Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 26 décembre 2016

Je raffole de Paris de Lindsey Kelk



Je raffole de Paris
de

Éditions Milady Romance

Sortie le 9 décembre 2016
Format poche / 473 pages / Prix 7,20 €



Présentation de l'éditeur :

« Un livre hilarant. Fans de Sex and the City : à ne pas manquer ! » Closer
Orages et désespoirs dans la Ville de l’amour !
Quand le petit ami d’Angela lui propose un voyage à Paris en même temps que la revue de mode Belle lui commande un article, Angie saute sur l’occasion. Mais alors qu’elle tombe sous le charme de la vie parisienne, elle découvre un jour Alex en tête à tête avec son ex et Paris lui semble tout de suite moins romantique.
Avec Londres et son ancienne vie à seulement une journée de train, Angela va devoir décider si elle reste pour se battre... ou si elle rentre chez elle en courant !
« Parsemée de pépites d’humour et de surprises, cette suite merveilleuse ne manquera pas de satisfaire vos attentes. » Closer
« Un récit réaliste et toujours aussi agréable à lire, par l’étoile montante de la chick-lit, Lindsey Kelk. » Heat
« Drôle, romantique et léger : une lecture parfaite pour l’été ! » Closer
« Voici une chick-lit parfaite pour se distraire. » Heat
Lindsey Kelk a déjà écrit trois best-sellers : J’adore New York, J’aime Hollywood et Je raffole de Paris, tous trois publiés chez Milady. Quand elle n’écrit pas, ne lit pas, n’écoute pas de musique et ne regarde pas la télévision à outrance, elle adore porter des chaussures, en acheter et critiquer celles des autres. Même si elle est emballée par sa vie new-yorkaise, Lindsey est nostalgique de Londres, des friandises anglaises et des cocktails à base de gin qu’elle buvait avec ses amis. Pas forcément dans cet ordre.

L'avis de Chani

 Après New-York et Hollywood, c’est à Paris qu’Angela va vivre de nouvelles aventures. Partie pour suivre la tournée de son petit ami chanteur, dont la carrière décolle, la jeune blogueuse y voit aussi une opportunité professionnelle. Et puis, Paris, c’est la ville des amoureux, donc ce voyage ne peut qu’être une bonne idée, non ?

Cette série s’améliore de tome en tome et c’est une bonne nouvelle parce qu’on partait de loin quand même. Ici, Lindsey Kelk reprend les ingrédients classiques d’un bon roman de chick lit, avec une héroïne qui accumule les bourdes et les embûches. Un peu à côté de la plaque, un peu malchanceuse et un brin barrée, Angela va une nouvelle fois devoir s’adapter et rebondir. Elle est devenue moins agaçante au fil des romans et commence enfin à agir en adulte. Son voyage à Paris ne va pas vraiment correspondre à ce qu’elle imaginait, mais elle fait face. À propos de Paris, les descriptions dans le livre en font une ville de rêve, on n’évite pas les clichés, mais ça passe. L’intrigue est dynamique et se lit bien, faisant de Je raffole de Paris une lecture agréable pour les vacances, histoire de se mettre le cerveau au repos aussi.





7,20 EUR
Achat Fnac

Endgame Tome 3 : Les règles du jeu de James Frey



Endgame
de James Frey

Éditions Gallimard Jeunesse

Sortie le 27 octobre 2016
Format broché / 416 pages / Prix 18,50 €



Présentation de l'éditeur :

IL FAUT METTRE FIN À ENDGAME.
JOUER POUR GAGNER OU SE BATTRE POUR LA VIE ?

Les Joueurs vont terminer Endgame… selon leurs propres règles. Les vrais héros se révèlent et les plus puissants ne sont pas ceux que l’on croit. Et il y a l’étrange Stella, qui semble en savoir plus qu’elle n’en dit, et leur propose une alliance. Faut-il lui faire confiance ?

Suspense insoutenable et émotion : au cœur de l’action la plus intense se profilent les interrogations fondamentales d’êtres complexes, profondément humains.

Un final audacieux, captivant, vibrant : le dénouement magistral d'un grand roman.

LISEZ LE LIVRE.
TROUVEZ LES INDICES. DÉCRYPTEZ L’ÉNIGME.

L'avis de Chani

Beaucoup d’enjeux pour ce dernier tome. Il reste peu de joueurs, et ils veulent tous la fin de Kepler22. L’alliance des humains va-t-elle réussir à le vaincre ? Il peut être assez difficile de rentrer dans ce roman après un délai d’un an, vu le nombre de personnages. Qui est vivant, qui ne l’est plus ? Quelles sont les affinités et les motivations ? Il peut y avoir un petit temps d’adaptation pour remettre toutes les pièces du puzzle à leur place. Passé ce léger obstacle, le rythme est soutenu tout du long. L’auteur ne prend pas de gants avec ses personnages, ni avec ses lecteurs. Accrochez-vous, vous ne serez pas déçus du voyage. En revanche, James Frey crée sans doute le débat quant à la fin qu’il a choisie : elle va sûrement ravir certains, mais aussi déplaire à d’autres, et c’est mon cas. Je n’ai pas du tout apprécié les choix faits, qui me laissent un goût amer à la fin de ma lecture. Outre le fond, la forme pèche aussi. L’ensemble est bien trop vite expédié, comme si l’auteur voulait en finir rapidement avec sa trilogie. Du coup, en ce qui me concerne, je suis déçue et cette fin ternit un peu l’ensemble de la série Endgame





18,50 EUR
Achat Fnac

La captive des hommes de bronze de Valérie Simon



La captive des hommes de bronze
de Valérie Simon

Éditions Archipel

Sortie le 13 avril 2016
Format broché / 300 pages / Prix 22,00 €



Présentation de l'éditeur :

Sur la planète sauvage de Mysteria, Jim, 10 ans, et Jessica sont les seuls survivants du massacre qui a vu périr leurs parents, des pionniers à la tête d'une ferme, et leur petit frère. Ils sont kidnappés par leurs agresseurs, de mystérieux primitifs à la peau couleur de bronze, les De-Shirs. Alors qu'ils sont emmenés vers les lointaines montagnes du Sardan, Jim s'échappe mais est contraint d'abandonner sa petite soeur, âgée de 3 ans. Des années plus tard, devenu médecin sur Terre, persuadé que Jessica est encore en vie, il retourne sur Mysteria pour tenter de la retrouver. A peine arrivé sur la planète, on l'accuse de meurtre. Il est emprisonné et livré à un geôlier sadique. Mysteria est un monde de prédateurs aux pouvoirs étranges, où les plantes douées d'intelligence sont carnivores et où les tempêtes ravagent tout. La colonie d'humains qui y vit - des repris de justice - n'obéit à aucune règle ; la violence y est reine. Le chemin menant jusqu'à Jessica risque d'être semé d'embûches...

L'avis de Chani

Jim et Jessica vivent sur la planète Mysteria avec leurs parents, des colons. La ferme de ces derniers est attaquée par les indigènes et les habitants présents sont tués. Quant à leurs enfants, Jim parvient à s’enfuir tandis que Jessica est enlevée par les assaillants. Douze ans plus tard, Jim est toujours rongé par la culpabilité et décide de retrouver sa sœur.

L’auteur prend le soin de détailler la première partie afin d’introduire son background très riche et que le lecteur prenne bien la mesure de la vie des enfants sur Mysteria avant le tragique évènement. Le lecteur découvre ainsi une planète dangereuse que Valérie Simon a rendue tout à fait tangible grâce au soin apporté aux détails. Mysteria a sa propre végétation, ses créatures dangereuses et l’ensemble prend vie au fil des lignes. Cette fascinante planète a bien sûr ses habitants et, là aussi, la société imaginée est bien développée dans sa conception de sorte à ne pas perdre le lecteur. Dans cet univers, le lecteur va suivre Jim dans sa quête pour retrouver sa sœur. Aidé par Chulain, le jeune homme va redécouvrir la terre qui l’a vu grandir. Malheureusement, le personnage de Jim manque d’épaisseur et ne fait pas le poids face à son guide. En plus de ça, l’intrigue se concentre beaucoup trop sur lui et pas assez sur Jessica, créant une certaine frustration due au manque de réponses. La narration compte quelques longueurs et trop d’introspection à mon goût, ce qui m’a hélas parfois fait décrocher. Ce roman ecologico-aventuro-SF a bien des atouts, mais je n’ai pourtant pas été convaincue à cause de son manque de fluidité. À voir si la suite saura davantage me séduire.






22, EUR
Achat Fnac