Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mercredi 27 septembre 2017

Le Quartet des Smythe-Smith Tome 1 : Un goût de paradis de Julia Quinn


Le Quartet des Smythe-Smith
Tome 1 : Un goût de paradis

de Julia Quinn

Éditions J'ai lu

Sortie le 7 juin 2017
Format poche / 320 pages / 6,95 €


Présentation de l'éditeur :

En ce printemps 1824, lady Honoria Smythe-Smith se morfond chez elle depuis que son frère Daniel, contraint à l’exil après un scandale retentissant, a laissé la maison vide et leur mère désespérée. Comment échapper à cette ambiance morose? En se mariant! Hélas, lors de la précédente saison, tous ses prétendants l’ont abandonnée sans un mot d’explication. Cette année, Honoria entend bien forcer le destin. Elle jette son dévolu sur le jeune Gregory Bridgerton et, lors d’une garden-party à Cambridge, met au point un plan infaillible pour l’attirer dans ses filets. Mais Marcus, son ami d’enfance, va tout faire capoter...


Avis de Jm-les-Livres : 

La vie de lady Honoria Smythe-Smith a bien changé depuis que son frère, Daniel, a été contraint à l'exil suite à un duel. Aujourd'hui, elle est bien décidée à reprendre sa place dans la société et à se trouver un mari. Elle va tenter de séduire Gregory Bridgerton, de survivre au prochain récital des filles Smythe-Smith auquel elle va devoir participer et de ne pas laisser Marcus Holroyd, le comte de Chatteris et meilleur ami de son frère, ruiner ses chances de réussir dans sa quête.

Pour ceux qui ont lu la série des Bridgerton, la fameuse famille Smythe-Smith n'est pas inconnue. Cela faisait plusieurs années que les lectrices françaises attendaient de découvrir cette originale et nombreuse famille de mauvaises mélomanes. Elles vont pouvoir découvrir, qu'en plus d'une absence quasi-totale de talent musical, la famille est aussi légèrement folle. Si vous avez aimé l'excentricité et les répliques tordantes de la famille Bridgerton, vous devriez être séduits par les membres de cette famille-ci. Les jeunes femmes ont de la répartie et un bon sens de l'humour, si bien que le lecteur ne s'ennuie pas un instant. L'histoire d'amour est sympathique et plutôt "tranquille". D'ailleurs, le lecteur n'assiste pas à un débordement de passion, mais plutôt à une amitié qui évolue vers une histoire d'amour. L'ensemble est très plaisant à lire et est ponctué par des touches d'humour grâce aux scènes entre les jeunes filles Smythe-Smith. C'est frais et amusant, comme un bon livre de Julia Quinn quoi !



6,95 EUR
J'ai Lu


Vous avez aimé, retrouvez nos avis sur :

Retrouvez aussi notre avis sur l'autre série de l'auteur :


Le dernier souffle, tome 1 : Le Don de Fiona McIntosh

Le dernier souffle
Tome 1 : Le don
de Fiona McIntosh

Éditions Milady
Collection Fantasy

Sortie le 5 avril 2017
Format poche / 672 pages / 3.99€


Présentation de l'éditeur :


Encore adolescent, Wyl Thirsk doit assumer le rôle pour lequel on le destinait depuis sa naissance : commandant en chef des armées de Morgravia ! Une responsabilité qui le conduit à la cour du prince Celimus, un despote sadique. Là, un geste de bonté envers une sorcière condamnée au bûcher vaudra à Wyl un don miraculeux, ainsi que la colère de son seigneur et maître. Contraint de lui obéir, Wyl est envoyé au Nord où la guerre menace, pour une mission suicidaire à la cour ennemie… avec pour seule arme un mystérieux pouvoir dont il ne soupçonne pas même l'existence. Or, s'il n'embrasse pas le Dernier Souffle, il signera sa perte… et celle du pays qu'il a juré de défendre.


Avis de Cassiopée :

Voici un premier tome particulièrement palpitant. On suit Wyl, jeune garçon qui vient de perdre son père et qui va devoir prendre sa place : commandant en chef des armées de Morgravia. Assez complexé par son physique : petit, costaud, roux, ça ne fait pas moins de lui un excellent meneur et une personne honnête. Malheureusement pour lui, le futur dirigeant du pays qu'il a juré de protéger, Celimus, est un être maléfique et vil.
La vie de Wyl va changer quand il va croiser la route d'une jeune fille condamnée pour sorcellerie. La gentillesse de Wyl à l'égard de cette pauvre enfant va lui apporter quelque chose : un don.

L'intrigue est bien menée, le lecteur est pris dans l'histoire du début à la fin. On s'attache vite à Wyl et on ne peut que détester Celimus, le prince sociopathe. Cependant tout n'est pas manichéen. En effet, tout oppose ces deux personnages principaux, néanmoins tous les autres protagonistes qui évoluent autour d'eux sont complexes. De plus, le don que Wyl va recevoir va rendre les choses encore plus compliquées.

L'auteur a su bien exploiter son idée et entraîne le lecteur à travers tout le royaume, à la découverte des différents pays et de différents personnages plus ou moins originaux qu'elle a placés sur la route du héros. Ce premier tome est un vrai page-turner et, mieux encore, l'auteur arrive à nous surprendre plus d'une fois par des retournements de situation particulièrement intéressants.

Fiona McIntosh n'épargne pas le lecteur : la mort, la torture, la guerre sont omniprésents dans son histoire. Heureusement, elle a su monter une belle équipe pour accompagner Wyl dans ses projets ce qui permet d'alléger un peu l'ambiance parfois dure du récit.

C'est un premier tome passionnant et qui promet de très belles choses pour la suite ! À découvrir d'urgence !



Meg Corbyn, tome 3 : Gris Présages de Anne Bishop

Meg Corbyn
Tome 3 : Gris présage
de Anne Bishop

Éditions Milady
Collection Bit-Lit
Sortie le 23 septembre 2016
Format poche / 571 pages / 8.20€


Présentation de l'éditeur :


« Par moments brutalement réaliste, ce roman centré sur le combat d’une jeune femme en quête de liberté dégage aussi une certaine mélancolie. À ne surtout pas manquer ! » Romantic Times Depuis que les Autres ont libéré́ les cassandra sangue de l’esclavage, les fragiles prophétesses du sang courent un grave danger. Simon Wolfgard, chef des terra indigene de l’Enclos de Lakeside, n’a d’autre choix que de faire appel à Meg Corbyn. En effet, les entailles de la jeune femme révèlent d’étranges visions qui sont pour Simon le seul espoir de mettre un terme au conflit. Son sacrifice est nécessaire, car l’ombre de la guerre s’étend de l’autre côté́ de l’Atlantik, et les conspirations d’un groupuscule extrémiste menacent de la propager à Thaisia...


Avis de Cassiopée :

Les événements à Thaisia évoluent. Il se passe beaucoup de choses et cela va impacter tout Thaisia ; plutôt ce troisième tome est, ainsi, plutôt un tome de transition de l'intrigue de fond qui promet au lecteur beaucoup de péripéties pour la suite. L'équilibre entre les Terra Indigènes et les humains est plus que précaire et les derniers événements ne font qu’accélérer les changements en cours.

La place des personnages s'équilibre, Meg est un peu en retrait pour que chaque protagoniste important à l'intrigue puisse avoir sa voix. Les liens entre les différents groupes et le travail de Simon sont particulièrement mis en avant. Ce dernier veut essayer de préserver la communauté qui est en train de se construire et la faire évoluer. Il est visionnaire et essaie de tout faire pour protéger Meg.
On ne peut que noter l'attachement des Autres à Meg, ils sont prêts à tout pour la protéger mais aussi pour la rendre heureuse. Les liens qui se créent entre Simon et Meg se renforcent, ils essaient de trouver un équilibre et on sent que leur relation est en passe d'évoluer, pour le plus grand plaisir des lecteurs.

En parallèle, nous suivons l'adaptation des autres cassandra sangue qui, maintenant libérées, doivent apprendre à vivre dans le monde extérieur. Beaucoup de découvertes vont être faits pour les aider, mais il y aura aussi de nombreux drames. Observer pour éviter la répétition de suivre l'évolution d'une autre cassandra sangue est très intéressante, c'est à espérer que l'on continuera à suivre ce nouveau personnage.

Ce tome est dur, l'auteur ne nous épargne pas. Le début est particulièrement horrible, on en apprend plus sur le sort qui est réservé aux cassandra sangue et les intrigues du mouvement HAT.
La fin pose de nombreuses questions pour la suite. Thaisia est à un tournant, espérons que les humains sauront le comprendre.