Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 21 mars 2017

Fête païenne - Ostara



Dans le monde celtique, l'année est représentée sous forme de cercle, on parle de roue de l'année. Le rond symbolise l'éternel recommencement, le cycle de la vie.
Les saisons sont décomposées en deux catégories : les saisons claires et les saisons sombres. Sur cette année celtique on retrouve 4 fêtes religieuses majeures, deux par saisons :
  • Imbolc (1 et 2 février) ;
  • Beltane (1er mai) ;
  • Lughnasadh (1er août) ;
  • Samain (31 octobre-1er novembre).
     
Il existe aussi 4 autres fêtes celtiques mais non religieuses, qui correspondraient plutôt à des fêtes sociales :
  • l'équinoxe de printemps : Ostara (21 mars) ;
  • solstice d'été : Litha (21 juin) ;
  • l'équinoxe d'automne : Mabon (21 septembre) ;
  • solstice d'hiver : Yule (21 décembre) .
     
Elles étaient l'occasion de rassemblements et de festivités.

J'écrirai une présentation de chaque fête à la date qui lui correspond, que vous pourrez retrouver sur le blog.


Ostara


Signification

Qu'est ce qu'Ostara? 

Ostara est une fête celtique célébrée le 21 mars lors de l'équinoxe de printemps ou équinoxe vernal. Aussi appelée Eoster, Alban Eilir (nom druidique signifiant "La lumière de la Terre") ou Printemps, c'est la date durant laquelle le jour et la nuit sont en parfait équilibre et à partir de laquelle la lumière prend le pas sur les ténèbres.
C'est une période d'exubérance où la nature explose et déborde d'énergie. La grande déesse est présente sous sa forme de jeune fille et amante : les plantes poussent et les animaux se reproduisent.
Les espoirs nés lors d'Imbolc prennent naissance et se réalisent. C'est une époque de fertilité, de renouvellement, de nouveauté, de commencement. De ce fait, on honore la déesse de la fertilité ou du printemps : Ostara appelée aussi Eostre.



Eostre


Qui est Ostara/Eostre ? 

Eostre est une déesse saxonne de la fertilité. Ses symboles sont le lièvre et les œufs. C'est de son nom que vient le mot "œstrogène", les hormones féminines essentielles dans la reproduction. Mais, les Chrétiens se sont inspirés d'elle pour leur fête de Pâques.






Les œufs symbolisent l'univers et les promesses contenues à l'intérieur. Moitié mâle moitié femelle, le jaune correspond au Dieu et le blanc à la Déesse. Encore une fois, un équilibre parfait entre deux forces. Il est aussi l'image de la renaissance, de la création.




Le lièvre est lui un symbole lunaire représentant la fertilité. Réputé pour leur vie sexuelle importante et pour leur faculté de pouvoir de nouveau féconder la hase alors qu'elle a déjà une grossesse en cours, il évoque la vie nouvelle. C'est de lui que vient le lapin de Pâques qui apporte les œufs aux enfants lors de la fête chrétienne.

(Pour les livrovores sachez que le lièvre qui s'accouple, se dit "le lièvre bouquine". Petite anecdote livresque.)


La célébration

Concrètement, que faire pour fêter Ostara ?

Œufs décorés : pour célébrer Ostara il suffit d'abord d'honorer la déesse qui porte ce nom et donc de mettre en avant ses symboles. C'est ainsi que pour cette fête, on va décorer les œufs en les peignant de différentes couleurs (oui, c'est de là que vient la tradition des œufs de Pâques).
N'oubliez pas pour les enfants de faire la chasse aux œufs (des vrais peints ou en chocolat).

Plantes : on va planter de jeunes pousses. C'est la renaissance de la nature, on va donc y prendre part en s'occupant de son jardin en y semant des graines ou en y mettant de nouvelles plantes.


Honorer la nature : pour cela il suffit tout simplement de faire une promenade dans les bois ou au milieu de la nature. D'observer autour de soi les différentes représentations de la fête païenne Ostara. Contempler la nature renaître, les animaux batifoler, tout autant de traces de cette célébration. Mieux encore, marcher pieds nus dans l'herbe afin d'être encore plus proche de la nature. Lors de la balade, on peut cueillir quelques plantes et les mettre dans un vase chez soi.


Nourriture : Côté nourriture, on va privilégier les repas à base d’œuf (oui, oui toujours ces œufs), de graines (tournesol, sésame, citrouille...) et les salades de jeunes pousses.



J'espère que l'article vous aura plu et qu'il aura été instructif. Ci-dessous vous pouvez retrouver les différentes sources dont je me suis inspirée pour l'écrire. Enfin, n'hésitez pas à partager des sites et des informations sur cette fête. Ça me plairait beaucoup d'enrichir mes connaissances.


Cassiopée W.



Sources


http://fr.wikipedia.org/wiki/Ostara
http://www.guide-magie-blanche.com/grimoire/page,Ostara-22.html
http://www.guide-magie-blanche.com/rituels/fetes-magiques/index.html
http://www.goddessandgreenman.co.uk/ostara
http://www.wikihow.com/Celebrate-Ostara
http://loveofthegoddess.blogspot.fr/2010/03/ostara-celebration-of-goddess-of-spring.html