Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 18 juillet 2016

Blue Heron, Tome 3 : Repartis pour un tour de Kristan Higgins


Blue Heron, 
 Tome 3 : Repartis pour un tour
de Kristan Higgins

Éditions
 Mosaic

Sortie le 18 mai 2016
Format broché / 480 pages / 19,90 €


Présentation de l'éditeur :

Peut-on donner une seconde chance à son premier amour ? Le mariage ? Pas pour moi ! Voilà le credo de Colleen O'Rourke. C’est vrai, cette posture légèrement psychorigide a quelque chose à voir avec sa rupture, il y a dix ans, avec le beau, l’incomparable, le parfait Lucas Campbell. Une expérience proche du saut à l’élastique… mais sans élastique, que Colleen ne veut plus jamais revivre. JAMAIS ! Depuis ce jour, elle se contente de flirts sans lendemain, joue les entremetteuses pour ses amies et console les amoureux éconduits venus s’échouer dans le bar qu’elle tient avec son frère à Manningsport .
Alors que faire lorsqu’une urgence familiale ramène Lucas Campbell en ville ? Parce que, évidemment, il est toujours aussi beau, aussi incomparable, aussi parfait. Doit-elle fuir? Combattre? Se laisser tenter ?

 
Avis de Jm-les-livres :

Après le tome précédent qui m'avait beaucoup déçue, c'est avec un peu d'appréhension que j'ai ouvert ce nouveau livre de la série Blue Heron. Et j'en ressors plus que ravie. J'ai retrouvé le style enlevé et hilarant de l'auteur, les héros merveilleux, fantastiques, génialissimes et les personnages secondaires complètement barrés. C'est drôle, touchant, loufoque par moments et émouvant à vous gratter la gorge et à serrer votre petit cœur à d'autres.

Colleen tient le seul bar de la ville avec son frère et a pour passe-temps de réunir les cœurs solitaires qui lui demandent (ou pas) son aide. Et c'est toujours un succès. Sauf pour elle. La jeune femme est célibataire et heureuse de l'être. Jusqu'à ce que son ancien amour débarque en ville pour s'occuper de son oncle malade. Colleen tente de l'éviter, de résister à son charme encore plus puissant qu'autrefois, mais la vérité c'est qu'elle est incapable de se passer du monsieur. Lucas, le monsieur en question, n'est pas là pour renouer avec la jeune femme. Il veut se concentrer sur son oncle, tout en évitant comme il peut sa tante à la langue acérée et en essayant de mettre son cousin sur le droit chemin, celui des responsabilités. Sauf qu'il comprend vite que Colleen a décidé de jeter une amie dans les bras de son cousin, et il n'est pas question qu'il la laisse faire.

Un nouveau livre de Kristan Higgins à dévorer. C'est parfois agréable de passer un bon moment en compagnie de personnages qu'on aime découvrir, détester, avec qui on peut rire, pleurer et surtout, oublier le reste du monde pour se perdre à Manningport pour quelques heures. Merci Mme Higgins pour cette agréable parenthèse.



19,90 EUR
Achat Fnac

Haut-Royaume, Les Sept Cités tome 3 : La Basilique d'Ombre de Pierre Pevel

Haut-Royaume, les Sept CitésTome 3 : La Basilique d'Ombre

de Pierre Pevel

Éditions Bragelonne

Collection Fantasy



Sortie le 25 mai 2016

Format broché / 244 pages / 17,90 €



Présentation de l'éditeur :

La mort a frappé et Iryän Shaän ne vit plus que pour une chose : la vengeance. Prêt à tout pour assouvir celle-ci, le voleur n'hésite pas à se heurter à de puissantes factions, dont certaines se livrent une lutte secrète remontant à l'époque lointaine où les Dragons Divins régnaient sur le monde. Mais Iryän ne reculera devant rien : ni homme, ni drac, ni prince-dragon. Quitte à tout perdre, y compris son âme...

Avis de Lauryn :

Après le second tome, que j'avais trouvé plus abouti que le premier, ce troisième opus m'a rappelé le défaut majeur du début de ma lecture : l'impression que tout va trop vite, que chaque protagoniste n'est pas assez exploité. Avec toutes les factions qui se battent pour assouvir leur soif de pouvoir, il y avait vraiment matière à quelque chose de plus approfondi. 240 pages, ça n'est pas suffisant pour plonger le lecteur dans un écheveau complexe sans risquer de passer à côté d'un certain nombre de choses. Du coup, l'apparition de l'Ombre m'a paru très brutale, je n'ai pas senti la menace monter crescendo, et la faible présence des princes-dragons a renforcé cette impression. Ils apparaissent presque comme une excuse pour le développement final, alors qu'il y avait vraiment de quoi faire de ce côté-là. Bref, encore une fois, il me semble que la série souffre vraiment du format choisi. Un autre point qui m'a gênée, c'est le côté parfois facile du scénario. Par exemple, lors d'un combat, Svern passe en fureur Skande pour massacrer ses adversaires, ça se passe plutôt bien et, quelques chapitres plus tard, il ne le fait pas face à deux attaquants et se retrouve gravement blessé en un instant, visiblement incapable de se battre correctement. Ces choix pour coller au scénario ne m'ont pas paru convaincants. Au final, si j'ai apprécié de découvrir un peu mieux les personnages au fil de ma lecture, je ne m'y suis pas suffisamment attachée pour ressentir quoi que ce soit à la fin de cette trilogie. Pour moi, il manquait cette touche indispensable qui donne une profondeur aux personnages et, au risque de me répéter à nouveau, je pense que le choix du format est en partie responsable. Avec un format aussi court et une histoire où agissent de nombreux intervenants, le bon dosage n'est pas évident à trouver pour obtenir des héros — et des méchants — qui soient vraiment fouillés. Tout cela fait que, pour moi, cette trilogie du Haut-Royaume est un divertissement honnête, sans plus.



17,90 EUR
Achat Fnac