Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mercredi 25 mai 2016

Meg Corbyn, tome 2 : Volée Noire de Anne Bishop

Meg Corbyn
Tome 2 : Volée Noire 
de Anne Bishop


Éditions Milady

Sortie le 23 octobre 2015
Format poche / 480 pages / 8.20€
 
Présentation de l'éditeur :
  

Grâce à son don de clairvoyance, Meg Corbyn a gagné sa place auprès des dangereux terra indigene de Lakeside. Lorsque l'apparition d'une nouvelle drogue violente et addictive remet en cause le pacte fragile entre Autres et humains, la petite ville est de nouveau plongée dans la tourmente. Les aptitudes de Meg devraient permettre à Simon Wolfgard, dirigeant métamorphe de l'enclos, d éviter un bain de sang. Encore faut-il déchiffrer ses visions à temps. D'autant que l'homme qui veut récupérer la prophétesse se rapproche, mettant en péril les vies de tous ceux qui la considèrent à présent comme l'une des leurs.

Avis de Cassiopée :

Voici un deuxième tome passionnant ! L'auteur nous sert ici un roman dans la même veine que le premier. Mieux encore, l'intrigue avance et est captivante !

Quelque chose se trame sur le continent de Thaisia. L'alliance entre Les Autres et les humains est de plus en plus fragile. Les faits divers se multiplient et semblent être liés entre eux. Un drame s'avère sur le point de se produire.

Dans le même temps, Meg poursuit sa vie dans l'enclos de Lakeside. Il est agréable de la voir évoluer et prendre de l'assurance au fur et à mesure de ses apprentissages personnels. Les relations entre les différents Terra Indigene et notre héroïne font chaud au cœur et il est très agréable de voir les liens qui les unissent.

Il est aussi très agréable de suivre Simon. Il est le chef et responsable de l'enclos de Lakeside. Il doit prendre des décisions, il évolue, il fait des choses qui n'ont jamais été faites auparavant. Il ouvre le continent à un nouvel avenir, mais cela n'est pas sans risques, ni sans conséquences. C'est un personnage que j'apprécie beaucoup et que j'ai hâte de voir encore plus évoluer.
De même pour les policiers de Lakeside. Ils n'ont pas le beau rôle. Ils sont pris entre le marteau et l'enclume, la population et les Terra Indigene, mais ils font preuve d'intelligence et eux aussi cherchent à évoluer et à faire changer les choses.

On en apprend bien plus sur l'histoire du monde, mais aussi sur les autres régions de Thaisia, sur les Terra Indigene et même sur d'autres peuples.
L'écriture est toujours aussi bonne, ce roman est un vrai page-turner ! À découvrir de toute urgence !




8,20 EUR
Achat Fnac


Nymphéas Noirs de Michel Bussi

Nymphéas Noirs 
de Michel Bussi


Éditions Pocket

Sortie le 5 septembre 2013
Format poche / 492 pages / 7.80€

Présentation de l'éditeur :


Le jour paraît sur Giverny.
Du haut de son moulin, une vieille dame veille, surveille. Le quotidien du village, les cars de touristes... Des silhouettes et des vies. Deux femmes, en particulier, se détachent : l'une, les yeux couleur nymphéa, rêve d'amour et d'évasion ; l'autre, onze ans, ne vit déjà que pour la peinture. Deux femmes qui vont se trouver au cœur d'un tourbillon orageux. Car dans le village de Monet, où chacun est une énigme, où chaque âme a son secret, des drames vont venir diluer les illusions et raviver les blessures du passé...

Avis de Cassiopée :

Nymphéas Noirs est un polar comme je les aime. L'histoire commence avec trois pages énigmatiques, des phrases qui vont mettre le lecteur dans l'ambiance. On nous présente trois femmes bien différentes, mais on nous donne une terrible information : sur une période de treize jours deux d'entre elles vont mourir, une parviendra à s'échapper. L'auteur pousse jusqu'à nous proposer un défi : "À votre avis, laquelle parvint à s'échapper ?" et c'est ainsi que commence l'histoire, le lecteur est happé dans cette enquête afin de découvrir ce qui va se passer, mais aussi qui sera celle de ces trois femmes qui survivra à ces treize jours.

L'intrigue est passionnante. On est complétement pris dans l'histoire, on suspecte tout le monde et on recherche les indices.

Le roman est d'autant plus passionnant qu'il nous parle de Giverny et de Monet. Il nous décrit le village de ce célèbre peintre avec brio, donnant envie au lecteur de découvrir Giverny de ses propres yeux. On en apprend aussi beaucoup sur Monet, sa vie, ses peintures, c'est très intéressant.

C'est un roman que je recommande chaudement, qui est captivant et qui fera travailler les méninges de plus d'une personne.




7,80 EUR
Achat Fnac


Dans la peau d'Erica



Dans la peau d'Erica
de Michelle Painchaud

Éditions Mosaic

Sortie le 9 mars 2016
Format broché / 336 pages / Prix 13,90 €


Présentation de l'éditeur :

Toute sa vie n’est qu’un rôle

Grâce à la chirurgie esthétique, Violet ressemble désormais à s’y méprendre à l’adolescente que serait devenue Erica, la fille des Silverman kidnappée à cinq ans et jamais retrouvée. Et à force d’entraînement, Violet parle, pense, agit comme Erica. Elle est prête à tenir le rôle pour lequel son père adoptif la dresse depuis l’enfance, et à accomplir sa mission : conquérir le cœur des Silverman… et mettre ainsi la main sur leur fortune. Mais le jour où elle « réapparaît » dans la peau d’Erica, des émotions et des sentiments auxquels aucune répétition ne l’a préparée l’assaillent…

Jusqu’où ira-t-elle sans craquer ?

Un talent est né ! Ce premier roman saisit le lecteur dès le début par son sujet original et son héroïne inoubliable. On a le cœur qui bat avec celui de Violet, et on retient son souffle chaque fois qu’elle franchit une étape vers son étrange destin...

A propos de l'auteur : 
Michelle Painchaud est née à Seattle, a grandi à Hawaii et vit à San Diego. Dans la peau d’Erica est le premier roman de cette lectrice passionnée.

L'avis de Chani

Depuis sa plus tendre enfance, Violet est la complice de Sal, un escroc à la petite semaine. Mais ce dernier a de l’ambition : plutôt voler les Silverman, une riche famille. Pour ce faire, il va conditionner Violet pour devenir Erica, la fille disparue de cette famille, allant jusqu’à changer son apparence par la chirurgie esthétique. Véritable caméléon, Violet va infiltrer la famille et vivre la vie rêvée d’Erica. C’est d’ailleurs la première fois que la jeune fille profite vraiment de sa vie, un peu de répit dans son quotidien de vols et d’arnaques. Mais la liberté d’action qui est la sienne dans cette longue mission va troubler Violet. Quelles réactions sont les siennes ? Ou celles d’Erica ? Comment gérer cette vie d’ado normale à laquelle elle n’a normalement pas le droit ? Peut-elle aller au bout quand des sentiments commencent à naître ?

Voici un livre dont le sujet me plaisait beaucoup. Usurpation d’identité et escroquerie sur fond de tourments adolescents, voilà qui promettait d’être intéressant. Et je n’ai pas été déçue, la facilité avec laquelle on se laisse happer par cette histoire est même surprenante. L’intrigue est vraiment bien conçue, le lecteur suit l’évolution de Violet elle-même, son rôle en tant qu’Erica, le destin de la disparue ainsi que l’arnaque, bien évidemment, ce qui ouvre de nombreuses pistes quant au déroulement du roman. Le personnage de Violet est terriblement attachant, pris entre ses deux personnalités et un peu paumée, on la voit évoluer et se révéler en sortant du rôle que lui a écrit son mentor. En effet, comment se définir en tant qu’individu quand on est une adolescente programmée pour prendre la place d’une autre ? La psychologie de la jeune fille est fouillée et bien exposée de sorte qu’on ne peut que la comprendre et l’excuser, elle est vraiment le pivot du roman. La plume de l’auteur est simple et efficace, les pages se tournent toutes seules, faisant de ce livre un délicieux petit moment de lecture.


13,90 EUR
Achat Fnac