Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

jeudi 28 janvier 2016

Forget Tomorrow, Tome 1 de Pintip Dunn



Forget Tomorrow, Tome 1
de Pintip Dunn

Éditions Lumen

Sortie le 21 janvier 2016
Format broché / 430 pages / Prix 15,00 €



Présentation de l'éditeur :

Imaginez un monde où votre avenir a déjà été fixé... par votre futur moi ! Callie vient d'avoir dix-sept ans et, comme tous ses camarades de classe, attend avec impatience le précieux "souvenir", envoyé par son moi futur, qui l'aidera à se glisser dans la peau de la femme qu'elle est destinée à devenir. Athlète de haut niveau... Scientifique de renom... Politique de premier plan... Ou, dans le cas de Callie, tueuse. Car dans son rêve, elle se voit assassiner Jessa, sa jeune sœur adorée... qu'elle passe pourtant ses journées à protéger des autorités, car l'enfant a le pouvoir caché de prédire l'avenir proche ! Avant même de comprendre ce qui lui arrive, Callie est arrêtée et internée dans les Limbes – une prison réservée à tous ceux qui sont destinés à enfreindre la loi. Avec l'aide inattendue de Logan, un vieil ami qui a cessé, cinq ans auparavant, de lui parler du jour au lendemain, elle va tenter de déclencher une série d'événements capables d'altérer son destin. Lorsque l'avenir semble tout tracé, le combat est-il perdu d'avance ?


L'avis de Chani

Ce roman rappelle Minority Report dans son contexte. Forget Tomorrow se place dans un futur dans lequel chacun reçoit, le jour de son dix-septième anniversaire, un souvenir, envoyé par son futur moi, lui dévoilant un moment clé de son avenir. Si le souvenir en question montre un crime, l’adolescent se retrouve emprisonné pour éviter à l’évènement d’arriver. Callie va se voir en train d’assassiner sa sœur et prendre la fuite.


Pintip Dunn décrit ici un futur très rigide et glaçant dans lequel son héroïne apparaît comme une lueur d’espoir. Droite, avec un sens aigu de la justice et de ses responsabilités, Callie s’impose dès les premières pages comme un personnage très attachant. Sa fuite en avant va se révéler être une quête de vérité. Elle va, malgré elle, lever le voile sur les mensonges sur lesquels sont fondés la société. La plume de Pintip Dunn est fluide, le roman est addictif, mais le paradoxe temporel est parfois un peu compliqué, voire brouillon, peut-être parce que l’auteur ne va pas au bout des choses. Ce pan de l’histoire aurait mérité d’être davantage développé, quitte à diminuer la place de la romance qui ne m’a pas vraiment convaincue, même si Logan est adorable. Néanmoins, on passe un bon moment, le roman se lit facilement et la fin donne furieusement envie de connaître la suite.



Stone Rider


Stone Rider
de David Hofmeyr

Éditions Gallimard Jeunesse

Sortie le 20 août 2015
Format broché / 320 pages / Prix 15,00 €



Présentation de l'éditeur :

Pépite 2015 du roman ado européen du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil

SEULS LES PLUS FORTS SURVIVRONT.

Adam Stone veut la liberté et la paix. Il veut une chance de s'échapper de Blackwater, la ville désertique dans laquelle il a grandi. Mais, plus que tout, il veut la belle Sadie Blood.
Aux côtés de Sadie et de Kane — un Pilote inquiétant —, Adam se lance dans le circuit de Blackwater, une course à moto brutale qui les mettra tous à l'épreuve, corps et âme.
La récompense? Un aller simple pour la Base, promesse d'un paradis. Et pour cette chance d'une nouvelle vie, Adam est prêt à tout risquer...

Un récit fulgurant, une écriture nouvelle et captivante, des héros solitaires unis par la fureur de vivre et la tendresse d'un amour improbable. Ce premier tome d'une dystopie exceptionnelle est une révélation!

"Stone Rider est ce que j'ai lu de plus original depuis une éternité : intense et magnétique, c'est un mélange crépitant d'action et de romance, brûlant de caractère" Michael Grant, auteur de la série Gone et de BZRK.

"J'ai traversé Stone Rider sans respirer, et l'ai adoré — ou je devrais peut-être dire : je suis tombée amoureuse de Kane. Rythmé et captivant, avec un air de 'Mad Max' et une pincée de 'Meilleur des mondes'" Sally Green, auteur de Half Bad.

L'avis de Chani

Stone Rider est une dystopie originale qui va entraîner le lecteur dans une course de motos sans pitié dont l’enjeu, pour les concurrents, est de quitter l’enfer de leur vie pour rejoindre la Base, un Eden où le gagnant sera en sécurité et ne manquera plus de rien. Adam Stone économise depuis des années pour s’inscrire à la course, et le jour J est enfin arrivé. Mais ces courses sont violentes, près de la moitié des participants sont assassinés par leurs pairs, sans compter ceux qui finiront perdus ou mutilés, Adam est partagé entre l’excitation et la peur.


Ce roman, aux accents de Mad Max, ne commence pas sur les chapeaux de roue (ha ha). La mise en place est un tantinet longue, le lecteur n’a pourtant qu’une envie : que la course commence. Il faudra attendre presque la moitié du livre, mais le résultat est à la hauteur de ses espérances. Stone Rider est un roman aride, brutal, dans lequel il ne faut faire confiance à personne. Les alliances sont de courte durée, les trahisons légion, le monde que l’on découvre au fur et à mesure est plus complexe qu’il n’y paraît. Le rythme est haletant, les personnages attachants quoique manquant de profondeur et de nuances, mais le roman se lit très vite, comme si le lecteur entrait dans la course lui aussi. Seul bémol, la romance naissante entre deux personnages sonne creux, elle est aussi inutile que peu crédible, heureusement que l’intrigue ne s’articule pas autour. Au final, le livre se révèle bien trop court quand la fin arrive, laissant le lecteur sur sa faim. La suite n’étant prévue en VO que pour 2017, il va falloir prendre son mal en patience…




15,00 EUR
Achat Fnac