Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

dimanche 18 février 2018

Les Gentlemen de New York, Tome 1 : Emmett, de Joanna Shupe


Les Gentlemen de New York, T1 : Emmett
de Joanna Shupe

Éditions Milady

Sortie le 23 juin 2017
Format poche / 480 pages / Prix 7,20 €


Présentation de l'éditeur :

Tout ce qui brille n’est pas d’or...
New York City, 1887. Véritable self-made-man, Emmett Cavanaugh est l’un des hommes les plus puissants et les plus craints du monde des affaires de New York. Lorsque la ravissante Elizabeth Sloanes, ancienne débutante, décide de faire appel à lui pour soutenir la société de courtage qu’elle veut fonder, il est terrifié par la passion dévorante que la jeune femme lui inspire. Si sa beauté, son ambition et sa détermination le fascinent, il est convaincu qu’elle le quittera comme tous les autres. Emmett parviendra-t-il à surmonter sa méfiance pour connaître l’amour ?



L'avis de Lila :

Emmett est un homme impitoyable. Il a grandi dans la misère financière et affective et a réussi, grâce à ses efforts et sa ténacité, à devenir l'un des hommes les plus riches et puissants de New York. De son côté, Lizzie est une jeune femme adorable issue d'une des familles les plus riches et respectables de la ville. Elle se sent frustrée par les conventions et traditions qui voudraient qu'elle se contente de faire un beau mariage. Elle attend beaucoup plus de la vie et rêve de faire carrière dans la bourse, où elle excelle. Mais ce n'est évidemment pas convenable pour une jeune femme de son rang.

Lui est l'archétype du mâle alpha dur, impulsif, prêt à tout pour obtenir ce qu'il veut et qui se méfie de tout le monde, alors que Lizzie, même si elle ne manque pas de caractère, est douce, aimante et toujours prête à croire en la bonté des gens.
Certes c'est un schéma classique, mais qui ici fonctionne bien. Qui dit schéma classique dit aussi histoire aux rebondissements prévisibles. Et, en effet, on devine facilement les différentes étapes et épreuves qui attendent nos héros. Même la fin se devine à des kilomètres et l'identité de l'ennemi qui complote dans l'ombre pour détruire nos héros est prévisible dès le début. Ce roman manque clairement d'originalité, si ce n'est du côté de l'époque (le New York du 19e siècle) qui a été jusqu'ici peu utilisée en romance historique.

Malgré tout on passe un excellent moment. Les personnages sont attachants et leur relation fonctionne bien : on rit parfois et les scènes sensuelles sont très efficaces. C'est toujours amusant de voir des personnages aux antipodes l'un de l'autre tomber amoureux et essayer de s'apprivoiser. Emmett est un bon mâle alpha qui tient bien son rôle, et Lizzie réussit à ne pas agacer avec son côté gentille qui aime tout le monde. Ils sont bien équilibrés et leurs échanges sont même parfois très savoureux.

Un roman qui offre donc une lecture plaisante et qui remplit parfaitement ce que l'on en attend : de l'humour, de l'amour, un brin d'érotisme, des disputes et quelques rebondissements.

Kate Daniels,Tome 4 : Blessure magique, de Ilona Andrews


Blessure Magique
de Ilona Andrews

Éditions Mxm Bookmark

Sortie le 25 octobre 2017
Format broché / 300 pages / 20,00 €


Présentation de l'éditeur :

Kate Daniels va avoir du boulot pour rétablir l'ordre au sein des communautés surnaturelles. Un étrange personnage vêtu d une cape s'amuse à répandre une espèce de peste magique et virulente qui rend les Changeformes fous. Alors que ce personnage, surnommé le Mary d'Acier, sème la panique un peu partout en ville, Kate découvre que celui qui se cache derrière tout ça a un lien avec sa propre famille...





L'avis de Lila :

L'intrigue démarre peu de temps après la fin du dernier tome et on retrouve Kate en plein drama sentimental. 


Elle n'a cependant pas le temps de s'appesantir dessus : une bagarre éclate dans un bar et elle est chargée d'intervenir. Ce qui devait être une enquête rapide, bien que périlleuse car le lieu concerné est loin d'être anodin, devient rapidement une affaire complexe qui la place en position délicate. En effet, elle ne tardera pas à découvrir que non seulement la menace qui guette sa ville est particulièrement dangereuse, mais qu'en plus ça pourrait la concerner de manière très intime. Et on peut toujours faire confiance à Kate pour foncer joyeusement vers le danger quand n'importe qui d'autre partirait en courant. 


Mais c'est comme ça qu'on l'aime : forte, courageuse et toujours partante pour sauver le monde, quitte à finir avec les os en bouillie.


Cette nouvelle aventure de Kate Daniels est un véritable concentré d'action et de rebondissements. Les problèmes s'accumulent, les combats s'enchaînent et on n'a pas le temps de souffler. L'héroïne a fort à faire pour garder le cap et rester en vie, car son enquête la met directement en danger, ainsi que tous ceux qu'elle aime. Les pages se tournent à toute allure et la tension est omniprésente. On s'attend à ce que tout explose à la page suivante.


Dans le même temps, la relation entre Kate et Curran se développe, pour le meilleur et pour le pire. Pour le meilleur, parce qu'ils forment un duo absolument addictif dont chaque scène nous régale. Curran est vraiment très sexy et attachant. Le jeu du (gros) chat et de la souris entre lui et Kate est absolument hilarant : même quand ils partent sur des blagues dignes du collège, ça fonctionne et on rit franchement.

(Moi chaque fois que Curran est dans les parages)

On apprécie d'ailleurs vraiment d'en apprendre plus sur Curran, sa position dans la meute et sa manière de voir les choses. On comprend également mieux qui il est et comment il est devenu ainsi grâce à différents éléments de son passé qui nous sont révélés.

(« Quel genre de femme accueille le Seigneur des Bêtes d'un "Ici, minou, minou" ? »)

Mais aussi pour le pire, parce que le traitement de leur relation m'a parfois agacée. Ilona Andrews nous entraîne sur les montagnes russes du "Je te veux, je ne te veux pas, je t'aime, tire-toi, reviens, on se quitte pour de bon, je ne peux pas vivre sans toi, etc." et rebelote depuis le début. Ça m'a paru très long, répétitif et pas toujours bien amené.


En plus on se retrouve avec une Kate Daniels qui tombe un peu dans l’auto-apitoiement et qui passe quand même beaucoup de temps à pleurer sur ses illusions perdues (mais vite retrouvées, comme on s'y attend), alors qu'on sait évidemment que leur histoire va fonctionner d'une manière ou d'une autre. En ce qui me concerne, je trouvais leurs disputes pas assez crédibles ou bien amenées pour réussir à être en empathie avec Kate lorsqu'elle était chagrinée. Je n'y croyais tout simplement pas... Je comprends l'idée de nous faire croire que tout est fini, ça amène de la tension, mais là les ficelles étaient très grossières.

(Moi quand Kate se lamente que Curran ne l'aime pas en fait, que tout est fini)

Malgré ce léger point faible, ce tome est une véritable bombe qu'on lit avec plaisir du début à la fin. Il y a de l'amour, de l'humour, de la sensualité et de l'action à ne plus savoir où donner de la tête. C'est donc une fois de plus un coup de cœur massif pour cette saga qui reste une de mes favorites. On ne peut que se réjouir qu'un éditeur français nous propose enfin la suite tant attendue, une suite que je vais lire dès que possible !



Désenchantement, Tome 2 : Le mystérieux défunt Bestly de Lynn Viehl


Désenchantement
Tome 2 : Le mystérieux défunt Bestly

de Lynn Viehl

Éditions J'ai lu

Sortie le 28 juin 2017
Format poche / 375 pages / Prix 7,20 €


Présentation de l'éditeur :

Une créature terrifiante, qui survit à chaque embuscade qui lui est tendue, fait des ravages dans la ville de Rumsen. On commence à murmurer que plusieurs individus se cachent derrière le masque de la bête… Kit, détective privée hors pair, est contactée par la veuve lady Bestly. Cette dernière ne supporte pas que la presse associe son défunt époux à cette histoire scandaleuse. En parallèle de sa mission, Kit est courtisée par deux prétendants que tout oppose. Sa préférence ira-t-elle au mystérieux Dredmore ou au séduisant Doyle ?




7,20 EUR
J'ai Lu

L'avis de Lila :

Quel plaisir que de retrouver Kit dans une nouvelle aventure ! Fidèle à elle-même, elle est à nouveau plongée malgré elle dans une histoire aussi mystérieuse que périlleuse, tout en devant manœuvrer pour protéger ses secrets et s'imposer dans un monde dominé par les convenances et le sexisme. Et pour ne rien arranger, elle doit également gérer Dredmore et Doyle qui se sont donnés le mot pour la séduire, quand ils ne tentent pas de l'éloigner du danger et donc, de ses affaires.

On passe un excellent moment de lecture : on en apprend plus sur Kit, les relations entre les personnages s'étoffent et le background est toujours aussi bien traité.
Ce nouveau tome est à la hauteur du premier, on y retrouve tout ce qui avait fonctionné : des personnages attachants et/ou originaux, de l'humour, de l'amour, de l'action, des rebondissements, des enquêtes épineuses et une bonne dose de sensualité.

Seule ombre au tableau, et pas des moindres : il semble que l'auteur n'ait pas écrit la suite, du moins pas encore (le tome 2 date de 2014 en VO). On reste donc sur une fin qui laisse beaucoup de questions en suspens, ce qui est très frustrant...

Les sortilèges de Savannah, Tome 1 : La ligne, de J. D. Horn

La Ligne (Les sortilèges de Savannah t. 1) par [Horn, J.D.]La Ligne
de J.D. Horn

Éditions AmazonCrossing

Sortie le 12 janvier 2016
Format broché / 358 pages / Prix

Présentation de l'éditeur :

Savannah : une perle, un trésor du vieux Sud, une ville de toute beauté au passé riche et pittoresque. D’aucuns affirment que la magie y règne...

Aux non-initiés, Savannah ne montre que sa face éclairée, ses manières raffinées. Mais ceux qui la connaissent bien savent voir au-delà du décor colonial et des charmants attraits de la petite bourgade. Il s’y dissimule en effet un monde où la sorcellerie fait sa loi, où le Hoodoo sème la terreur et où les esprits reviennent hanter les vivants. Mercy Taylor ne connaît que trop bien le visage surnaturel de Savannah car elle appartient à l’une des plus puissantes familles de sorciers du Sud.

Et pourtant, Mercy ne possède aucun pouvoir magique. Bien qu’elle ait grandi dans l’ombre de Maisie, sa charismatique et talentueuse sœur jumelle, elle s’en est toujours accommodée. Mais un jour, le brutal assassinat de la matriarche des Taylor laisse un grand vide dans les soubassements mystiques de Savannah, et Mercy se retrouve plongée au cœur d’un mystère qui menace de détruire sa famille... et de libérer les forces obscures que les sorciers Taylor s’efforcent de contenir depuis des générations.

Dans La Ligne, premier tome des Sortilèges de Savannah, J.D. Horn mêle magie, amours et trahisons dans une captivante aventure fantastique qui revisite et réinvente avec brio le genre gothique sudiste.



L'avis de Lila :

Mercy appartient à une famille de sorciers très puissants, si puissants d'ailleurs que c'est systématiquement eux qui se voient confier la tâche de protéger « la ligne ». Cette ligne permet d'éviter l'intrusion de forces maléfiques dévastatrices dans notre monde.
Pourtant Mercy n'a aucun pouvoir : c'est sa jumelle, Maisie, qui les a tous récupérés à la loterie génétique, en plus d'une beauté à couper le souffle. Ce postulat de départ est assez intéressant car, pour une fois, nous ne sommes pas face à une héroïne super forte et magnifique qui impressionne tout le monde. Non, Mercy est presque invisible parmi les siens car inutile à leurs yeux. C'est Maisie la véritable star, celle que tout le monde admire et qui est promise à un avenir brillant. Bien sûr, les choses vont se compliquer et Mercy aura l'occasion de faire ses preuves.

Amour, haine, jalousie, compétition, rancœur, deuil... l'auteur explore diverses émotions pour tisser des relations différentes entre les personnages et offrir de nombreuses histoires dans l'histoire.
C'est très bien écrit, même s'il faut un moment pour s'habituer à la manière de parler très... rurale de certains personnages. Ceci n'est pas vraiment un défaut, car c'est parfaitement cohérent avec le cadre de l'histoire.
Ce roman s'inscrit à mi-chemin entre urban fantasy et fantastique plus classique. On a tous les ingrédients pour une bonne histoire bit-lit et, en même temps, on retrouve ici un rythme assez lent, des descriptions du Sud des États-Unis et des intrigues familiales complexes qui ne sont pas sans rappeler parfois La saga des sorcières d'Anne Rice.

L'auteur prend tout son temps pour planter le décor, présenter les personnages et développer l'histoire. C'est un roman qui alterne entre passages lents et accélérations. Plusieurs intrigues se jouent, dont certaines qui paraissent très secondaires avant de revenir au premier plan à la fin. Le roman ne s'achève pas avec la résolution de la trame principale : il reste encore pas mal de chapitres à lire, ce qui peut être déstabilisant car on pensait l'histoire arrivée à son terme. On se demande alors où l'auteur veut aller, puis on comprend et ça fait sens, même si on se dit que cela aurait pu attendre le tome suivant.

Ce premier tome est passionnant, avec une galerie de personnages variés, des rebondissements, du suspense et un travail soigné accordé à l'ensemble. J'ai hâte de lire la suite !

NB : C'était ma première expérience avec AmazonCrossing et j'avais un peu peur du résultat. Mais j'ai reçu un très beau livre, avec une couverture toute douce et très esthétique. Le papier est épais et de bonne qualité. Il semble y avoir eu une vraie bonne relecture également. Je ne peux pas dire si tous les romans AmazonCrossing sont bons, mais le soin accordé à la présentation est bien là.

Nos réceptions de la semaine #52



Nous vous proposons de nous retrouver toutes les semaines pour vous présenter nos réceptions de la semaine passée.

Semaine du 12 au 18 février 2018 :



Achats perso

L’image contient peut-être : 2 personnes, texte

Achats perso dans un autre genre

Aucun texte alternatif disponible.

Cadeaux de Saint Valentin 😍😍😍

Aucun texte alternatif disponible.




Les comics du mois


Des achats romance



Et deux achats persos de Tarots et un Oracle



Services presses





Achat perso, pas aussi drôle que ce que je pensais


J'avais oublié que je l'avais commandé. Le poster 😍 Et les dédicaces sont top !

L’image contient peut-être : 2 personnes, texte


Voici nos réceptions de la semaine. Et vous, qu'avez-vous reçu ?