Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

jeudi 17 mars 2016

Meg Corbyn Tome 2 Volée Noire de Anne Bishop



Meg Corbyn 
Tome 2 Volée Noire
de Anne Bishop

Éditions Bragelonne

Sortie le 15 avril 2015
Format broché / 408 pages / 20 €


Présentation de l'éditeur :

Grâce à son don de clairvoyance, Meg Corbyn a gagné sa place auprès des dangereux terra indigene de Lakeside. Lorsque l'apparition d'une nouvelle drogue violente et addictive remet en cause le pacte fragile entre Autres et humains, la petite ville est de nouveau plongée dans la tourmente. Les aptitudes de Meg devraient permettre à Simon Wolfgard, dirigeant métamorphe de l'enclos, d'éviter un bain de sang. Mais encore faut-il pouvoir déchiffrer ses visions à temps. D'autant que l'homme qui veut récupérer la prophétesse se rapproche, mettant en péril les vies de tous ceux qui la considèrent à présent comme l'une des leurs.


Avis de Jm-les-livres :


Cette série est l'une des meilleures jamais écrites en fantasy urbaine. Voilà c'est dit ! Soyez prévenus, lorsqu'il est question de Meg Corbyn, les superlatifs sont de sortie. 

Ce deuxième tome est construit de la même manière que le premier, sans les passages de présentation de l'univers imaginé par Anne Bishop, mais sans temps morts pour autant. Le rythme est lent, trop lent diront certains, mais, à titre personnel, j'ai trouvé ce tempo indispensable. D'abord, pour faire durer le plaisir. Quand un livre est trop bon, on dévore les pages les unes après les autres et, arrivé vers la fin, on ralentit, on fait des pauses ridicules (manger, boire, sociabiliser avec les gens autour de nous...) pour prolonger le bonheur un peu plus longtemps. La deuxième raison est que la narration se situe, la majeure partie du temps, du côté de Meg. Comme elle, on découvre ce qu'elle voit au fur et à mesure et on tente d'analyser les signes annonciateurs de menaces. Car la menace est toujours là et cette lenteur permet de la voir approcher, doucement, comme une vague qui va tout écraser sur son passage. La révolte gronde dans les autres régions de Thaisia et certains humains s'attaquent aux Autres, augmentant les tensions entre les deux camps. Deux drogues font également surface et pourraient bien causer de gros dégâts. Au milieu du chaos qui gronde, l'Enclos ressemble presque à une bulle paisible, où chacun en découvre plus sur les membres de l'autre espèce. Ce lieu va du reste devenir un laboratoire aux Autres venus d'ailleurs pour apprendre à interagir avec les humains. Mais le danger n'est pas loin et même l'Enclos de Lakeside n'est pas épargné bien longtemps. On tremble pour nos personnages et pour ce que l'avenir (et l'auteur) leur réserve. 

L'autre point fort de cette série, en plus du background, est les personnages. Le rythme choisit par l'auteur permet aussi d'en découvrir plus sur eux et de les voir évoluer. Bien sûr, il y a Meg, et sa découverte d'une vie "normale", qui permet au lecteur de voir certaines choses d'un œil nouveau, souvent avec beaucoup d'humour. Ces moments sont comme la jeune femme, plein de naïveté et de douceur. Parfois aussi de férocité car, si Meg ne connaît rien en dehors de ce qu'elle a appris dans les catalogues de l'institution, elle n'a rien d'une petite fleur fragile et sait montrer les crocs quand il faut. Sa relation avec Simon est touchante et souvent cocasse. D'ailleurs lui aussi, ainsi que les autres membres de l'Enclos, apprend à son contact, notamment dans ses relations avec les humains. Dans ce tome, le cercle des personnages aperçus est élargi et l'auteur nous dévoile d'autres lieux et d'autres protagonistes. Cela fait du bien de sortir de Lakeside et de découvrir un peu Thaisia. Ça permet aussi de voir à quel point les décisions prises par ce petit groupe change la donne en comparaison avec d'autres lieux où les Autres et les humains ne collaborent pas du tout. C'est effrayant et fascinant en même temps de découvrir tout cela et bien sûr, cela contribue beaucoup au côté addictif de cette série. Comme dans Lettres écarlates, le dénouement arrive à la fin, comme pour mieux apprécier les indices laissés par l'auteur et l'excitation qu'elle a su créer. Tout n'est pas résolu et, avec ce final, il est évident que le pire reste encore à venir et que ce n'est sûrement pas les monstres qui seront les plus monstrueux.



20,00 EUR
Achat Fnac

Beautiful Boss de Christina Lauren


Beautiful Boss
de Christina Lauren

Éditions Hugo Roman

Sortie le 3 mars 2016
Format broché / 200 pages / 9,50 €



Présentation de l'éditeur :

Dans cette " novella ", Will Sumner et Hanna Bergstrom (les personnages de Beautiful Player) découvrent que le mariage et l'amour éternel ne sont qu'un début. Un homme à femmes dompté. Un rat de laboratoires comblé. Et une décision cruciale à prendre.

Quand Will est tombé amoureux d'Hanna, son sens de l'humour et son ambition, le faisaient craquer sans parler de sa timidité de novice en matière de sexe et son désir de tout apprendre de lui.

Mais quand les offres de travail se présentent à elle –; et elles arrivent en masse –;, Hanna n'arrive pas à savoir ce qu'elle veut vraiment, où ils devraient vivre, et jusqu'à quel point elle doit impliquer Will dans sa décision.

Les étincelles au lit ne sont qu'un versant d'une relation... bien s'entendre au quotidien en est un autre.

Avis de Jm-les-livres :

Cette courte nouvelle revient sur le couple de Will et Hannah. On retrouve nos deux tourtereaux en plein préparatifs pour leur mariage mais, surtout, en pleine réflexion sur leur avenir. En effet, Hannah arrive au bout de ses études et doit faire un choix pour la suite de sa carrière. L'université qu'elle va retenir comme lieu de travail va définir la ville où ils vont habiter et, si Will est prêt à suivre la jeune femme n'importe où, il n'aime pas être laissé hors du processus de décision de la jeune femme. Alors, même s'ils n'apprécient pas les disputes, Hannah et Will vont devoir en passer par là pour y voir plus clair.

Ce bout d'histoire n'apporte rien à l'intrigue générale. C'est plus un petit plus offert par les auteurs. On retrouve donc nos deux héros ainsi que leurs amis. Si on voulait être juste, tout ceci n'est pas très sympathique à lire. Hannah et Will agacent, chacun pour ses propres raisons. La jeune femme est la reine du "faisons l'autruche, tout se passera bien" et Will est un peu trop relaxe pour que nous, lecteurs, restions zen. Heureusement que ça se lit vite, parce que plusieurs chapitres dans ce genre et le livre deviendrait vite indigeste. Ce n'est pas une lecture indispensable, à la limite, ça peut être lu comme un dernier rodéo avant le tome final d'une série vraiment excellente. À vous de voir.



9,50 EUR
Achat Fnac