Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 16 avril 2018

Parties à deux Tome 1 : Tandem sensuel d'Elia Winters


Parties à deux 
Tome 1 : Tandem sensuel
de Elia Winters

Éditions J'ai lu

Sortie le 4 avril 2018
Format poche / 310 pages / 7,40 €


Présentation de l'éditeur :

Responsable et programmeuse chez PI Games, une société de jeux vidéo, Isabel s’efforce d’entretenir une réputation de fille sérieuse. Car survivre dans ce milieu un brin macho n’est pas une mince affaire! Aussi, lorsque l’occasion de s’amuser se présente, Isabel fonce. En déplacement à l’autre bout du pays pour une convention, elle s’autorise un petit écart et couche avec un parfait inconnu. Ce qu’elle ignore, c’est que Caleb, son fameux coup d’un soir ô combien sensuel, vient d’être embauché comme directeur artistique dans sa boîte... Et si, pour une passion d’une nuit, son univers volait en éclats?


Avis de Jm-les-Livres : 

Un univers original, celui des jeux vidéo, et des héros crédibles et touchants, ce premier tome de Parties à deux tient toutes ses promesses.

Isabel et Caleb craquent l'un pour l'autre lors d'un événement autour des jeux vidéo, la DiceCon. Tous les deux résolus à se lâcher un peu et à profiter de l'instant, ils passent quelques moments sensuels ensemble avant de se séparer à la fin de la conférence sur un malentendu. Quand quelques jours plus tard Isabel apprend que Caleb est embauché dans sa société, l'un de ses pires cauchemars est sur le point de se répéter. 

Que cela fait du bien de lire une romance contemporaine où les deux personnages ne réagissent pas de façon démesurée quand une bonne conversation peut permettre de tout mettre à plat. Isabel et Caleb ont passé la nuit ensemble (et plus si affinités) en pensant ne jamais se revoir. Aucun des deux n'est prêt pour retenter l'expérience d'une relation sérieuse. Alors quand ils se retrouvent, tout risque de virer au drame. Mais non, l'auteur réussit à mener sa barque avec brio, offrant au lecteur une jolie histoire, qui ne fait pas pleurer dans les chaumières, certes, mais qui a le mérite de remplir son office avec simplicité et ça, ça fait du bien. Les scènes sensuelles sont légèrement torrides et les sentiments ne tardent pas à venir renforcer la relation de nos deux personnages. Pour moi, ce premier tome est une réussite et c'est avec plaisir que je lirai la suite.

Farouches Highlanders Tome 1 : Hannah et le Highlander de Sabrina York


Farouches Highlanders
Tome 1 : Hannah et le Highlander

de Sabrina York

Éditions J'ai lu

Sortie le 7 février 2018
Format poche / 375 pages / 7,40 €


Présentation de l'éditeur :

Indépendante et instruite, Hannah Dounreay a trop de caractère pour accepter de tomber sous la coupe d’un homme. Pourtant, afin de protéger les intérêts de sa famille, elle consent à épouser Alexander Lochlannach, un Highlander dominateur dont la virilité ne tarde pas à la subjuguer. Sauf que… en dépit de leurs nuits éblouissantes, son fougueux mari se dérobe dès qu’il quitte leur couche et ne communique avec elle que par lettres. Pourquoi la fuit-il ? De quoi a-t-il peur ?
Hannah entend bien le découvrir, même s’il lui faut livrer bataille contre son guerrier de mari !


Avis de Jm-les-Livres

Ce premier tome de la série de Sabrina York ne m'a pas séduite. Pourtant, sur le papier, cette romance historique avec un highlander et une héroïne forte et indépendante avait tout pour plaire. Mais trop d'éléments sont venus ternir ma lecture. D'abord, et principalement l'héroïne, qui est l'une des plus pénibles que j'ai pu rencontrer dans ce genre. Elle sait tout mieux que tout le monde et est si inflexible sur certains points qu'elle en devient désagréable. Impossible de s'attacher à elle. En face, le héros ne relève pas le niveau. La raison de son silence face à sa femme semble plausible, mais ce point est tellement poussé à l'extrême qu'il en devient ridicule. La romance entre les deux n'emballe pas plus que ça et la menace qui vient peser sur leur bonheur n'apporte rien à l'histoire.

En bref, ce premier tome est un flop pour moi. Une héroïne pénible et un héros fade, pas de quoi nous tenir en haleine jusqu'au bout. Espérons que la suite sera meilleure.