Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 16 mai 2017

Exposition Dalida au Musée de la Mode Galliera


DALIDA, UNE GARDE-ROBE DE LA VILLE À LA SCÈNE


Du 27 avril au 13 août 2017

Pour le trentième anniversaire de la disparition de la chanteuse Dalida, le Palais Galliera vous ouvre les portes de son incroyable garde-robe.
Dalida, un corps parfait, une taille mannequin, une gestuelle glamour, elle est une icône de la mode. Look pulpeux, fifties, swinging London, acidulé, théâtral... Dalida ne laissait rien au hasard, elle aimait la mode et les couturiers l’aimaient. Habillée par les plus grands à la ville comme à la scène, en haute couture ou en prêt-à-porter, Yolanda, la miss Égypte à l’explosive plastique, devient Dalida et avec Bambino fait un tabac à Bobino. Elle incarne la méditerranée, ensoleillée et tragique, au langoureux accent. Taille marquée, hanche et poitrine moulée, épaule dégagée, chute de reins, tout est vertigineux chez elle. Sophistiquée, parée, maquillée, accessoirisée, c’est une bête de scène. Robes New Look des années 50 griffées Carven, fourreau rouge incendiaire façon Hollywood par Jean Dessès, sobre et chic en Loris Azzaro, robe chasuble du Balmain sixties, costumes paillettes et disco par Michel Fresnay dans les années 70, classique et indémodable en Yves Saint Laurent, elle a tout osé, tout porté. Jean-Claude Jitrois, qui a révolutionné le cuir, disait qu’habiller Dalida, c’est comme habiller les stars au festival de Cannes...

Commissaires : Olivier Saillard, directeur du Palais Galliera, et Sandrine Tinturier, commissaire invitée
Scènographe : Robert Carsen
Plein tarif : 12 €


Avis de Jm-les-livres : 

Cela fait 30 ans que Dalida est décédée et son image est encore très présente dans le paysage artistique français. Le glamour et la féminité qu'elle représentait marquent encore les esprits. Date anniversaire oblige, Dalida est également présente cette année avec le film réalisé par Lisa Azuelos (Dalida) ou les divers documentaires la concernant.

Je vais vous parler de l'exposition qui a lieu en ce moment au Palais Galliera et que j'ai été voir avec plaisir. 

C'est une vraie palette de couleurs et de styles que nous propose cette exposition avec des tenues allant de l'image de la jeune fille sage qu'elle présentait au début de sa carrière jusqu'aux tenues hollywoodiennes de ses shows, à la scène comme à l'écran.
À travers 110 robes et ensembles, le visiteur découvre les différentes facettes de la chanteuse et son incroyable sens de la mode. Beaucoup de ses vêtements de ville venaient de petites boutiques parisiennes alors que ces magnifiques tenues de gala venaient de grands créateurs de l'époque comme Balmain ou Jean Dessès. Tour à tour sage, sexy, baba cool ou tout de cuir vêtue, son style est resté à la pointe de la mode et du bon goût des époques qu'elle a traversées.
Cette exposition m'a aussi permis d'apercevoir un peu du caractère de la chanteuse et de son envie d'être toujours au top et ce, avec une grâce et une élégance constantes.

L'exposition est malheureusement assez rapide car en une trentaine de minutes, vous avez fait le tour des cinq salons où sont exposées les robes. C'est très frustrant et je suis sortie déçue de ne pas en avoir vu plus. Je suis quand même repartie avec des images de robes plein la tête et en fredonnant les tubes de Dalida.