Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 9 mai 2016

Les sorties Hachette de mai 2016


RCS - Bit-lit.com vous présente les sorties des éditions Hachette, Black Moon et rééditions au Livre de Poche Jeunesse pour ce mois de mai.
Bons achats et bonne lecture !


Alice - De L'autre côté du miroir
Le roman du film
de Collectif Disney

Sortie le 11er mai 2016
Format album / 240 pages / Prix 13,90 €

Présentation de l'éditeur :

Durant plusieurs années, Alice Kingsleigh a navigué en haute mer, sur les traces de son père. De retour à Londres, elle trouve un miroir magique, passe à travers ce dernier, et se retrouve de nouveau au Pays des Merveilles !
Elle retrouve le Lapin Blanc, Absolem, le Chat du Cheshire, et le Chapelier Fou – lequel n’est plus tout à fait lui-même, comme s’il avait égaré sa folie…
Pour venir en aide au Chapelier, la Reine Blanche confie à Alice une nouvelle mission : trouver la Chronosphère, un globe en métal qui contrôle le temps.
Accompagnée du Chapelier, Alice s’aventure dans le passé, où elle croise alliés et rivaux, dans une course périlleuse contre le temps, leur pire ennemi…



13,90 EUR
Achat Fnac


La reine sans couronne
Keleana, Tome 2

de Sarah J. Maas

Sortie le 4 mai 2016
Format poche / 512 pages / Prix 7,90 €

Présentation de l'éditeur :

Pour échapper au bagne, Keleana, l'assassineuse, est devenue le champion du tortionnaire de son peuple, le roi d'Adarlan. Pour conserver sa liberté, elle doit maintenant éliminer un à un les ennemis du royaume. Répugnant à trahir ses idéaux en accomplissant cette tâche, Keleana doit user de stratagèmes de plus en plus complexes. Quitte à perdre la confiance de ceux qu'elle aime, et ses seuls vrais alliés au sein d'une société gangrenée par la méfiance, la trahison et la peur.



7,90 EUR
Achat Fnac


Les histoires perdues
L'apprenti d'Araluen - Tome 11
de John Flanagan

Sortie le 4 mai 2016
Format poche / 448 pages / Prix 7,90 €

Présentation de l'éditeur :

Il est temps de savoir qui étaient les parents de Will. Comment ils ont trouvé la mort. Temps aussi de découvrir comment Halt a rencontré Crowley et a rejoint l'Ordre des Rôdeurs. Temps de connaître toutes ces missions secrètes que l'on a oubliées. Il est des histoires perdues, des histoires que personne n'a jamais racontées.



7,90 EUR
Achat Fnac


L'été des secondes chances
de Morgan Matson

Sortie le 11 mai 2016
Format poche / 416 pages / Prix 7,90 €

Présentation de l'éditeur :

Taylor a une manière bien à elle de traiter ses problèmes personnels : elle les fuit. Mais lorsque son père, atteint d’un cancer, décide de passer son dernier été en famille dans leur maison de vacances, la jeune fille ne peut se dérober. C’est là, cinq ans plus tôt, qu’elle avait laissé sa meilleure amie, Lucy, et son premier amour, Henry, avec la ferme intention de ne plus jamais les revoir. Les souvenirs ressurgissent et, cet été, elle va devoir les affronter.



7,90 EUR
Achat Fnac


Paradise
Tome 1
de Simone Elkeles

Sortie le 11er mai 2016
Format poche / 320 pages / Prix 7,90 €

Présentation de l'éditeur :

Condamné pour avoir renversé Maggie alors qu’il conduisait en état d’ivresse, Caleb Becker rentre chez lui, à Paradise, après avoir purgé sa peine. Quant à Maggie, elle sort tout juste de l'hopital, où elle vient de subir une longue rééducation. Les deux jeunes gens veulent s’éviter mais Paradise est une toute petite ville. C’est plus fort qu’eux : le destin les a réunis et, petit à petit, leur amitié naissante se transforme en romance.



7,90 EUR
Achat Fnac

Les Gardiens du Cristal
Five Kingdoms, Tome 3 
de Brandon Mull

Sortie le 25 mai 2016
Format broché / 416 pages / Prix 15,90 €

Présentation de l'éditeur :

Cole Randolf a miraculeusement survécu à ses aventures dans les deux premiers royaumes des Confins. Toujours incapable de quitter ce monde, il poursuit sa double mission : délivrer ses amis, et sauver les sœurs de la princesse Mira, dont les pouvoirs ont été volés par le Roi Suprême.

Au côté de Mira, Cole se rend à Zeropolis, le royaume le plus moderne des Confins, où la technologie avancée est devenue une arme. C’est là que se trouverait l’une des sœurs de Mira, la princesse Constance. Mais à peine sont-ils arrivés que Joe, l’ami de Cole, se fait capturer. Dépassé, Cole contacte les Gardiens du Cristal, les membres les plus jeunes des Invisibles, qui luttent en secret contre le Roi Suprême...



15,90 EUR
Achat Fnac



Morning Star
Red Rising, Livre 3 
de Pierce Brown

Sortie le 25 mai 2016
Format poche / 552 pages / Prix 18,00 €

Présentation de l'éditeur :

« JE SUIS LE FAUCHEUR.
JE CONNAIS LA DOULEUR. JE CONNAIS LES TÉNÈBRES.
CE N’EST QUE LE DÉBUT. »

Darrow aurait voulu vivre en paix.
Ses ennemis l’ont jeté dans la guerre.
Darrow s’est élevé parmi les puissants
qui dirigent la Société
pour mieux préparer sa révolution.

À présent,
la fin du règne tyrannique des Ors a enfin sonné.

Malgré les doutes qui l’assaillent,
malgré les anciens amis qu’il va devoir affronter
aux quatre coins du Système solaire,
Darrow est plus que jamais déterminé à briser les chaînes…



18,00 EUR
Achat Fnac


Jalouses
Les Intrigantes, Tome 3
de Christine Féret-Fleury

Sortie le 25 mai 2016
Format poche / 240 pages / Prix 15,90 €

Présentation de l'éditeur :

De retour à Paris, Rouge subit les foudres et la rancune tenace de Claude de Chinelle. La voilà jetée en pâture à ce que la capitale compte de plus vil, affublée d’une tenue aussi extravagante qu’indécente. Pour pouvoir obtenir une nuit en sa compagnie, tous se sont précipités à la mise aux enchères de Rouge improvisée dans le Salon Jaune. Et tous ont perdu face à un homme qui cachait son visage derrière un masque. Qui est donc cet homme mystérieux et richissime que nul n’a jamais vu à la cour ? Chacun donnerait cher pour le savoir. Surtout Philippe de Saint-Agrève et Élise de La Valle : la passion de l’un à l’égard de Rouge n’égale que la jalousie sans bornes de l’autre…



15,90 EUR
Achat Fnac


Bad Tome 3 : Amour coupable de Jay Crownover

Bad
Tome 3 : Amour coupable
de Jay Crownover

Editions Harlequin

Sortie le 4 mai 2016
Format broché / 384 pages /  14,90 €


Présentation de l'éditeur :

Troisième volet de la série BAD, nouvelle série de Romance New Adult

« Des bad boys, des vrais… » 

Elle est la seule femme qu'il ne devait pas aimer...

Pour Titus King, la vie est en noir et blanc. D’un côté, le bien, de l’autre, le mal. Et Reeve Black, celle que tout The Point déteste, appartient définitivement au côté du mal. Un mal sublime, insidieux, tentateur. Un mal auquel il a déjà été soumis et qu’il a tenu éloigné pour se préserver, bien conscient de son irrésistible attirance. Mais la beauté vénéneuse est de retour en ville. Témoin clé dans l’enquête qui doit permettre d’arrêter le cinglé qui sème des cadavres dans les ruelles, elle est menacée de toutes parts. Alors, Titus va devoir la protéger. Une protection rapprochée qui pourrait bien brouiller la frontière entre la lumière et les ténèbres…

Avis de Jm-les-livres :

Après un deuxième tome différent, mais du même niveau que le premier, le livre sur Titus, le frère de Bax, se devait d'être à la hauteur. Mission partiellement remplie, surtout en ce qui concerne l'intrigue. 

Une menace pèse sur The Point et Titus King est prêt à tout pour protéger la ville et ses habitants. Même à collaborer avec Reeve, la jeune femme qui a livré Dovie, et par la même occasion le frère de Titus, à un dangereux mafieux. Pour moi, Titus est le personnage le plus intéressant de la série. On le sent toujours en équilibre entre le bien et le mal, tiraillé par la loyauté qu'il ressent envers son frère et son métier. Dans ce tome, l'auteur nous permet de le découvrir et c'est fascinant de découvrir sa complexité. Malheureusement, l'intrigue ne le met pas en valeur comme il pourrait l'être. Les deux premiers tomes étaient plutôt bien construits à ce niveau-là, mais ici, l'ensemble paraît cousu de fil blanc et beaucoup trop simple. Même la relation avec l'héroïne arrive trop facilement. Il aurait été plus intéressant de voir se développer leurs sentiments de façon plus complexe. On a la sensation qu'il ne résiste pas vraiment et qu'il ne cherche pas à la connaître plus que ça. C'est plus physique qu'autre chose entre eux et c'est vraiment dommage quand on apprend à connaitre le personnage. Même l'héroïne, qui est un pur produit de The Point n'est pas suffisamment mise en valeur. Son histoire et sa personnalité forte auraient mérité plus de profondeur.

 Malgré tous ses défauts, ce troisième tome se dévore rapidement et on est impatient de découvrir la conclusion de l'histoire. Le style est toujours aussi percutant et les personnages, principaux comme secondaires, sont attachants. On retrouve les couples des anciens livres et c'est intéressant de voir de plus près la relation entre Titus et son frère Bax. La série s'arrête ici mais une série spin-off est prévue et dont le premier livre portera sur l’énigmatique Nassir. On peut au moins reconnaître à Jay Crownover le talent de proposer des personnages masculins forts et intrigants. Au point qu'on en redemande toujours.

Hard ink Tome 1 : De plus en plus mâle de Laura Kaye


Hard ink 
Tome 1 : De plus en plus mâle
de Laura Kaye

Éditions Milady Romance

Sortie le 29 avril 2016
Format poche / 474 pages / 7,90 €


Présentation de l'éditeur :

Après avoir quitté l’armée, Nicholas Rixey est devenu co-gérant du salon de tatouage avec son frère. Un jour, la porte du salon s’ouvre sur Becca Merritt, une jeune femme belle et sexy, qui vient lui demander de l’aide. Celle-ci s’avère être la fille de son ancien commandant. Sa loyauté, mais aussi son attirance pour elle, lui interdit de refuser. Or le danger qui guette Becca se révèle être beaucoup plus grand que ce qu’elle avait pensé, et seul Nick est à même de pouvoir la protéger. Et elle-même est la seule à pouvoir le guérir de ses maux invisibles. Encore faut-il qu’ils le désirent...

Avis de Jm-les-livres : 

Le lecteur français a déjà eu la possibilité de lire Laura Kaye grâce à sa duologie avec des militaires, The hero. Elle revient chez Milady avec une série de romantic suspense des plus prometteuses. Quand au bout d'une centaine de pages vous vous retrouvez à chercher sur le net des informations sur la série et les prochaines dates de sortie en français, c'est que le livre est bon.

Lorsque la fille de son ancien chef d'unité vient lui demander son aide pour retrouver son frère, Nick Rixey ne l'accueille pas chaleureusement. Congédié de l'armée, ce dernier souhaite oublier le nom des Merritt et ne se sent pas concerné par la situation. Mais sa morale le titille, tout comme son attirance pour Becca Merritt, et il vérifie, par acquit de conscience, que la jeune femme n'est pas en danger et qu'il s'agit d'une banale disparition. Mais il se retrouve entraîné dans une enquête qui va déterrer l'événement qui a mis fin à sa carrière militaire. Nick doit faire appel aux membres de son ancienne unité pour venir lui donner un coup de main, malgré les tensions qui peuvent exister entre eux.

Souvent dans ce genre de romance, l'héroïne se laisse totalement guider par le héros et ressemble plus à un faire-valoir qu'autre chose. Ici, Becca est une femme forte. Malgré les événements auxquels elle doit faire face, et qui la touchent personnellement, elle arrive à faire preuve d'une grande force de caractère et à continuer à avancer. C'est son attitude et sa détermination qui la rendent si attachante. En face, Nick n'est pas mal non plus. Certes, il a tout du super mâle bardé de muscles (et cerise sur le gâteau, de tatouages), avec un passé sombre et des blessures, physiques et psychologiques, à supporter, mais il est aussi touchant dans sa relation avec l'héroïne ou avec son frère. Le couple fait rapidement des étincelles et l'intrigue, dont on suppose qu'elle s'étirera sur toute la série, ou en tout cas sur le prochain tome, tient la route. L'ensemble est addictif et les pages se tournent quasi toutes seules. Malheureusement, le prochain tome n'est toujours pas annoncé en VF et on ne sait pas combien de temps il faudra attendre avant de pouvoir lire la suite.

En clair, un bon premier tome, qui laisse présager une bonne série. Vite, la suite !


Scandaleux Ecossais Tome 3 : La fleur des Highlands


Scandaleux Ecossais 
Tome 3 : La fleur des Highlands
de Suzanne Enoch

Éditions J'ai lu
Collection Aventures et Passions

Sortie le 4 mai 2016
Format poche / 380 pages / 7,40 €


Présentation de l'éditeur :

"Sachez que je ne vous épouserai pas. Jamais." En faisant cette déclaration solennelle à Rowena MacLawry, Lachlan MacTier ne s’attendait pas qu’elle lui rie au nez. Elle n’est plus cette gamine béate d’admiration qui lui courait après. Son récent séjour à Londres lui a ouvert les yeux, et elle a désormais de plus grandes ambitions. Terriblement vexé, Lachlan, qui est tout de même vicomte, décide de lui donner une bonne leçon. Mais la péronnelle en tresses a décidément bien changé, et il va l’apprendre à ses dépens...

Avis de Jm-les-livres :

Un nouveau tome de la série Scandaleux écossais où se mêlent tradition, guerre de clan et amour passionné.

Rowena est amoureuse de Lachlan depuis toujours. Jusqu'à récemment, elle le suivait quasiment partout dans l'espoir qu'un jour il cesse de la voir comme une sœur. En désespoir de cause, elle décide de s'enfuir à Londres pour vivre une saison londonienne et susciter la jalousie de Lachlan. Ce qui ne fonctionne pas du tout. De retour en Écosse quelques mois plus tard pour le mariage de son frère, Rowena est bien décidée à tourner la page et à se trouver un gentil lord anglais comme mari. Mais lorsqu'elle pique l’orgueil de Lachlan en lui disant qu'elle ne souhaite plus l'épouser, ce dernier commence à voir les choses différemment.

Ce nouveau livre de Suzanne Enoch commence donc de façon assez banale : le héros ouvre les yeux sur l'héroïne et décide qu'il veut l'épouser. Dans le premier tiers, le lecteur voit un Lachlan arrogant et autoritaire tenter de faire fléchir l'héroïne. De son côté, Rowena se conduit de manière immature et capricieuse. Tout cela laissait présager un livre pénible au possible, sauf que l'auteur réussit à renverser la vapeur en donnant de la profondeur aux personnages et en incluant un nouvel élément à l'intrigue. Encore une fois, Suzanne Enoch utilise les cartes "opposition de la famille" et "guerre de clans" pour venir contrarier nos amoureux et ça marche. Le récit gagne en rythme et en intensité. Les personnages sont plus attachants que dans la première partie et la sympathie du lecteur pour leur situation est acquise.

En refermant ce livre, la sensation d'être passée non loin de la catastrophe est présente, mais l'auteur a réussi à relancer notre intérêt pour nous offrir une romance passionnante avec de l'action et du kilt.



7,40 EUR
Achat Fnac

Les Dragons de l'Éternité - Tome 1 : Baine



Les Dragons de l'Éternité, T1 : Baine
de Ivy Alexandra

Éditions MILADY

Sortie le 18 mars 2016
Format poche / 480 pages / Prix 6,90 €


Présentation de l'éditeur :

La saga très attendue inspirée des Gardiens de l’Éternité.
Autrefois créatures de légende, les Dragons de l’Éternité font irruption dans notre monde, bien décidés à s’approprier ce qui leur revient de droit.
Après des années de cavale, Tayla, jeune sidhe, achète un salon de thé, déterminée à prendre un nouveau départ. Hélas, le dragon qui la traque depuis qu’elle a été vendue comme esclave exige qu’elle rejoigne son harem pour payer sa dette. Après avoir passé vingt-cinq années à la recherche de sa concubine, Baine la tient enfin entre ses griffes, mais d’autres démons convoitent Tayla. S’il ne parvient pas à percer ses secrets, il risque de la perdre à jamais.




6,90 EUR
Achat Fnac

L'avis de Sophia :

Ce roman est le premier tome d'une série spin-off des Gardiens de l'éternité, et ça se ressent assez vite. Pas tellement parce que les références à la première saga sont nombreuses (c'est plutôt bien dosé), mais parce que l'auteur nous jette dans son monde fantastique sans s'attarder sur quoi que ce soit, comme si elle partait du principe que les lecteurs connaissent tous déjà très bien les différentes classes de personnages (c'est que d'un auteur à l'autre, la manière d'aborder les mythes des vampires, dragons, sidhes ou autres change souvent du tout au tout). On peut très bien découvrir l'auteur via cette nouvelle saga, l'histoire se suffit à elle-même, mais on passe à côté d'explications complètes sur les personnages, leur nature et leur manière de vivre ensemble, ce qui est fort dommage.

Ce premier tome a quelques atouts dans sa manche. L'écriture est dynamique, les personnages sont nombreux et intéressants, et l'histoire en elle-même est pleine de bonnes idées. Pourtant, l'ensemble parait un peu bâclé. Ce roman est très court, mais il aurait largement pu être allongé d'un bon tiers pour mieux développer les personnages et créer une histoire passionnante. Là, ça tombe un peu à plat.

On est ici dans une romance paranormale, pas de tromperie sur la marchandise : ce livre a pour seul but de former un couple, le reste tient plus du remplissage pour créer des circonstances à l'épanouissement de leur amour, plutôt que d'une histoire forte et bien construite. Là aussi, il y a beaucoup à dire, ou plutôt à redire. D'entrée de jeu, on nous présente Baine, un dragon vieux de plusieurs siècles, comme le mâle alpha de service (le plus beau, le plus fort, le plus dangereux, et autre patateries du même acabit). Monsieur est autoritaire, arrogant et intransigeant (pour ne pas résumer l'idée dans des mots plus familiers). Le personnage en lui-même est déjà peu sympathique, mais ce n'est qu'un début. Par un concours de circonstances, il a acheté l'héroïne, Tayla, pour devenir son esclave sexuelle, et il entend bien profiter de sa marchandise puisqu'elle lui appartient, comme il le répète toutes les trois pages. On se dit qu'à la place de Tayla, on appellerait illico la police, mais comme elle n'est pas très maline, et que Baine est sexy, ça ne la dérange pas. Il la kidnappe, la garde en captivité et exige qu'elle soit sexuellement à sa merci, mais bon, il est canon donc tout va bien. D'ailleurs au bout de quelques heures, elle commence déjà à être jalouse des autres femmes qu'il a pu connaître et espère qu'il tombera amoureux d'elle. Certains lecteurs ne sont pas dérangés par ce genre d'attitude, mais qu'on soit bien clair : si on retire ses muscles et son joli sourire à Baine, on est face à un psychopathe en puissance qu'on prie pour ne jamais croiser en vrai, dragon ou pas, canon ou pas. 

Tayla manque cruellement de caractère, elle est d'une passivité exemplaire et trouve toujours des excuses pour justifier l'attitude de Baine, allant jusqu'à culpabiliser de ne pas avoir été assez gentille quand monsieur l'enferme à la cave. Pardon : dans sa salle aux trésors. L'auteur nous rabâche que ce sont des âmes sœurs, le destin, tout ça, donc au moins, on peut se rassurer en se disant qu'effectivement, ces deux-là se sont bien trouvés. 

Le reste de l'histoire a un fond intéressant, mais les choses sont soit pas assez développées, soit confuses. Les scènes de sexe sont nombreuses, même si assez courtes dans l'ensemble, et les personnages, avec leur potentiel inexploité, deviennent des caricatures dans une succession de scènes prévisibles.

En résumé, ce roman est plein de bonnes idées, il se lit vite et il pourra même plaire aux lecteurs fans de romances paranormales et qui ne sont pas dérangés par le fait de séquestrer une femme pour la réduire à l'esclavage sexuel, puis de voir cette même femme trouver ça finalement normal, voire super cool uniquement parce que le fou dangereux, pardon, le héros, est sexy. On se dit plusieurs fois en cours de lecture que tous les matériaux sont réunis pour faire un très bon livre, mais ça ne prend jamais vraiment, et ça horripile même régulièrement.
À recommander aux fans du genre ou de l'auteur, qui y trouveront probablement leur compte. Les autres peuvent passer leur chemin.

Scandaleux Écossais Tome 2 : Le quadrille de Suzanne Enoch


Scandaleux Écossais 
Tome 2 : Le quadrille
de Suzanne Enoch

Éditions J'ai lu
Collection Aventures et Passions

Sortie le 23 mars 2016
Format poche / 375 pages / 7,40 €


Présentation de l'éditeur :

Sur ordre de son frère, le marquis de Glengask, Arran MacLawry a rejoint Londres où la saison bat son plein. Il va devoir supporter ces fichus Anglais qu’il déteste, car Ranulf envisage pour lui un mariage qui permettra à leur clan de renforcer leurs alliances. Mais, lors d’un bal masqué, Arran fait la connaissance d’une ravissante « renarde » dont l’impertinence le séduit d’emblée. Seule ombre au tableau : la belle n’est autre que Mary Campbell, du redoutable clan Campbell. Leurs ennemis héréditaires. Autant dire que leur idylle va mettre le feu aux poudres. Car, selon la légende, le jour où un MacLawry épousera une Campbell, la terre s’ouvrira pour engloutir les Highlands.

Avis de Jm-les-livres :

J'ai découvert Suzanne Enoch avec le premier tome de cette série et, après avoir lu celui-ci, je peux dorénavant la ranger dans la catégorie "auteur sachant écrire des romances avec des Écossais".

Si Un diable en kilt était plutôt bon, bien que pas totalement satisfaisant, ce tome-ci est vraiment génial. L'auteur réussit à retranscrire les guerres entre les clans à une époque Régence, ce qui peut sembler anachronique à cette période. Alors, même si on s'attend à trouver une rivalité inter-clanique à une date antérieure, la sauce prend ici très bien. Cette menace permet d'ailleurs d'apporter l'élément qui oblige nos deux héros à se rapprocher et à prendre la fuite. Cela donne du rythme à l'intrigue et fait de ce livre une lecture prenante. Mais l'ensemble n'aurait pas aussi bien fonctionné si les personnages n'étaient pas attachants. Arran MacLawry a le sens du devoir vis-à-vis de son clan, qui coule dans ses veines. C'est le Highlander par excellence qui fait battre notre cœur de lectrice de romance historique. Pourtant, cela ne l'empêche pas de craquer pour la petite-fille du clan ennemi, Mary Campbell, et de tout faire pour la protéger, même trahir sa famille. La jeune femme n'est d'ailleurs pas une oie blanche ou une simple demoiselle en détresse. Elle a de l'esprit et n'a pas sa langue dans sa poche, c'est ce qui va attirer Arran. Les réparties entre eux vont fuser, pour notre plus grand plaisir, et la passion va pointer le bout de son nez. Mais la pression de leur famille sur chaque héros se fait sentir et les rencontres clandestines vont se transformer en course contre la montre, où la destination finale semble plus qu'incertaine. Un Roméo et Juliette version écossaise. C'est délicieux et je vous le recommande vivement.




7,40 EUR
Achat Fnac

La Trilogie du Magicien Noir, tome 1 : La Guilde des Magiciens



La Trilogie du magicien noir
Tome 1 : La Guilde des magiciens

de Trudi Canavan

Éditions Milady

Sortie le 22 avril 2016
Format poche / 478 pages / Prix 8,20 €



Présentation de l'éditeur :

Comme chaque année, les magiciens d'Imardin débarrassent la ville des importuns. Protégés par un bouclier magique, ils avancent sans crainte au milieu du peuple. Soudain, une jeune fille leur jette une pierre... qui traverse sans effort le bouclier et assomme un mage. Ce que la Guilde redoutait est arrivé : une magicienne inexpérimentée est en liberté dans les rues. Il faut la retrouver avant que son pouvoir incontrôlé la détruise elle-même, et toute la ville avec. La traque contre Sonea la rebelle commence...

L'avis de Chani

La Guilde des magiciens incarne à la perfection cette fantasy légère et sans prise de tête qu’il est agréable de lire pour se détendre.
Trudi Canavan tisse son histoire à partir d’un postulat simple : une jeune fille de basse extraction semble dotée de pouvoirs magiques et les magiciens vont tout faire pour la localiser et lui apprendre à contrôler sa magie. Simple sur le papier, mais dans les faits, au lieu d’un traditionnel roman d’apprentissage, le livre commence par un gigantesque jeu de cache-cache entre Sonea et les mages dans les bas-fonds d’Imardin. Cette première partie, au début amusante, devient rapidement ennuyante et la chasse s’étire en longueur plus qu’il ne faut. Il faudra attendre la seconde partie pour que le roman démarre enfin. Les débuts de Sonea sont difficiles, l’adolescente rebelle n’est pas des meilleurs élèves, mais parallèlement le lecteur en apprend davantage sur le contexte politique et magique, et c’est ici que l’intrigue commence vraiment. Les personnages sont parfois un peu stéréotypés dans l’aspect gentils / méchants, mais sont très attachants. Sonea, malgré son côté buté qui aurait pu la faire tourner en tête à claques, est un personnage auquel on s’identifie très rapidement. Rothen et Dannyl participent grandement à l’intérêt du roman : on appréciera leurs caractères différents, mais complémentaires, chacun apportant quelque chose de différent au roman. À côté de ça, j’ai trouvé que l’exploitation de la magie manquait justement de… magie ! Son fonctionnement semble somme toute assez mécanique, cela mériterait une petite dose de merveilleux.
Ce premier tome de La Trilogie du magicien noir pose les bases de l’univers de Trudi Canavan, je pense que la suite sera encore plus prenante, j’ai hâte de la découvrir.





8,20 EUR
Achat Fnac