Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 19 janvier 2016

Les fantômes de Maiden Lane Tome 8 : Garde du coeur de Elizabeth Hoyt


Les fantômes de Maiden Lane 
Tome 8 : Garde du coeur
de Elizabeth Hoyt

Éditions J'ai lu 

Collection Aventures et Passions

Sortie le 13 janvier 2016
Format poche / 373 pages /  7,40 €


Présentation de l'éditeur :

Quasiment aveugle, lady Phoebe Batten est une proie facile pour les ennemis de son frère, le duc de Wakefield, qui, après une tentative d’enlèvement, lui assigne un garde du corps. Privée des plaisirs de Londres, Phoebe se retrouve sous la surveillance du capitaine James Trevillion, un homme dont l’intransigeance l’agace, mais dont le courage et la loyauté finissent par la toucher. Dans sa solitude enténébrée, ce soldat devient bientôt sa seule lumière, sauf que leur différence de classe est une barrière infranchissable. Mais, quand Phoebe est de nouveau menacée, Trevillion n’hésite pas : à l’insu de tous, il l’emmène dans sa Cornouailles natale, là où il pourra la protéger... et où tous les interdits vont s’abolir.


Avis de Jm-les-livres :

Après sept tomes, Elizabeth Hoyt réussit à conserver l'intérêt du lecteur. Le capitaine Trevillon a dû stopper la recherche du fantôme de St Giles suite à une grave blessure à la jambe qui l'a rendu handicapé. Afin de protéger la sœur aveugle du duc de Wakefield, Trevillon est rentré au service de ce dernier et est prêt à tout pour accomplir sa mission. Mais la curiosité de Phoebe à son égard va rendre les moments ensemble bien tentateurs. 

Ce livre se dévore. Les pages se tournent rapidement et on passe de l'émotion à l'action en un instant. Les deux personnages principaux sont attachants, chacun à leur façon. Lady Phoebe est obligée de supporter la présence de Trevillon comme garde du corps du fait de sa cécité. Pour elle, la vie ressemble à celle d'un oiseau dans une cage dorée. Elle ne manque de rien, sauf de liberté. Trevillon comprend son désir de pouvoir se déplacer à sa guise, mais son besoin de la protéger (et sa mission) l'oblige à la suivre de près. Il est pourtant le seul à vraiment comprendre son besoin et à la défendre dans ses choix. Même s'ils la placent dans de dangereuses situations.
Les deux héros évoluent au fil des pages, s'apprivoisant l'un l'autre et découvrant la vrai personnalité qui se cache derrière les apparences (surtout en ce qui concerne l'ancien capitaine). C'est un bonheur de les regarder se tourner autour, découvrir les limites de l'autre et de tenter, avec amour, d'aller au delà. On referme ce livre avec le sourire et une sensation agréable : celle d'une fin satisfaisante pour nos héros.

La chronique des anciens - Tome 1 : Le baiser du dragon


La chronique des anciens
Tome 1 : Le baiser du dragon
de Thea Harrison

Éditions J'ai lu

Sortie le 15 mars 2013
Format poche / 406 pages / Prix 7,40 €


Présentation de l'éditeur :

Depuis la nuit des temps, les Anciens cohabitent avec les humains. A New York, Pia Giovanni, mi-humaine, mi-dragonne, a été choisie pour une mission ultra-dangereuse : dérober un élément du trésor de Dragos Cuelebre. Il est le chef incontesté des Wyrs, le dragon le plus redoutable au monde. Simple pion dans la guerre qui oppose le roi des Faes noires à Dragos, Pia sait pertinemment qu'elle devra subir la fureur de la ténébreuse créature. Car Dragos est à ses trousses, et il la retrouve en territoire elfique. Mais aucun des deux ne s'attendait à ce qu'une telle alchimie se révèle entre eux...



7,40 EUR
Achat Fnac

L'avis de Sophia :

Cette romance paranormale a tout pour plaire : un background travaillé, des personnages plaisants et une intrigue bien menée. On fait ici connaissance avec Pia, une hybride contrainte de dérober un objet à Dragos. Comme le nom le laisse supposer, Dragos est un dragon, et pas n'importe lequel : le plus ancien et le plus puissant du monde. Et comme tous les dragons, il collectionne les trésors et veille dessus avec une détermination farouche. Autant dire que voler monsieur relève du suicide. Si tôt son méfait accompli, Pia prend donc la tangente rapidement, parce qu'elle a bien conscience que Dragos va la retrouver et que ça se terminera très mal pour elle. 

La première partie du roman repose sur cette traque, avec Pia qui tente de fuir pour survivre, et Dragos qui recherche activement la jeune femme pour se venger. C'est réellement passionnant à suivre, avec du rythme, du suspense et de l'humour. 
Mais, sans grande surprise, lorsque Dragos retrouve Pia, les choses ne se passent pas comme prévu, car l'attirance entre eux est immédiate. 

Les rebondissements s'enchaînent, l'action est très présente et on passe un bon moment. Cependant, dès lors que la romance démarre, l'intérêt s'essouffle un peu. Malgré le contexte riche et passionnant, on retombe sur de la romance paranormale classique, avec deux personnages fous l'un de l'autre qui apprennent à s'apprivoiser. On a alors droit à de nombreuses disputes et scènes sensuelles, avec un Dragos qui passe assez rapidement de dragon sanguinaire à brave type, et une Pia qui change d'avis comme de chemise et devient un peu agaçante. Le fait que tout se passe sur une semaine ou presque n'aide pas, car des sentiments très forts se tissent entre tous les personnages en un tour de main, ce qui n'est jamais très crédible, dragons ou pas.

L'écriture est également inégale, avec des passages magnifiques et très bien écrits, et d'autres, très poussifs, voire tellement moins réussis qu'on se demande si un second auteur, moins doué, n'a pas participé à l'écriture. Ou peut-être est-ce un souci de traduction. Mais le fait de passer si fréquemment d'un vocabulaire soutenu à un vocabulaire hyper basique pourra laisser certains lecteurs perplexes.

La première partie est passionnante, la seconde moins. Malgré tout, on prend plaisir à lire cette histoire qui possède des qualités indéniables, un background complexe, riche et original, ainsi qu'une bonne dose d'humour et de sensualité.


Axolot, Tome 1 de Patrick Baud

Axolot, Tome 1
de Patrick Baud

Avec Marion Montaigne, Boulet, Guillaume Long, Libon, Capucine & Sibylline, Tony Sandoval, Adrien Menielle, Erwann Surcouf, Nancy Pena, Geoffroy Monde, Yannick Lejeune, et Camille Moog

Éditions Delcourt

Sortie le 8 octobre 2014
Format album / 128 pages / Prix 19,99 €


Présentation de l'éditeur :

Énigmes, expériences scientifiques, bestioles incroyables... Donner au réel des airs de fables et installer le fantastique dans les bizarreries de notre monde, tel est le talent de Patrick Baud, brillant conteur et créateur du site Axolot. Son but : partager son étonnement face à l'étrangeté de l'univers. Boulet, Marion Montaigne et bien d'autres, offrent un magnifique écrin à cette anthologie de l'insolite.



41,00 EUR
Achat Fnac

L'avis de Lila :

Pour ceux qui ne connaissent pas le monsieur, Patrick Baud est un peu le spécialiste des faits étranges, qu'il présente et décortique sur son blog comme sur sa chaîne Youtube. Cet ouvrage reprend des histoires que l'on a donc déjà pu découvrir via le blog ou les vidéos, mais ici mises en scènes par des illustrateurs talentueux (Boulet, Marion Montaigne, Libon...).

Il faut commencer par dire que c'est vraiment un bel ouvrage, une BD originale que l'on a plaisir à manipuler et à exposer dans sa bibliothèque. La mise en page est soignée, on en prend plein les yeux. Les anecdotes sont contées et illustrées avec beaucoup de talent, chaque illustrateur apportant sa pierre à l'édifice. Les histoires, courtes ou longues, se succèdent avec une vraie bonne humeur, et on tourne la dernière page avant même d'en avoir conscience, tant on est plongé dans ces curiosités plus étonnantes les unes que les autres.

On retrouve ici tout ce qui fait le charme de Patrick Baud : une passion réelle pour toutes les sources d'étonnement, des histoires toujours surprenantes (mais avérées !) et qui donnent envie d'aller creuser le sujet ou d'en discuter autour de soi. Patrick Baud possède un talent exceptionnel pour dénicher des anecdotes passionnantes et les raconter avec beaucoup de légèreté et de pédagogie. Les illustrateurs réussissent ici le pari de donner leur vision de chaque histoire, sans dénaturer l'esprit Axolot. Qu'on connaisse déjà ou non les différentes histoires présentées, on prend donc beaucoup de plaisir avec ce livre.

L'écrin attire l’œil et le contenu passionne. Pour tout dire, j'ai reçu les deux tomes à Noël, et j'ai été surprise de les voir aussitôt passer de mains en mains, avec force commentaires étonnés et amusés, même venant de membres de la famille ne connaissant pas Axolot et n'étant pas, à la base, tournés vers ce type de sujets.
Ce livre assure un excellent moment de lecture et est susceptible de plaire à un très large public. Il émerveille, étonne, amuse et fait réfléchir. Un gros coup de cœur !

Scandaleux écossais, Tome 1 : Un diable en kilt de Suzanne Enoch


Scandaleux écossais 
Tome 1 : Un diable en kilt
de Suzanne Enoch

Éditions J'ai lu 

Collection Aventures et Passions

Sortie le 27 janvier 2016
Format poche / 7,40 €


Présentation de l'éditeur :

Ranulf MacLawry a un problème : sa soeur lady Rowena, vexée qu’il lui ait interdit d’assister à la Saison londonienne, s’est sauvée du château de Glengask pour filer à Londres par la malle-poste. Furieux, il débarque chez les Hanover où Winnie s’est réfugiée. Là, il s’oppose à l’effrontée lady Charlotte qui finit par le convaincre de prolonger le séjour de Winnie. Ranulf est donc obligé de côtoyer ces maudits Anglais. Lui, le colosse épris des grands espaces écossais, se trouve entraîné dans une succession de bals où il doit faire preuve d’un peu d’urbanité. Mais le pire, c’est cette Charlotte qui n’a pas l’air de savoir qu’une femme doit rester à sa place et qui l’exaspère autant qu’elle l’émoustille.


Avis de Jm-les-livres :

...ou quand un barbare du nord de l'Écosse tente de se fondre dans la jungle aristocratique londonienne. Ranulf (mais pourquoi Ranulf ? pourquoi ?) MacLawry, chef d'un clan des Highlands, est contraint de poursuivre sa jeune sœur jusqu'à Londres et d'y rester. Cette dernière est bien décidée à avoir sa saison même si pour cela, elle doit faire appel aux filles Hanover pour appuyer son choix. Ranulf est bien obligé de céder, surtout quand l'aînée des deux sœurs Hanover, lady Charlotte, lui tient tête et le remet à sa place, ce que personne n'a jamais osé faire.

Cette romance historique n'est pas loin de la perfection. Le rude Écossais plie devant la rose Anglaise et doit satisfaire le souhait de sa sœur. Les deux personnages campent un peu sur leurs positions au début, mais très vite, chacun ouvre les yeux sur la réalité du monde dans lequel vit l'autre. Si dans la bonne société londonienne, une bagarre lors d'un événement mondain n'est pas le signe d'une fête réussie pour l'hôte, le danger écossais qui menace Ranulf et sa famille est lui bien réel. Charlotte va apprivoiser Ranulf pour tenter de le faire entrer dans le moule anglais, mais va finir par apprécier certains aspects plus rudes du Highlander (notamment son kilt). Les échanges entre eux sont intelligents et savoureux. Le lecteur est très vite embarqué dans l'histoire et les points qui auraient pu provoquer l'ennui évoluent vite dans le bon sens. C'est bien écrit, l'action rythme bien le récit et les personnages secondaires donnent envie d'en découvrir plus sur la fratrie MacLawry (peut-être en Écosse cette fois-ci). La passion est bien amenée et monte crescendo au fil des pages pour finir par un final à la Ranulf (je vous laisse le découvrir ^^).

Pour conclure, Suzanne Enoch offre un premier tome captivant et qui promet de belles réjouissances avec les frères et la sœur de Ranulf en personnages principaux. Une série à suivre.