Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

samedi 8 avril 2017

Scandaleux Ecossais Tome 4 : La flamboyante des Highlands de Suzanne Enoch


Scandaleux Ecossais 
Tome 4 : La flamboyante des Highlands
de Suzanne Enoch

Éditions J'ai lu

Sortie le 1er mars 2017
Format poche / 380 pages / 7,40 €


Présentation de l'éditeur :

Lord Munro MacLawry était sur la piste d’un cerf sur son domaine de Glengask quand il se fait brûler la politesse par une ravissante braconnière. Il découvre bientôt que la mystérieuse inconnue s’est réfugiée avec sa sœur dans les ruines de l’abbaye. Qui sont ces fugitives? Lorsqu’il tente de les approcher, la rousse flamboyante le menace de son mousquet en jurant comme un charretier. Son impudence et ses formes généreuses aiguisent l’intérêt de Munro. Il veut cette sauvageonne et il l’aura! Sauf que, cette fois, la proie sait se défendre.

Avis de Jm-les-livres :

Dernier tome de la série de Suzanne Enoch, La flamboyante des Highlands a pour héros le dernier frère MacLawry, Munro "Bear", plus que réfractaire au mariage, surtout alors que tous les membres de sa famille nagent dans le bonheur marital. Mais une femme va attirer son attention, une fugitive qui se cache sur les terres MacLawry. Catriona MacColl fuit son clan et son mariage imposé, avec sa sœur qui se retrouve dans la même situation. Leur clan est l'ennemi des MacLawry mais, sur leurs terres, elles sont relativement à l'abri. Sauf quand elles sont repérées par l'ours (Bear en anglais) de la famille ennemie.

Les échanges entre les deux héros sont assez amusants. Déjà, voir Munro, qui clame haut et fort qu'il ne veut pas s'attacher à une femme alors qu'il peut avoir toutes celles qu'il veut, être fasciné par Catriona et essayer par tous les moyens de l'approcher sans prendre de coups c'est très divertissant. Le personnage de Cat est aussi intéressant. Elle réagit de façon passionnée et est prête à tout pour protéger sa demi-sœur Elizabeth. J'ai eu plus de mal avec cette dernière. Elle n'est certes pas l'un des personnages centraux de l'histoire mais elle n'est pas très développée et cela ne nous permet pas de nous attacher à sa situation. On a même l'impression que l'auteur essaye de la mettre de côté. Ce n'est pas gênant puisque cela permet de savourer les répliques entre Bear et Cat. Leur histoire est mignonne et drôle même si elle n'est pas transcendante. Elle permet de faire un dernier tour dans la famille MacLawry et de prendre une petite dose de Highlanders (les vrais, avec le kilt) et d'Écosse. Je suis un peu triste de les quitter mais je vais garder l'œil sur les prochaines parutions de l'auteur, que j'ai découvert grâce à cette série.