonienne, Eloïse disparaît, abandonnant ses deux enfants en bas âge. Son mari se démène pour la retrouver, mais l’enquête menée par la police révèle que leur mariage si parfait n’est qu’une façade...

L'avis de Vi :


Si tu t’en vas est décrit d’emblée comme un thriller psychologique, on s’attend donc à être dérouté pendant une bonne partie du roman. En tout cas, on l’espère. Je n’ai pas été déçue à ce sujet : j’ai passé les trois quarts du livre à me poser question sur question, supposant, doutant, extrapolant. L’héroïne se retrouve sur une île grecque sans le moindre souvenir, même pas son propre nom. Elle est recueillie par un petit groupe d’écrivains, installés là pour supposément stimuler leur inspiration. Pendant ce temps, en Angleterre, une certaine Eloïse disparaît soudainement de son domicile sans laisser de trace, laissant ses deux enfants en bas âge seuls et sans surveillance, tandis que leur père, Lochlan, est en voyage d’affaires. On va alors suivre, chapitre après chapitre, l’amnésie d’Eloïse d’une part, qui cherche tant bien que mal à comprendre qui elle est et comment elle a atterri sur cette île étrange, et Lochlan, complètement démuni et au comble du désespoir, faisant face aux enquêteurs, à la famille de sa femme disparue et à tous les questionnements alentour. Chacun de son côté tente de reconstituer son propre puzzle et on va évoluer dans le flou le plus total.

Ce roman est happant. Il nous force à tourner les pages afin d’en connaître le dénouement. J’ai eu beaucoup de compassion pour Lochlan et je me suis sentie totalement déroutée par le cheminement d’Eloïse sur l’île. C’est donc un excellent thriller psychologique qui nous embarque dans une vie de famille chamboulée de façon plus que suspecte. On ne sait plus que croire ni qui croire. Certaines fois même, tout le monde semble coupable. Et C.J. Cooke parvient à maintenir le doute longtemps. Pour moi, c’est une réussite.