Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mercredi 6 décembre 2017

L'Appel de Cthulhu illustré



L'Appel de Cthulhu illustré
de Howard Phillips Lovecraft et
François Baranger

Éditions Bragelonne

Sortie le 18 octobre 2017
Format relié / 64 pages / Prix 24,90 €



Présentation de l'éditeur :

Boston, 1926. Suite au décès, dans des circonstances étranges, de son grand-oncle, Francis Thurston découvre dans les documents dont il hérite l’existence d’une secte vouant un culte à une créature innommable, endormie depuis des millions d’années.
Sacrifices indicibles pratiqués dans les bayous de Louisiane, meurtres mystérieux perpétrés dans divers endroits du globe, artistes sombrant dans la démence après des visions nocturnes terrifiantes, renaissance de cultes ancestraux et surtout, une cité cyclopéenne surgissant de l’océan lors d’une tempête… Thurston va comprendre peu à peu que les recherches de son grand-oncle concernant le culte de Cthulhu étaient bien trop proches de la vérité et que, dans l’ombre, des adeptes œuvrent au réveil de leur dieu païen, prêts à faire déferler la folie et la destruction sur le monde.
Les astres sont alignés. La fin est-elle proche ?

L'avis d'Elaura :

On ne vous présente plus l’œuvre de Lovecraft mainte fois publiée sous diverses formes et qui a révolutionné le genre du fantastique en quelques pages (64 tout juste). Mais ce que nous propose ici les éditions Bragelonne est une pure merveille. Illustrer l'Appel de Cthulhu n'était pas chose aisée, tant tomber dans les travers d'un style fantasy qui n'aurait pas fait honneur à notre seigneur et maître aurait été incommodant.
Mais François Baranger, loin de toute facilité, nous offre des illustrations incarnées, ancrées dans un style des années 20/30, entre polar et vieux films horrifiques qui ne fait que sublimer les mots de l'auteur.

En bref, s'il ne devait y avoir qu'une seule édition à acheter de cette nouvelle culte, ce serait bien celle-ci. Cela tombe bien, c'est le moment idéal pour la mettre sous le sapin. Gageons que notre dieu païen en sera ravi...