Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

dimanche 28 février 2016

Focus On... Tea Talk

Cette semaine j’ai décidé de vous parler d’une boisson que j’aime de plus en plus… le thé ! Au risque de débiter quelques banalités, commençons tout d’abord par une petite présentation. Le thé est une boisson préparée en faisant infuser des feuilles séchées de théier dans de l’eau chaude. Il existe toutes sortes de thé (thé vert, thé noir, thé blanc, thé rouge etc.) et de façons de l’agrémenter (avec du sucre, du lait, du miel, des fruits etc.). L’été, on peut même faire infuser les feuilles de thé dans de l’eau fraiche pour créer du thé glacé.


Mes goûts d’amatrice de thé ne cessent de se diversifier, et j’aimerais partager avec vous quelques thés plus ou moins originaux qui figurent parmi mes favoris.

Je ne peux que commencer par mentionner le thé avec lequel tout a commencé… rien d’extraordinaire, mais il s’agit du très répandu « Original Earl Grey » de Twinnings. Et là, les fins palais se demandent sûrement pourquoi je mentionne un thé de supermarché… Il est vrai que ce n’est plus mon préféré, mais je lui dois beaucoup, et en bois encore souvent, surtout le matin au travail. À l’époque, je ne pouvais pas le consommer autrement que sucré et avec du lait. Maintenant, je crie à l’hérésie dès que quelqu’un rajoute quoi que ce soit dans son thé (quel qu’il soit).


Parmi mes thés favoris figurent deux compositions de chez Mariage Frères, le « Marco Polo » et le « Genmaïcha ». Le premier est un thé noir parfumé aux fleurs et aux fruits que j’adore consommer au goûter avec quelques sablés. Le second est plus original et peu l’apprécient. Il s’agit d’un thé vert au riz grillé et riz soufflé qui me rappelle un peu le pop-corn.

 

Pour Noël et la période hivernal, je ne jure que par le « Noël à Pékin » de Damman Frères. Il s’agit encore une fois d’un thé noir fleuri et fruité. Je raffole également du « Blueberry White » d’Adagio Teas et du thé vert bio « Abricot-Pistache » de Terre d’Oc, en vente chez Nature et Découvertes. (Même si je trouve qu’on ne sent pas assez les arômes.)

Photo personnelle

Je me rends compte que je pourrais vous citer encore plein de thés… j’aime beaucoup le thé vert nature ou au jasmin, le thé russe et même le rooibos (qui n’est pas du thé car ce que l’on fait infuser sont en fait des feuilles d’un petit arbuste d’Afrique du Sud, le rooibos justement). Les infusions m’enchantent également, à l’instar de la « Digestion » de Jardin Bio. Le seul type de thé que je n’arrive pas encore à consommer… est le thé dit « épicé ». Dès qu’un thé comporte de la cannelle, du gingembre, de la cardamone, du poivre, des clous de girofle etc. je passe mon tour. Quand je vois les copines qui raffolent du chaï tea latte, un thé noir au lait et aux épices, je suis très jalouse. Je n’ose pas essayer de peur d’être dégoutée. Peut-être auriez-vous une recette « soft » à me proposer ?


Pour le mot de la fin, je parlerai de la Thé Box. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une box mensuelle contenant du thé (et quelques gourmandises). J’y suis abonnée depuis presque un an et en suis très satisfaite. Je fais de belles découvertes et j’adore le fait que plus en plus de thés proposés soient issus de l’agriculture biologique et du commerce équitable ! De plus, les boîtes sont divines, je voudrais toutes les garder !


Rory

Parutions Hugo Février 2016




Before 
Saison 2
de Anna Todd

Sortie le 4 février 2016
Format broché / 296 pages / 14,50 €


Présentation de l'éditeur :

Hardin a laissé son journal personnel sur le bureau de Tessa pour qu'elle le lise. Elle y découvre ses émotions et ses pensées. Avant de la rencontrer, tout lui était indifférent même lui-même.





Slow Burn
Tome 3 : Enfin réunis ?
de Banks Maya

Sortie le 18 février 2016
Format broché / 360 pages / 17 €


Présentation de l'éditeur :

Zach travaille chez les frères Devereaux. Il passe devant un tableau qui lui rappelle un endroit secret et son amour de jeunesse, Gracie. Il décide de la rechercher et retrouve une femme blessée qui croit qu'il l'a abandonnée toutes ces années. Les ennemis de Zach se servent d'elle pour atteindre Zach. Il doit la sauver et regagner sa confiance et son amour.




Wild Seasons
Tome 4: Wicked sexy liar

de Christina Lauren

Sortie le 11 février 2016
Format broché / 400 pages / 17 €


Présentation de l'éditeur :

London, la coloc de Lola, décide de sortir avec Luke, l'ex de Mia. Leur relation se révèle être exactement la chose à faire.




Archer's voice
de Mia Sheridan

Sortie le 4 février 2016
Format broché / 320 pages / 17 €


Présentation de l'éditeur :

Bree Prescott recherche la tranquillité dans une petite ville du Maine. Elle s'installe dans une maison au bord du lac pour commencer une nouvelle vie. Elle croise Archer Hale, un homme mystérieux et sans voix. Il est devenu silencieux après avoir été blessé. Bree va l'aider à retrouver sa voix.






Comme un livre ouvert
de Liz Kessler

Sortie le 4 février 2016
Format broché / 312 pages / 17 €


Présentation de l'éditeur :

Ashleigh Walker est amoureuse, au point d'oublier ses mauvais résultats scolaire ainsi que le mariage de ses parents qui s'effondre. Il y a juste une chose qui la perturbe, c'est que ce soit Mademoiselle Murray qui provoque cet état. Premier roman.




Quantum trilogy 
Tome 2 : Valorous
de M.S. Force

Sortie le 4 février 2016
Format broché / . pages / 17 €


Présentation de l'éditeur :

L'histoire haletante et torride de la relation entre une jeune institutrice new-yorkaise rigide et un peu coincée et un acteur de cinéma au sommet de sa gloire, homme à femmes dominateur. Tout les oppose, ils n'ont rien en commun et, pourtant, une passion torride, puissante et irrationnelle va les pousser l'un vers l'autre pour leur faire vivre une grande histoire d'amour du xxie siècle. Lui est tellement épris de Natalie qu'il se persuade qu'il peut changer pour elle et devenir l'homme dont elle a besoin. Mais Natalie a-t-elle vraiment envie que Flynn change ? C'est dans cette aventure amoureuse passionnée que nous entraîne M.S. Force avec tout son talent, en s'immisçant dans chacun de ses personnages pour nous faire partager son point de vue.



17,00 EUR
Achat Fnac

Sexy, barbu et écossais de Elizabeth Crest


Sexy, barbu et écossais 
de Elizabeth Crest

Éditions HQN

Sortie le 10 février 2016
Format numérique / 326 pages / 5,99 €


Présentation de l'éditeur :

Livré avec ou sans kilt ?

Dans la vie, il y a des jours où, quoi qu’on fasse, on est condamné à passer une journée affreuse. Aujourd’hui, c’est typiquement un de ces jours pour Annette O’Keefe. Car elle devait se rendre à Édimbourg pour un shooting photo avec le plus grand acteur hollywoodien du moment,
Mac Lennox. Ça, c’était la théorie. Dans la pratique, Annette a été retardée par un désagréable contretemps à quatre pattes – alors qu’elle déteste les chiens –, aimablement refourgué par sa voisine partie en vacances. Du coup, elle est arrivée en retard. Un retard inqualifiable, inexcusable, injustifiable selon Mac Lennox. Naturellement, il a été odieux avec elle. Forcément, Annette ne s'est pas laissé faire – merci les gènes irlandais. Immanquablement, la « conversation » a viré à la grosse, très grosse dispute... et, inéluctablement, c'est Annette qui risque de se faire virer. Tout ça à cause d'un chien, donc. Et d'un acteur sexy, têtu et écossais. Un acteur qui pourrait bien lui réserver quelques surprises…

A propos de l'auteur :
Elizabeth Crest habite le sud de la France. Depuis qu'elle a découvert les joies de l'écriture, elle se plonge avec délice dans les histoires qui peuplent son imaginaire. Intrigues amoureuses, situations rocambolesques et humour bien senti se conjuguent à des décors d'une beauté brute pour offrir au lecteur une dose d'évasion bienvenue !

Avis de Jm-les-livres :

Quelle déception ! J'avais choisi ce livre pour le titre (la couverture n'est pas mal non plus, me direz vous), mais bien mal m'en a pris. Si le héros est bien sexy, barbu et écossais, il est surtout narcissique et arrogant, mais c'est aussi un harceleur. Quand j'ai fini le livre, je n'ai eu qu'une envie : celle d'écrire un test sur "Comment savoir si votre héros de romance est un psychopathe / stalker ?" (Réponse : quand vous transférez l'histoire dans le monde réel, si vous avez envie d’appeler la police, c'est que le monsieur est dangereux).

En ce qui concerne l'histoire générale, le récit est trop long et n'accroche pas plus que ça l'intérêt du lecteur. Le style n'est pas mauvais, c'est même bien écrit. Malheureusement, trop de clichés viennent ponctuer l'ensemble et ce ne sont pas les faits géographiques ou culturels sur l'Écosse apportés par l'auteur qui viendront nous sauver. Ça tombe même un peu comme un cheveu sur la soupe.
En face de ce héros égocentrique et misogyne, vous avez Annette, qui comme son nom l'indique est Irlandaise et catholique pratiquante. À un moment, Annette va sortir les griffes sous des prétextes pas vraiment valables, et l'instant d'après, elle préfère être douce comme un agneau (car monsieur fait ressortir le pire de sa personnalité, vous comprenez). Je ne m'étendrai pas sur sa participation plus qu'effacée lors des scènes de sexe (limite forcées de mon point de vue) et de l'explication donnée par l'auteur quelques chapitres plus loin : madame aime qu'on décide pour elle en matière de sexe. OK, mais ce n'est pas forcément évident dans le texte. Annette est aussi un paradoxe vivant en ce qui concerne sa position par rapport à sa religion. Elle vit dans le péché, car elle entretient une relation avec un homme sans être mariée et on voit bien qu'elle se sent oppressée par le poids moral qu'elle porte sur la conscience. Mais en plus, elle va être tentée par un autre homme que son compagnon. Si ce fait ne choque pas plus que ça, c'est sa réaction extrême qui va dérouter. Annette a un problème dans sa relation avec la religion. L'auteur tente de nous expliquer pourquoi, mais c'est mal amené et, au final, l'émotion que l'on aurait dû ressentir vis-a-vis du personnage n'est pas la bonne. D'ailleurs, on ne ressent rien pour les deux héros (ni pour les personnages secondaires). On ne voit pas la rédemption que l'on pourrait attendre chez le héros (c'est à peine s'il change) et l'évolution d'Annette paraît trop brutale par rapport aux problèmes qu'elle rencontre.

L'ensemble manque de cohérence, les héros sont à assommer avec une poêle et on est déçu de voir ce que l'auteur fait avec nos chers Écossais. Je ne vous recommande pas cette lecture, mais il est possible que certains y trouvent leur compte. Ça n'a pas été mon cas.


Vampire Nation, Tome 2 : Hunter de Larissa Ione



Vampire Nation, 
Tome 2 : Hunter
de Larissa Ione

Éditions MILADY

Sortie le 19 juin 2015
Format poche / 384 pages /  7,90 €


Présentation de l'éditeur :

Hunter est prêt à tout pour sauver son peuple de l’extinction. Ou d’un sort pire encore : devenir les esclaves et cobayes des humains. Mais le charismatique leader de la rébellion vampire doit pour cela affronter une épreuve face à laquelle sa force et son courage n’ont que peu de valeur. Afin de forger une alliance, il a accepté de s’unir à la fille du chef d’un clan rival. Une vampire qu’il déteste. Une vampire qui a une sœur jumelle dont il est fou amoureux. Entre le futur de son clan et l’amour véritable, Hunter devra choisir...


L'avis d'Elaura :

Nous avions beaucoup aimé le premier tome de cette nouvelle série de Larissa Ione pour sa fraîcheur tant au niveau de l'intrigue que de son background. L'utilisation de la mythologie amérindienne (uniquement exploitée par Patricia Briggs jusqu'alors) était une réelle bonne idée. L'auteur nous en révèle donc beaucoup plus dans ce second opus dédié à Hunter, le leader de la rébellion vampire.
L'histoire se construit essentiellement autour d'une quête qu'il doit entreprendre pour sauver son clan, mais également son cœur, car à la fin du tome 1, rappelez-vous, il s'était engagé à épouser une vampire qu'il ne peut pas voir en peinture.
De péripétie en péripétie, Hunter affrontera ses démons (au sens propre comme au figuré) accompagné de celle qui a su se sacrifier pour le bien de tous.
Beaucoup d'action donc dans ce second roman, qui flirte presque avec la fantasy (la quête, etc...) et qui permet de nous en révéler beaucoup sur les origines des vampires de cet univers particulier. On ne s’ennuie pas, bien au contraire, et l'action n'est jamais là au détriment de l'émotion ou de la romance qui se développe.

Une réussite, encore une fois, qui confirme que cette nouvelle saga est à suivre avec intérêt.