Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

samedi 1 octobre 2016

Les sorties Scrineo de septembre-octobre 2016

Voici la sélection de l'équipe RCS - Bit-lit.com pour les sorties des éditions Scrineo
pour septembre-octobre 2016.



Crise et châtiment
de Bertrand Fitoussi

Sortie le 22/09/2016
Format broché / 380 pages / 20€
 

Présentation de l'éditeur :
Hiver 2009. Mathieu Blanc, un banquier londonien, tombe du tabouret d’un pub, victime d’une attaque. Il a été châtié. Mais de quoi était-il donc coupable ?
Années 2000 : En apparence, Mathieu mène une existence rangée de premier de la classe, sa vie familiale et sociale est heureuse, sa carrière bien lancée. En réalité, il fréquente un enfer qui n’est même pas pavé de bonnes intentions, l’enfer de la course à l’argent et au sexe.
Lorsqu’il croise en même temaps deux obstacles, une crise mondiale et une femme scandaleuse, les portes de l’enfer se referment derrière lui. Malgré les conseils de son ami Ruben, extravagant trader new yorkais à la vie érotique agitée et aux nombreuses théories, la chute paraît inévitable.





Les océans stellaires
de Loïc Henry

Sortie le 03/10/2016
Format broché / 416 pages / 20€
 

Présentation de l'éditeur :
Encouragée par ses premiers succès, Luu Ly cherche une nouvelle planète à explorer. Son objectif ? Trouver des Seuils, ces passages interplanétaires cachés au fond des mers, et les vendre à prix d’or à la Fédération ou à ses adversaires, la Ligue et l’Empire. Pourtant, elle est loin d’imaginer les conséquences de sa prochaine exploration !
Psycho-éthologue de la Fédération, Stella est en état d’alerte : une jeune explo vient de faire une découverte majeure. Les bases de l’exploration spatiale pourraient en être bouleversées.
Dans la partie qui s’engage, et dont l’enjeu n’est rien moins que l’avenir de l’humanité, un dirigeant de la Fédération dévoré d’ambition, un généticien avide de vengeance, un couple d’explorateurs mystérieux et deux petits prodiges aux ressources surprenantes vont jouer leur propre partition.
Et si certains d’entre eux partageaient sans le savoir un secret ancien ?






Zalim
de Karina Rozenfeld

Sortie le 03/10/2016
Format broché / 352 pages / 16.90€
 

Présentation de l'éditeur :
 
Une histoire à la frontière des genres, entre possession, steampunk, magie et fantasy médiévale
 Un royaume d’un autre monde, ressemblant fort à notre Norvège, est en proie à la guerre. Il invoque un démon pour l’aider à gagner, qui choisit alors un hôte humain inconnu. Cet hôte oublie son identité humaine à chaque fois que le démon se réveille et le possède, et n’a plus conscience de ses actes.
Qui est l’hôte ? Dans quel camp est-il ? Va-t-il réussir à prendre le dessus sur le démon pour le maîtriser ?







La part des Ombres
de Gabriel Katz

Sortie le 03/10/2016
Format broché / 436 pages / 20€
 

Présentation de l'éditeur :

La Goranie était jadis une terre de conquérants, elle n’est plus aujourd’hui qu’un pays occupé, avec à sa tête un roi fantoche. Dix ans déjà que les Traceurs, peuple guerrier descendu des montagnes pour « pacifier » le pays, règnent en maîtres sur le royaume. Discipline, terreur, corruption, tout semble fonctionner sans le moindre accroc jusqu’au jour où tout bascule. Une noce qui tourne au drame, un massacre tenu secret… et un homme qui se dit revenu d’entre les morts, pour lever le peuple contre l’occupant. On l’appelle le Fantôme, et pour animer la lame de fond qui renversera le régime, il a besoin de combattants – des mercenaires de haut niveau, capables d’encadrer, de former, et d’affronter les terribles guerriers de la Trace.
C’est ainsi qu’entrent en scène trois personnages venus des quatre coins du monde (et surtout des autres séries de Gabriel Katz) : une maîtresse de guerre, un gladiateur de haute volée et… un beau gosse qui ne sait pas très bien comment il s’est fait entraîner là-dedans.







Sim Survivor
de Loïc Le Borgne
Sortie le 20/10/2016
Format broché / 352 pages / 16.90€
 

Présentation de l'éditeur :
Sandro, 18 ans, est un fils de bonne famille, qui s’ennuie dans son monde luxueux et douillet au point de rechercher par tous les moyens à « planer ». Il est contacté par Ambra, une adolescente de 17 ans au caractère bien trempé, qui lui propose de vivre une expérience inédite et puissante.  A ses côtés, Sandro se retrouve embarqué dans un stupéfiant jeu en théorie virtuel, Sim Survivor, dont chaque saison est suivie par des millions de fidèles connectés.

Sandro comprend vite que ce monde, violent et cruel, n’est peut-être pas une simple simulation. Et si, comme le pense Ambra, tout était réel ? S’il ne s’agissait pas d’un jeu mais d’une véritable et impitoyable épreuve de survie ?

Tout en jouant sa peau, Sandro doit percer bien des mystères, jusqu’à réaliser que l’avenir du jeu mais aussi de son pays est entre ses mains.





The Generations, Tome 2 : Alight



Alight
de Scott Sigler

Éditions Lumen

Sortie le 15 septembre 2016
Format broché / 568 pages / Prix 15,00 €



Présentation de l'éditeur :

Échappés de leurs cercueils, M. Savage, surnommée Em, et ses compagnons ont parcouru des kilomètres de couloirs envahis d'ossements, affronté la faim et la soif, combattu un redoutable ennemi, les Adultes, avant de pouvoir enfin sortir du piège dont ils étaient prisonniers. Mais arrivés sur Omeyocan, le monde qui leur est destiné, les jeunes survivants déchantent vite...

L'avis de Chani

Nous retrouvons Em, Bishop, Spingate et les autres après leur atterrissage sur Omeyocan. Après avoir échappé aux Adultes, ils vont devoir s’adapter à leur nouvel environnement et, rapidement, ils se rendent compte que ce dernier est hostile. Comment prendre les bonnes décisions, survivre et guider les siens quand on n’est qu’une adolescente ? C’est ce que va expérimenter Em…


Cette suite était très attendue par les lecteurs séduits par le premier tome, dont je fais clairement partie. L’action se déplace sur une planète inconnue, choisie par les Adultes pour y établir leur colonie une fois dans leurs nouveaux corps. Tout devrait donc être prévu pour que les « coquilles » non réinitialisées soient en sécurité et puissent s’épanouir. Sauf que les choses ont plutôt mal tourné sur Omeyocan. Prédateurs géants, végétation hostile, infrastructures dévastées, la déconvenue est rude. Sans compter les menaces internes au groupe, avec principalement Aramovski et son fanatisme. L’auteur joue ici dans un registre connu, celui de l’ennemi intérieur, et ça fonctionne très bien puisque le double cercle est rapidement celui que le lecteur va aimer détester. Son personnage force les autres à placer la réflexion avant l’action et Alight n’est ainsi pas une simple dystopie, mais aussi un thriller psychologique entre manipulations, mensonges et jeux politiques (oui, je sais, on pourrait se dire que les trois items reviennent au même…). Le rythme est néanmoins soutenu et dynamique, servi par la plume nerveuse de l’auteur, l’exploration de la planète réservant son lot de surprises. Une fois le roman commencé, il est difficile de le lâcher et Scott Sigler termine Alight sur un cliffhanger de fou. À quand le dernier tome ?!





15,00 EUR
Achat Fnac

Cell. 7 de Kerry Drewery



Cell. 7
de Kerry Drewery

Éditions Hachette Romans

Sortie le 28 septembre 2016
Format poche / 380 pages / Prix 18,00 €



Présentation de l'éditeur :

On vient de l'apprendre : Jackson Paige, l'ancienne vedette de télé-réalité, a été assassiné.

La coupable, restée sur les lieux du crime, a déjà tout avoué. Il s'agit de Martha Honeydew, seize ans.

En vertu de la loi des Sept Jours de Justice, Honeydew a été placée en détentioin dans la Cellule 1 du couloir de la mort. C'est la première adolescente à être jugée par le système Chacun Sa Voix, dans lequel c'est vous, chers téléspectateurs, qui décidez du sort des accusés.

Chaque jour, elle avancera d'une cellule, vers la Cellule 7, où votre vote déterminera si oui ou non elle doit être exécutée.

21 millions de jurés.
1 prévenue.
7 jours pour revenir sur ses aveux.

La vie ? La mort ? à vous de juger !

L'avis de Chani

Dans un futur proche, la justice est désormais rendue par le citoyen. Dit comme cela, l’idée peut paraître intéressante. Quand on déplace le tribunal dans une émission de téléréalité, ça commence à devenir dérangeant. Quand on sait que les votes sont payants, ça devient glauque et quand on découvre qu’il n’y a ni preuves ni défense et que l’accusation est représentée par des animateurs télé, on en vient à se demander pourquoi on parlait de justice au début. Quand une société en vient là, le chaos est proche et tous les détournements du système et débordements sont possibles.

C’est dans ce contexte que Martha finit sous les projecteurs après avoir assassiné Jackson Paige, ancienne star de téléréalité devenue philanthrope. S’aliénant des hordes de fans en deuil, la jeune fille a très peu d’espoir de sortir du couloir de la mort en vie. Pourtant, pour sa conseillère, quelque chose cloche, mais comment faire entendre la vérité dans un système qui a oublié jusqu’à ce que le mot veut dire ?

L’idée de départ est plutôt bonne et pas si incongrue que ça. L’omniprésence des médias, la manipulation des masses, la fin de médias indépendants, Kerry Drewery reprend des thèmes bien connus depuis 1984. Comme le dit la Voix dans Secret Story (on a les références qu’on mérite), méfiez-vous des apparences, et c’est ce que le livre va s’atteler à démontrer pendant presque 400 pages. Et c’est là l’intérêt principal du roman, à savoir : autopsier les mécanismes de manipulation des foules ou comment les propos et actes peuvent être complètement détournés une fois sortis de leur contexte. L’intrigue en elle-même est simple et cousue de fil blanc, Cell. 7 ne réinvente pas la roue mais permet de se divertir tout en réfléchissant et c’est déjà pas si mal…





18,00 EUR
Achat Fnac