Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

samedi 8 juillet 2017

On n'est jamais bizarre sur internet (ou presque) de Felicia Day



On n'est jamais bizarre sur internet (ou presque)
de Felicia Day

Éditions Bragelonne

Sortie le 17 mai 2017
Format broché / 318 pages / 16,90 €


Présentation de l'éditeur :

« Salut. Je m’appelle Felicia Day. Je suis actrice. La nana bizarre dans cette série de SF ? Mais si, vous voyez de qui je veux parler. Je ne suis jamais sur l’affiche, mais j’ai quelques chouettes scènes qui font rire les téléspectateurs. Vu que je suis rousse, je collectionne les sixièmes rôles, et j’ai pratiquement inventé l’archétype de la hackeuse mignonne mais complètement barrée. (Pardon, mais quand j’ai commencé, c’était complètement nouveau. Je vous jure.)
Je suis la scénariste, la productrice et l’actrice/hôtesse/personnalité de centaines de vidéos sur le Web. Pour de vrai. Je suis très connue par certaines personnes. Et totalement inconnue par d’autres. J’aime à penser que je suis l’objet d’une « reconnaissance situationnelle ». C’est une formulation beaucoup plus gratifiante que « célèbre sur le Net », qui me donne l’impression d’être rangée dans la catégorie du chat handicapé mental ou du gamin qui fait du Yo-Yo tout en chevauchant un bâton sauteur. Je connais cet enfant : il est superdoué. En revanche, le chat... bof.
Il y a sept ans, j’ai commencé à tourner des vidéos dans mon garage avec une caméra d’emprunt. Aujourd’hui, je jongle entre mes rôles à la télé, l’écriture, la production et la gestion d’une compagnie de vidéos Internet appelée Geek & Sundry. Je suis également une fana des médias sociaux (« accro » est mon deuxième prénom) : plus de deux millions et demi de personnes me suivent sur Twitter et je suis souvent la seule femme sur la liste des nerds les plus éminents, ce qui m’a valu de me faire introniser « Reine des Geeks » par la presse. Personnellement, je refuse d’utiliser ce titre, mais quand quelqu’un d’autre l’utilise je ne discute pas. Je le prends comme un compliment. C’est vrai, quoi ! Qui n’a jamais rêvé d’hériter d’une dynastie juste parce que c’est dans son sang ? Pas besoin de bosser. Juste ! Vous êtes l’élue ! »

L'avis d'Elaura :

Si vous ne connaissez pas Felicia Day pour ses activités sur le web, vous l'avez forcément vue, au moins une fois, dans la série Supernatural... Mais si, rappelez-vous, la fameuse Charlie si attachante, fan de jeux de rôle et d'Harry Potter, cyberpirate à ses heures.
Felicia Day a décidé de nous parler d'elle, de son parcours pas toujours facile, de la manière dont le monde nous perçoit, nous, les geeks. Mais plus qu'une autobiographie, ce livre est surtout un fabuleux témoignage sur la passion de son métier, ou plutôt de faire de sa passion un véritable métier.
Alors oui, ce n'est pas de la grande littérature, le style est parfois un peu lourd, mais l'amour et la générosité qui transpirent de ces pages balaient tout le reste. Un chouette moment de lecture.


Hades Hangmen, Tome 2 : Sans foi ni loi de Tillie Cole



Hades Hangmen, 
Tome 2 : Sans foi ni loi
de Tillie Cole

Éditions Milady Romance

Sortie le 25 mai 2017
Format poche / 480 pages / 7,20 €



Présentation de l'éditeur :

La beauté peut être une malédiction ; la foi une prison.
Seul l’amour peut vous délivrer.
Chaque jour, Kyler Willis savoure la liberté des grands espaces sur sa moto, boit sans limite, et s’envoie en l’air avec les femmes les plus sexy. Désormais vice-président d’un gang de bikers, il ne se prive de rien... jusqu’à ce qu’une blonde torride entre dans sa vie. Celle que son club et lui ont récemment tirée d’une secte sordide. Contraint de s’occuper d’elle, il s’aperçoit qu’outre un corps de rêve, elle serait peut-être la seule à pouvoir lui offrir l’impossible : un amour inconditionnel. Mais le nouveau prophète qui guide la secte est bien décidé à ne pas abandonner la jeune femme aussi vite.


L'avis d'Elaura :

Second tome de la série Hades Hangmen de Tillie Cole, Sans foi ni loi fait directement suite au premier opus, soit après la libération des « maudites », les deux sœurs de Maé.

Si le premier tome présentait un certain nombre de caractéristiques intéressantes, la suite n'en est qu'une pâle copie. L'attrait de la nouveauté ne faisant plus son office, force est de constater que l'histoire de Kyle et Lila ennuie, ce sont toujours les mêmes codes qui sont utilisés par l'auteur et, vu la fin, il y a de fortes chances que la suite soit construite sur le même schéma narratif. Sans parler du langage tout aussi limité. Décidément, ces pauvres bikers sont bourrés de clichés, un peu malgré eux.

C'est fort dommage puisque le background pique toujours notre curiosité (les sectes), mais là, la surprise n'est plus vraiment au rendez-vous. Décevant.