Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 29 février 2016

Bad Tome : 1 Amour interdit de Jay Crownover


Bad
Tome : 1 Amour interdit
de Jay Crownover

Editions Harlequin

Sortie le 9 mars 2016
Format broché / 384 pages / 14,90 €


Présentation de l'éditeur :

Premier volet de la série BAD, nouvelle série de Romance New Adult

« Des bad boys, des vrais… »

Seul l'amour pourra les sauver...


Il s’appelle Bax. Un nom qui fait trembler tout le quartier de The Point. Un nom synonyme de violence, un nom synonyme de sang. Et aujourd’hui, Bax a bien l’intention de le faire couler pour obtenir des réponses. Car il vient de sortir de prison après cinq années ; 1 826 jours passés derrière les barreaux, sans bière, sans fille, sans rien, pas même la garantie d’en ressortir vivant. Et pour commencer, il doit trouver Race, celui qu’il considérait comme son meilleur ami, pour lui poser quelques questions sur cette fameuse nuit où tout a basculé.

Elle s’appelle Dovie. La survie dans The Point, ça la connaît. Elle a même établi quelques règles. Règle n°1 : se la jouer discrète, par exemple en s’habillant comme un mec et en cachant sa crinière rousse. Règle n°2 : éviter de sortir avec les types du coin. Règle n°3 : ne jamais rien devoir à personne. Mais lorsque Race, son frère, disparaît mystérieusement, Dovie n’a plus le choix. Adieu les règles, bonjour le danger. Car son seul espoir de retrouver son frère tient en trois lettres : Bax.


Avis de Jm-les-livres :

Cette romance contemporaine n'est pas parfaite, mais elle est malgré tout passionnante et donne envie au lecteur de lire le prochain tome.

Bax est un bad boy, un vrai. Au début de l'histoire, il vient juste de sortir de prison après cinq ans pour vol de voiture et profite d'un moment de détente lorsqu'il apprend que son (ex) meilleur ami, Race, est recherché par le chef de la mafia locale. Il est aussi celui à qui il doit son séjour en prison, sans savoir pourquoi Race l'a trahi. Il doit donc le retrouver avant que les hommes à ses trousses ne lui mettent la main dessus. Pour cela, il pourra compter sur l'aide de Dovie, la dernière à avoir vu Race vivant.

Bad - Amour interdit est une bonne romance pour plusieurs raisons. Tout d'abord, le background, qui donne à l'histoire une force surprenante. On est rapidement happé par ce monde noir et glauque. L'auteur nous parle d'une ville américaine sans signe distinctif mais pour ma part, je me serais crue dans une ville de banlieue anglaise. Le deuxième point positif est l'intrigue développée par Jay Crownover. Cette "enquête" rythme le récit et en fait un vrai page-turner. Le tempo du livre n'est d'ailleurs pas sans rappeler le héros, Bax : brutal, percutant. Une fois que l'auteur arrête de nous dire que Bax est un vrai bad boy (au moins une fois par page les trois premiers chapitres), on finit par le croire et surtout le voir. Le personnage est vraiment bien développé et sa personnalité complexe et attachante. J'ai eu un peu plus de mal avec Dovie. Elle ressemble plus à un boulet par certains moments. Et les scènes de sexe, trop nombreuses, desservent le récit. Comme les héros se sautent dessus tous les chapitres, ça gâche un peu l'effet voulu par l'auteur avec ce genre de passages. C'est dommage.

Ce premier tome n'est pas un coup de cœur, mais l'intrigue est prenante et le héros attachant. C'est une belle découverte malgré tout et je lirai la suite avec plaisir.




14,90 EUR
Achat Fnac

dimanche 28 février 2016

Focus On... Tea Talk

Cette semaine j’ai décidé de vous parler d’une boisson que j’aime de plus en plus… le thé ! Au risque de débiter quelques banalités, commençons tout d’abord par une petite présentation. Le thé est une boisson préparée en faisant infuser des feuilles séchées de théier dans de l’eau chaude. Il existe toutes sortes de thé (thé vert, thé noir, thé blanc, thé rouge etc.) et de façons de l’agrémenter (avec du sucre, du lait, du miel, des fruits etc.). L’été, on peut même faire infuser les feuilles de thé dans de l’eau fraiche pour créer du thé glacé.


Mes goûts d’amatrice de thé ne cessent de se diversifier, et j’aimerais partager avec vous quelques thés plus ou moins originaux qui figurent parmi mes favoris.

Je ne peux que commencer par mentionner le thé avec lequel tout a commencé… rien d’extraordinaire, mais il s’agit du très répandu « Original Earl Grey » de Twinnings. Et là, les fins palais se demandent sûrement pourquoi je mentionne un thé de supermarché… Il est vrai que ce n’est plus mon préféré, mais je lui dois beaucoup, et en bois encore souvent, surtout le matin au travail. À l’époque, je ne pouvais pas le consommer autrement que sucré et avec du lait. Maintenant, je crie à l’hérésie dès que quelqu’un rajoute quoi que ce soit dans son thé (quel qu’il soit).


Parmi mes thés favoris figurent deux compositions de chez Mariage Frères, le « Marco Polo » et le « Genmaïcha ». Le premier est un thé noir parfumé aux fleurs et aux fruits que j’adore consommer au goûter avec quelques sablés. Le second est plus original et peu l’apprécient. Il s’agit d’un thé vert au riz grillé et riz soufflé qui me rappelle un peu le pop-corn.

 

Pour Noël et la période hivernal, je ne jure que par le « Noël à Pékin » de Damman Frères. Il s’agit encore une fois d’un thé noir fleuri et fruité. Je raffole également du « Blueberry White » d’Adagio Teas et du thé vert bio « Abricot-Pistache » de Terre d’Oc, en vente chez Nature et Découvertes. (Même si je trouve qu’on ne sent pas assez les arômes.)

Photo personnelle

Je me rends compte que je pourrais vous citer encore plein de thés… j’aime beaucoup le thé vert nature ou au jasmin, le thé russe et même le rooibos (qui n’est pas du thé car ce que l’on fait infuser sont en fait des feuilles d’un petit arbuste d’Afrique du Sud, le rooibos justement). Les infusions m’enchantent également, à l’instar de la « Digestion » de Jardin Bio. Le seul type de thé que je n’arrive pas encore à consommer… est le thé dit « épicé ». Dès qu’un thé comporte de la cannelle, du gingembre, de la cardamone, du poivre, des clous de girofle etc. je passe mon tour. Quand je vois les copines qui raffolent du chaï tea latte, un thé noir au lait et aux épices, je suis très jalouse. Je n’ose pas essayer de peur d’être dégoutée. Peut-être auriez-vous une recette « soft » à me proposer ?


Pour le mot de la fin, je parlerai de la Thé Box. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une box mensuelle contenant du thé (et quelques gourmandises). J’y suis abonnée depuis presque un an et en suis très satisfaite. Je fais de belles découvertes et j’adore le fait que plus en plus de thés proposés soient issus de l’agriculture biologique et du commerce équitable ! De plus, les boîtes sont divines, je voudrais toutes les garder !


Rory

Parutions Hugo Février 2016




Before 
Saison 2
de Anna Todd

Sortie le 4 février 2016
Format broché / 296 pages / 14,50 €


Présentation de l'éditeur :

Hardin a laissé son journal personnel sur le bureau de Tessa pour qu'elle le lise. Elle y découvre ses émotions et ses pensées. Avant de la rencontrer, tout lui était indifférent même lui-même.





Slow Burn
Tome 3 : Enfin réunis ?
de Banks Maya

Sortie le 18 février 2016
Format broché / 360 pages / 17 €


Présentation de l'éditeur :

Zach travaille chez les frères Devereaux. Il passe devant un tableau qui lui rappelle un endroit secret et son amour de jeunesse, Gracie. Il décide de la rechercher et retrouve une femme blessée qui croit qu'il l'a abandonnée toutes ces années. Les ennemis de Zach se servent d'elle pour atteindre Zach. Il doit la sauver et regagner sa confiance et son amour.




Wild Seasons
Tome 4: Wicked sexy liar

de Christina Lauren

Sortie le 11 février 2016
Format broché / 400 pages / 17 €


Présentation de l'éditeur :

London, la coloc de Lola, décide de sortir avec Luke, l'ex de Mia. Leur relation se révèle être exactement la chose à faire.




Archer's voice
de Mia Sheridan

Sortie le 4 février 2016
Format broché / 320 pages / 17 €


Présentation de l'éditeur :

Bree Prescott recherche la tranquillité dans une petite ville du Maine. Elle s'installe dans une maison au bord du lac pour commencer une nouvelle vie. Elle croise Archer Hale, un homme mystérieux et sans voix. Il est devenu silencieux après avoir été blessé. Bree va l'aider à retrouver sa voix.






Comme un livre ouvert
de Liz Kessler

Sortie le 4 février 2016
Format broché / 312 pages / 17 €


Présentation de l'éditeur :

Ashleigh Walker est amoureuse, au point d'oublier ses mauvais résultats scolaire ainsi que le mariage de ses parents qui s'effondre. Il y a juste une chose qui la perturbe, c'est que ce soit Mademoiselle Murray qui provoque cet état. Premier roman.




Quantum trilogy 
Tome 2 : Valorous
de M.S. Force

Sortie le 4 février 2016
Format broché / . pages / 17 €


Présentation de l'éditeur :

L'histoire haletante et torride de la relation entre une jeune institutrice new-yorkaise rigide et un peu coincée et un acteur de cinéma au sommet de sa gloire, homme à femmes dominateur. Tout les oppose, ils n'ont rien en commun et, pourtant, une passion torride, puissante et irrationnelle va les pousser l'un vers l'autre pour leur faire vivre une grande histoire d'amour du xxie siècle. Lui est tellement épris de Natalie qu'il se persuade qu'il peut changer pour elle et devenir l'homme dont elle a besoin. Mais Natalie a-t-elle vraiment envie que Flynn change ? C'est dans cette aventure amoureuse passionnée que nous entraîne M.S. Force avec tout son talent, en s'immisçant dans chacun de ses personnages pour nous faire partager son point de vue.



17,00 EUR
Achat Fnac

Sexy, barbu et écossais de Elizabeth Crest


Sexy, barbu et écossais 
de Elizabeth Crest

Éditions HQN

Sortie le 10 février 2016
Format numérique / 326 pages / 5,99 €


Présentation de l'éditeur :

Livré avec ou sans kilt ?

Dans la vie, il y a des jours où, quoi qu’on fasse, on est condamné à passer une journée affreuse. Aujourd’hui, c’est typiquement un de ces jours pour Annette O’Keefe. Car elle devait se rendre à Édimbourg pour un shooting photo avec le plus grand acteur hollywoodien du moment,
Mac Lennox. Ça, c’était la théorie. Dans la pratique, Annette a été retardée par un désagréable contretemps à quatre pattes – alors qu’elle déteste les chiens –, aimablement refourgué par sa voisine partie en vacances. Du coup, elle est arrivée en retard. Un retard inqualifiable, inexcusable, injustifiable selon Mac Lennox. Naturellement, il a été odieux avec elle. Forcément, Annette ne s'est pas laissé faire – merci les gènes irlandais. Immanquablement, la « conversation » a viré à la grosse, très grosse dispute... et, inéluctablement, c'est Annette qui risque de se faire virer. Tout ça à cause d'un chien, donc. Et d'un acteur sexy, têtu et écossais. Un acteur qui pourrait bien lui réserver quelques surprises…

A propos de l'auteur :
Elizabeth Crest habite le sud de la France. Depuis qu'elle a découvert les joies de l'écriture, elle se plonge avec délice dans les histoires qui peuplent son imaginaire. Intrigues amoureuses, situations rocambolesques et humour bien senti se conjuguent à des décors d'une beauté brute pour offrir au lecteur une dose d'évasion bienvenue !

Avis de Jm-les-livres :

Quelle déception ! J'avais choisi ce livre pour le titre (la couverture n'est pas mal non plus, me direz vous), mais bien mal m'en a pris. Si le héros est bien sexy, barbu et écossais, il est surtout narcissique et arrogant, mais c'est aussi un harceleur. Quand j'ai fini le livre, je n'ai eu qu'une envie : celle d'écrire un test sur "Comment savoir si votre héros de romance est un psychopathe / stalker ?" (Réponse : quand vous transférez l'histoire dans le monde réel, si vous avez envie d’appeler la police, c'est que le monsieur est dangereux).

En ce qui concerne l'histoire générale, le récit est trop long et n'accroche pas plus que ça l'intérêt du lecteur. Le style n'est pas mauvais, c'est même bien écrit. Malheureusement, trop de clichés viennent ponctuer l'ensemble et ce ne sont pas les faits géographiques ou culturels sur l'Écosse apportés par l'auteur qui viendront nous sauver. Ça tombe même un peu comme un cheveu sur la soupe.
En face de ce héros égocentrique et misogyne, vous avez Annette, qui comme son nom l'indique est Irlandaise et catholique pratiquante. À un moment, Annette va sortir les griffes sous des prétextes pas vraiment valables, et l'instant d'après, elle préfère être douce comme un agneau (car monsieur fait ressortir le pire de sa personnalité, vous comprenez). Je ne m'étendrai pas sur sa participation plus qu'effacée lors des scènes de sexe (limite forcées de mon point de vue) et de l'explication donnée par l'auteur quelques chapitres plus loin : madame aime qu'on décide pour elle en matière de sexe. OK, mais ce n'est pas forcément évident dans le texte. Annette est aussi un paradoxe vivant en ce qui concerne sa position par rapport à sa religion. Elle vit dans le péché, car elle entretient une relation avec un homme sans être mariée et on voit bien qu'elle se sent oppressée par le poids moral qu'elle porte sur la conscience. Mais en plus, elle va être tentée par un autre homme que son compagnon. Si ce fait ne choque pas plus que ça, c'est sa réaction extrême qui va dérouter. Annette a un problème dans sa relation avec la religion. L'auteur tente de nous expliquer pourquoi, mais c'est mal amené et, au final, l'émotion que l'on aurait dû ressentir vis-a-vis du personnage n'est pas la bonne. D'ailleurs, on ne ressent rien pour les deux héros (ni pour les personnages secondaires). On ne voit pas la rédemption que l'on pourrait attendre chez le héros (c'est à peine s'il change) et l'évolution d'Annette paraît trop brutale par rapport aux problèmes qu'elle rencontre.

L'ensemble manque de cohérence, les héros sont à assommer avec une poêle et on est déçu de voir ce que l'auteur fait avec nos chers Écossais. Je ne vous recommande pas cette lecture, mais il est possible que certains y trouvent leur compte. Ça n'a pas été mon cas.


Vampire Nation, Tome 2 : Hunter de Larissa Ione



Vampire Nation, 
Tome 2 : Hunter
de Larissa Ione

Éditions MILADY

Sortie le 19 juin 2015
Format poche / 384 pages /  7,90 €


Présentation de l'éditeur :

Hunter est prêt à tout pour sauver son peuple de l’extinction. Ou d’un sort pire encore : devenir les esclaves et cobayes des humains. Mais le charismatique leader de la rébellion vampire doit pour cela affronter une épreuve face à laquelle sa force et son courage n’ont que peu de valeur. Afin de forger une alliance, il a accepté de s’unir à la fille du chef d’un clan rival. Une vampire qu’il déteste. Une vampire qui a une sœur jumelle dont il est fou amoureux. Entre le futur de son clan et l’amour véritable, Hunter devra choisir...


L'avis d'Elaura :

Nous avions beaucoup aimé le premier tome de cette nouvelle série de Larissa Ione pour sa fraîcheur tant au niveau de l'intrigue que de son background. L'utilisation de la mythologie amérindienne (uniquement exploitée par Patricia Briggs jusqu'alors) était une réelle bonne idée. L'auteur nous en révèle donc beaucoup plus dans ce second opus dédié à Hunter, le leader de la rébellion vampire.
L'histoire se construit essentiellement autour d'une quête qu'il doit entreprendre pour sauver son clan, mais également son cœur, car à la fin du tome 1, rappelez-vous, il s'était engagé à épouser une vampire qu'il ne peut pas voir en peinture.
De péripétie en péripétie, Hunter affrontera ses démons (au sens propre comme au figuré) accompagné de celle qui a su se sacrifier pour le bien de tous.
Beaucoup d'action donc dans ce second roman, qui flirte presque avec la fantasy (la quête, etc...) et qui permet de nous en révéler beaucoup sur les origines des vampires de cet univers particulier. On ne s’ennuie pas, bien au contraire, et l'action n'est jamais là au détriment de l'émotion ou de la romance qui se développe.

Une réussite, encore une fois, qui confirme que cette nouvelle saga est à suivre avec intérêt.



mardi 23 février 2016

Les frères Maddox Tome 1 : Beautiful Oblivion de Jamie McGuire


Les frères Maddox Tome 1 : Beautiful Oblivion
de Jamie McGuire

Éditions J'ai lu

Sortie le 3 février 2016
Format broché / 346 pages / 13,90 €


Présentation de l'éditeur :

Trenton Maddox était le héros d’Eastern University : toutes les filles étaient folles de lui, toute la fac voulait traîner avec lui… jusqu’à ce qu’un tragique événement mette fin au rêve. Alors que sa vie a repris son cours depuis peu, Trent croise la route de Cami, une jeune serveuse du Red. Farouchement indépendante, celle-ci n’est pas disponible et refuse de lui offrir la place qu’il convoite. Qu’à cela ne tienne, Trent est bien décidé à faire honneur à la ténacité des Maddox en prouvant à Cami qu’elle fait erreur. Il ignore cependant que face à lui se trouve un adversaire de taille...

Avis de Jm-les-livres :

S'il y a un trait de caractère commun aux Maddox, c'est bien l'obstination, et dans le genre obstiné, Trenton Maddox a droit à sa place sur le podium. Si Beautiful disaster avait laissé un goût d'inachevé ou l'impression d'une histoire qui manquait un peu de maturité (surtout du côté de l'héroïne), dans ce livre, ce défaut est oublié. Les personnages sont plus vieux que Travis et Abby et cela se ressent dans l'ensemble de la narration. Les réflexions de chacun semblent moins adolescentes, ce qui rend Trenton et Cami plus intéressants. L'arc développé par l'auteur ressemble beaucoup à celui du livre précédent, mais ça fonctionne quand même et les pages se tournent avec avidité. On n'est pas encore sur un coup de cœur mais on s'en rapproche doucement. Ce qui empêche de faire de Beautiful Oblivion un coup de cœur c'est qu'il manque encore un peu de sentiments forts et sincères. L'auteur ne réussit pas à séduire le lecteur totalement et à l'emporter dans de grandes émotions. Elle n'arrive qu'à créer des obstacles qui paraissent insurmontables pour les personnages, mais ça ressemble plus à des pétards mouillés. 

C'est dommage parce que l'ensemble reste assez agréable et on ne peut pas s'empêcher d'avoir un petit faible pour les frères Maddox. Que ce soit Travis ou Trenton (ou leurs frangins encore à découvrir), ils ont ce petit quelque chose qui fait qu'on tombe sous leur charme. Cami est aussi un personnage intéressant et sympathique (malgré son histoire romantique avec le mystérieux T.J.). Elle s'est fixé une ligne de conduite et elle tente de s'y tenir, et c'est déjà pas mal quand on voit les autres personnages féminins que Jamie McGuire nous propose.

Au final, un autre Maddox nous a pris dans ses filets et c'est plutôt agréable. Nous n'avons pas encore une très grande romance contemporaine, mais le style s'améliore et les personnages sont beaucoup moins pénibles que dans Beautiful disaster. Un livre qui donne envie de découvrir l'histoire des autres frangins Maddox.



13,90 EUR
Achat Fnac

Edgar Allan Poe : L'intégrale illustrée



L’INTÉGRALE ILLUSTRÉE
de Edgar Allan Poe

Éditions Archipoche

Sortie le 16 décembre 2015
Format relié / 850 pages / Prix 32,00 €



Présentation de l'éditeur :

Désormais riche de 40 titres, La Bibliothèque du Collectionneur, devenue La Bibliothèque des Classiques, innove. Pour la première fois regroupée en un fort volume relié, paraît en langue française l’intégrale illustrée d’auteurs de premier plan à prix accessible. Rehaussé de gravures d’époque, ces recueils, à offrir ou à s’offrir, ont leur place dans toutes les bibliothèques.
Ce volume contient : Les Aventures d’Arthur Gordon Pym, l’intégrale des contes et nouvelles (Histoires extraordinaires, Nouvelles histoires extraordinaires, Histoires grotesques et sérieuses, Contes grotesques et autres contes), la pièce Politien et l’intégrale des poèmes, traduits par Baudelaire, Mallarmé, etc.
+ 34 illustrations de Harry Clarke, Arthur McCormick et Gustave Doré
+ une chronologie détaillée

L'Avis d'Elaura :

Voici une très jolie édition qui regroupe une bonne partie des œuvres de l'écrivain : Aventures d'Arthur Gordon Pym, Histoires extraordinaires, Nouvelles histoires extraordinaires, Histoires grotesques et sérieuses, Contes grotesques et autres contes, ses poésies et son théâtre, ainsi que Eureka et autres essais.

La plupart de ces textes sont connus même si certains ont été beaucoup moins édités. L'amateur sera ravi de l'objet, tout autant que le néophyte qui aura donc la possibilité de porter un regard sur les textes les plus importants de l'homme à l'origine de la littérature fantastique.

Et puisque c'est une édition illustrée parlons des illustrations : nous retrouvons Harry Clarke pour Les contes et nouvelles, Arthur McCormick pour les Aventures d’Arthur Gordon Pym et Gustave Doré. Les textes sont imprimés en deux colonnes sur du papier-bible. L'ensemble rend cette édition extrêmement attrayante, pour son esthétique comme pour son contenu.

Un must have donc, qui ornera admirablement votre bibliothèque tout en vous permettant de passer quelques soirées angoissantes au coin du feu.





32,00 EUR
Achat Fnac

lundi 22 février 2016

Soirée Harlequin : collection Victoria

Jeudi dernier, les éditions Harlequin ont invité certaines blogueuses et les gagnantes de leur concours pour fêter la naissance de leur nouvelle collection de romance historique Victoria.


La collection Victoria a pour objectif de mettre en avant des auteurs reconnus dans l'univers de la romance historique ayant pour cadre l'époque Régence. Les premiers titres à paraître en mars sont Audacieuse Heather de Stephanie Laurens, L'héritière de Bellecombe de Liz Carlyle et La perle rare de Laura Lee Guhrke.

Pour l'occasion, les éditions Harlequin nous ont convié dans un lieu étonnant : le restaurant Lapérouse. Ce lieu historique, qui fête cette année ses 250 ans (un peu d'histoire sur le lieu ici), propose un environnement incroyable, une parenthèse dépaysante, comme si le visiteur voyageait dans le temps.


Dans le salon privé l'Astrolabe, nous avons pu assister à une (trop) courte conférence sur la vie des jeunes filles en quête de mari à l'époque Régence. Quand on aime les histoires, il est facile de s'intéresser à l'Histoire. Grâce à cette conférencière, nous avons pu comprendre l'importance quasi vitale pour ces jeunes femmes de se trouver un mari, car à l'époque, la place de la femme se définissait par rapport aux hommes de son entourage. Si personne ne pouvait la prendre en charge financièrement, elle se retrouvait dans une situation extrêmement précaire. Nous avons également abordé les tenues et les coiffures de l'époque, mais également la saison londonienne. J'ai ainsi pu apprendre que des événements qui avaient encore lieu à notre époque (Wimbledon, les courses hippiques en avril...) avaient été créés pour animer la saison londonienne et offrir aux jeunes gens des occasions de sortir et de se montrer. Il était très intéressant de découvrir comment le passé, les mœurs de l'époque et les règles qui s'appliquaient aux femmes ont encore une certaine influence sur notre société actuelle. Beaucoup d'entre nous auraient pu l'écouter parler encore pendant des heures.

Après ce "moment historique", nous avons pu déguster un apéritif dînatoire et papoter entre nous de nos lectures et des interrogations que l'on peut parfois avoir par rapport à la véracité de certains détails dans les romances historiques.

Cette soirée a été une vraie réussite et je tiens à remercier les éditions Harlequin pour nous avoir offert l'occasion d'élargir un peu plus notre horizon historique et plus particulièrement de l'époque Régence.

Jm-les-livres

dimanche 21 février 2016

The Generations, Tome 1 : Alive



Alive
de Scott Sigler

Éditions Lumen

Sortie le 11er février 2016
Format broché / 462 pages / Prix 15,00 €



Présentation de l'éditeur :

Em se réveille dans les ténèbres, seule, entravée dans un espace confiné qui ressemble à un sarcophage. Elle sait que c’est le jour de son anniversaire mais… c’est tout. Elle ne se rappelle ni son nom, ni ce qu’elle a fait la veille, ni le visage de ses parents. Elle n’y comprend absolument rien. Lorsqu’elle parvient, à force de volonté, à se libérer de ce piège, elle découvre, autour d’elle, onze autres cercueils, dont certains occupants sont encore en vie. Une initiale et un nom de famille sont gravés sur chaque sarcophage. La jeune fille prend la tête du petit groupe d’adolescents – qui pensent tous avoir douze ans, mais qui en paraissent plutôt dix-sept – et découvre un labyrinthe de couloirs poussiéreux, constellés par endroits d’ossements. Se trouvent-ils sous terre ? Y-a-t’il d’autres survivants ? Comment trouver eau et nourriture ? Et surtout : qui sont-ils, quels sont ces étranges symboles qui marquent leur front, comment se sont-ils donc retrouvés là ?



L'avis de Chani :

Em se réveille, le jour de son douzième anniversaire, dans un… cercueil. Elle va devoir le briser pour en sortir et découvrira une pièce emplie de cercueils pareils au sien. Sans aucun souvenir de pourquoi elle est ici, engoncée dans des vêtements trop petits et sans aucun repaire, Em va tenter de découvrir où et pourquoi elle et ses camarades ont été enfermés.

Encore une pépite de chez Lumen. Scott Sigler propose ici une dystopie originale qui laisse le lecteur dans le doute et l’ignorance en même temps que les personnages. Pourquoi ces jeunes sont enfermés ? Pourquoi pensent-ils avoir douze ans alors que leur apparence leur donne cinq ans de plus ? Pourquoi certains sont morts ? Pourquoi ont-ils un signe gravé sur le front ? La liste des interrogations est bien plus longue et Scott Sigler n’est pas pressé d’y répondre. Au contraire, il épaissit d’abord le mystère, perd le lecteur, le lance sur des fausses pistes et le comble de rebondissements. Le rythme est soutenu, on ne s’ennuie pas un instant, loin de là. La narration est fluide et dynamique, les pages s’enchaînent sans que le lecteur s’en rende compte (quoi, il est déjà deux heures du mat’ ?!). Les personnages sont quant à eux intéressants, l’auteur a le bon goût de ne pas trop donner dans les clichés du genre (sauf pour l’héroïne grande gueule) et évite de faire sombrer l’histoire dans une romance guimauve comme on a pu le voir trop souvent. On retrouve des thèmes chers aux romans du genre comme l’écologie ou l’irresponsabilité des adultes et leur goût prononcé pour le conflit, sans que tout cela soit moralisateur ; à chacun d’en tirer les conclusions qu’il veut. L’ensemble est vraiment très réussi, je vous recommande vivement Alive si vous aimez les dystopies qui changent de ce que l’on a pu lire par paquet de douze.





15,00 EUR
Achat Fnac

Neon Dreams Tome 1 : Leaving Amarillo de Caisey Quinn



Leaving Amarillo (Tome 1 Neon Dreams)
de Caisey Quinn

Éditions Harlequin

Sortie le 27 avril 2016
Format format kindle / . pages / Prix



Présentation de l'éditeur :

Premier volet de la série Neon Dreams, nouvelle série de Romance New Adult
« Loyauté, amitié et amours contrariées dans l’univers sulfureux de la musique »

Certaines promesses sont faites pour être brisées

Aussi loin que je m’en souvienne, je n’ai toujours vécu que pour deux choses : la musique et Gavin Garrison. La musique est l’exutoire de mes peines, Gavin, le reflet de mon âme.
Aujourd’hui, je vais devoir choisir : le festival pour lequel a été sélectionné notre groupe, Leaving Amarillo, peut lancer notre carrière, c’est notre chance de vivre notre rêve. Mais je ne sais pas si je suis capable de passer une semaine entière avec Gavin, de dormir chaque nuit dans la même chambre d’hôtel que lui, sans tout détruire. Parce que Gavin n’est pas seulement le batteur de notre groupe, il est aussi le meilleur ami de mon frère, celui qui a promis de ne jamais poser la main sur moi.

Il est le seul homme que je ne peux avoir et le seul que je veux.

A propos de l'auteur : 

Caisey Quinn vit à Birmingham, dans l’Alabama, avec son mari, sa fille et ses nombreux animaux de compagnie. Elle est notamment l’auteur de la trilogie à succès Kylie Ryans. Tous ses romans New Adult, aussi bien que ses romances contemporaines, ont un point commun : ils mettent en scène des filles du sud des Etats-Unis qui trouvent l’amour là où elles s’y attendent le moins.

L'avis de Chani

Leaving Amarillo, c’est le nom du groupe formé par Dixie, son frère Dallas et Gavin. Chaque membre aura son tome, et celui-ci est centré sur Dixie, secrètement amoureuse de Gavin depuis l’adolescence. Bien entendu, le jeune homme a promis à Dallas de ne jamais toucher à sa sœur, mais parfois, certaines promesses sont difficiles à tenir, même si les conséquences pour le groupe sont loin d’être neutres…

On trouve ici une histoire très classique avec la jeune fille amoureuse du meilleur ami de son grand frère protecteur. Pas très novateur, même sur fond de musique folk. Le lecteur va assister à un jeu du chat et de la souris entre les trois protagonistes dans lequel le cœur le dispute à la raison. Leaving Amarillo est une romance sympathique qui se lit bien, avec des personnages agréables, mais elle n’a pas su m’emporter dans son tourbillon. C’est une agréable lecture pour un week-end au coin du feu, mais je n’en garderai pas un souvenir impérissable.






14,90 EUR
Achat Fnac

Serre-moi fort de Claire FAVAN



Serre-moi fort
de Claire FAVAN

Éditions Robert Laffont

Sortie le 11er février 2016
Format broché / 371 pages / Prix 20,00 €



Présentation de l'éditeur :


Méfiez-vous de qui vous tend les bras...

" Serre-moi fort. " Cela pourrait être un appel au secours désespéré.
Du jeune Nick, d'abord. Marqué par la disparition inexpliquée de sa soeur, il est contraint de vivre dans un foyer brisé par l'incertitude et l'absence. Obsédés par leur quête de vérité, ses parents sont sur les traces de l'Origamiste, un tueur en série qui sévit depuis des années en toute impunité.
Du lieutenant Adam Gibson, ensuite. Chargé de diriger l'enquête sur la découverte d'un effroyable charnier dans l'Alabama, il doit rendre leur identité à chacune des femmes assassinées pour espérer remonter la piste du tueur. Mais Adam prend le risque de trop, celui qui va inverser le sens de la traque. Commence alors, entre le policier et le meurtrier, un affrontement psycho logique d'une rare violence...

L'avis de Chani :

L’histoire débute par la disparition d‘une adolescente, Lana, qui va plonger une famille dans le chaos. Parents désœuvrés, englués dans leur deuil, incapables de s’occuper d’eux et encore moins de leur fils de quinze ans, pourtant encore bien vivant, lui, et en demande d’affection de ses parents. Le lecteur va suivre l’évolution de l’enquête et celle de cette famille en parallèle. La deuxième partie met en scène un inspecteur chargé d’investiguer sur la découverte d’un charnier dans une grotte d’Alabama. Délaissant sa famille au bénéfice de son travail, sa vie se délite tandis que l’enquête progresse…

Quel bonheur ! Ce livre vous happe dès les premières pages et ne vous lâche pas avant la fin. Le lecteur se retrouve impliqué émotionnellement dans l’histoire, compatissant à la douleur de la famille mais pas sa façon de l’exprimer, et s’attachant surtout beaucoup à Nick, cet adolescent qui va grandir dans l’ombre de sa sœur disparue, essayant de se débattre face à des parents qui n’ont d’yeux que pour Lana, même dans la mort. La fin de cette partie est abrupte et le lecteur se retrouve plongé dans une autre enquête avec des personnages tout aussi attachants, qui s’achève de façon dramatique avec un passage vraiment rude, tant et si bien que le lecteur se demande où veut en venir l’auteur. La réponse se trouve dans la dernière partie, diaboliquement menée. Claire Favan conduit son récit avec brio et intelligence, sa plume est efficace et fluide, faisant de Serre-moi fort un véritable page turner que je vous recommande vivement.




20,00 EUR
Achat Fnac

mardi 16 février 2016

Wait for you, Tome 3 : Jeu d'indulgence de Jennifer L. Armentrout


Wait for you,
Tome 3 : Jeu d'indulgence
de Jennifer L. Armentrout

Éditions J'ai lu

Sortie le 3 février 2016
Format poche / 540 pages / 13,90 €


Présentation de l'éditeur :

À 21 ans, Calla, ex-reine des concours de beauté, porte les cicatrices d’une tragédie qu’elle préfère taire… De profondes blessures qu’elle sait dissimuler mieux que personne, notamment à son cercle d’amis le plus proche. Or, lorsqu’elle apprend que sa mère s’est volatilisée avec ses économies, le vernis menace de s’écailler. De retour dans sa ville natale, la jeune femme a la surprise de découvrir un certain Jax derrière le bar que tient habituellement sa mère. Dès lors, ce dernier s’impliquera corps et âme dans la quête de Calla. Reste à savoir s’il sera capable de la percer à jour…


Avis de Jm-les-livres :

Un nouveau tome pour cette série et un nouveau coup de cœur. Comment l'auteur réussit-elle à créer des personnages aussi attachants et bouleversants ?

Le lecteur avait déjà rencontré Calla dans les tomes précédents, mais n'avait pu que l'effleurer (l'attention était alors tournée sur le couple vedette). Ce livre se concentre donc sur elle et sur son passé, notamment sa mère, que l'on pensait décédée. Calla découvre que cette dernière a récupéré toutes ses économies et a ouvert des cartes de crédit au nom de la jeune fille. La voici donc endettée et dans l'attente d'obtenir une bourse plus conséquente pour pouvoir poursuivre ses études. Calla décide alors d'aller lui demander des explications, mais une fois sur place, ce qu'elle découvre est pire que ce qu'elle avait pu imaginer.

Le personnage de Calla est un mélange de naïveté et de maturité à la fois. La vie qu'elle a connue auprès de sa mère l'a faite grandir rapidement et assumer des éléments de leur vie bien avant d'être en âge de le faire. Son côté naïf s'exprime plus dans ses échanges avec le héros, Jax. Hum Jax ! Quel personnage magnifique. Il n'est pas beaucoup plus vieux que Calla, mais il dégage lui aussi beaucoup de maturité et de sérieux. Il est dragueur et coquin, mais il est aussi responsable et fiable. Ensemble, nos deux protagonistes fond des étincelles et nous régalent de conversations savoureuses, tantôt sexy, émouvantes ou drôles. On ne s'ennuie pas un instant malgré les 530 pages du roman. Cela est sûrement dû à l'intrigue développée par l'auteur et par la menace qui pèse sur la vie de Calla, ce qui donne un rythme rapide et fluide à la narration. Ces moments de l'intrigue ne sont pas les plus passionnants, la découverte des blessures des deux héros étant bien plus prenante.
Au final, l'ensemble tient le lecteur en haleine et l'oblige (oui l'oblige !) à ne lâcher le livre qu'une fois celui-ci terminé. Jennifer L. Armentrout réussit encore une fois à créer un coup de cœur grâce à ses personnages blessés par la vie et par les gens, mais qui ont une telle force intérieure pour surmonter tout ça et réussir à être heureux qu'on ne peut que les aimer. Une série à ne surtout pas manquer, que vous soyez fan de New Adult ou simplement de romance contemporaine.




13,90 EUR
Achat Fnac

lundi 15 février 2016

Le désir nu, Tome 3 : Pour t'oublier


Pour t'oublier
Le désir nu - Tome 3
de Erin McCarthy

Éditions Harlequin

Sortie le 1er janvier 2016
Format poche / 256 pages / Prix 6,90 €


Présentation de l'éditeur :

Qui n’a jamais rêvé de se perdre dans le plaisir ? Se perdre et tout oublier…
Il y aurait une façon bien plus agréable de nous occuper… Cette voix rauque, terriblement sexy, cette peau qu’elle devine chaude et souple... Comment résister ? Et pourtant, Melanie sait qu’elle devrait refuser. Son fiancé vient de la quitter de la façon la plus humiliante qui soit, il n’est pas question de commencer une relation avec un autre homme. Mais qui parle de relation ? Les plages blanches du Mexique, un homme au physique de dieu grec, ce regard qui semble la brûler à travers ses vêtements… Qu’est-ce qui l’empêche de tout oublier dans les bras de Hunter Ryan ?



6,90 EUR
Achat Fnac


L'avis de Sophia :

C'est une fois de plus le photographe Ian Bainbridge et ses œuvres controversées qui permettent de faire le lien entre cette histoire et les précédentes. Ici on découvre Mélanie, la compagne de Ian. Si on pensait en apprendre plus sur ce photographe dont on nous parlait déjà dans les tomes d'avant, c'est raté. Alors que lui et Mélanie doivent s'envoler pour un voyage en amoureux au Mexique, Ian laisse la jeune femme monter dans l'avion avec Hunter, un garde du corps fraîchement engagé, en lui promettant de la rejoindre très vite. Malheureusement pour Mélanie, à peine installée dans son siège, elle découvre que Ian n'a jamais eu l'intention de la rejoindre et que leur relation est terminée. Si le coup est rude, la jeune femme ne s'apitoie pas trop longtemps sur son sort. Après tout, la voilà tout juste célibataire, et elle voyage justement avec Hunter, un spécimen masculin aussi séduisant que sympathique.
Ils partent donc ensemble au Mexique, et si Hunter est officiellement là pour veiller sur Mélanie, il délaisse bien vite sa mission pour séduire la jeune femme.

On retrouve ce qui fait le charme de cette saga et de la plume d'Erin McCarthy : des personnages attachants, des décors de carte postale, des situations cocasses, du romantisme, de l'humour et de la sensualité. Cependant, tout est très prévisible, d'autant plus que la trame suit de près celles des deux précédents opus. Pas de surprise ici, on sait exactement où on va aller et comment. L'ensemble se lit malgré tout sans déplaisir, c'est mignon et sexy, et cela offre quelques heures de lecture sympathique.

Feverborn de Karen Marie Moning

Feverborn
de Karen Marie Moning

Aux éditions Delacorte Press

Sortie le 19 janvier 2016
Format relié / 512 pages /26,24 €

Présentation de l'éditeur :

When the immortal Fae destroyed the ancient wall dividing the worlds of Man and Faery, the very fabric of the universe was damaged, and now Earth is vanishing bit by bit. Only the long-lost Song of Making—a haunting, dangerous melody that is the source of life itself—can save the planet.

But those who seek the mythic song must contend with old wounds and new enemies, passions that burn hot and hunger for vengeance that runs deep. The challenges are many: the Keltar at war with nine immortals who’ve secretly ruled Dublin for eons, Mac and Jada hunted by the masses, the Seelie queen nowhere to be found, and the most powerful Unseelie prince in all creation determined to rule both Fae and Man. Now the task of solving the ancient riddle of the Song of Making falls to a band of deadly warriors divided among—and within—themselves.

Once a normal city possessing a touch of ancient magic, Dublin is now a treacherously magical city with only a touch of normal. And on those war-torn streets, Mac will come face-to-face with her most savage enemy yet: herself.

L'avis de Lila :

Burned nous avait laissés sur une fin des plus intrigantes. Après un bref prologue qui nous fait déjà pousser des exclamations de surprise, Feverborn reprend directement là où nous avions laissé Mac, pas de temps mort ! Les premières révélations ne se font pas attendre et elles donneront le ton de ce nouvel opus : des passages calmes entrecoupés de moments qui font hurler de surprise, parfois positivement et parfois non. S'il faut un petit moment pour rentrer dans l'histoire, une fois dedans, on ne peut plus lâcher ce tome, tant on est avide d'en connaître le dénouement.

Dans Burned, Mac apparaissait presque apathique, ballottée par les événements sans réelle prise sur eux. On peut la comprendre : le meurtre de sa sœur, Alina, et son arrivée à Dublin ne datent que d'un an, et il s'en est passé des choses en un an ! Mac a été mise à l'épreuve d'un nombre de manières différentes incalculable. Elle a enterré sa sœur adorée, fait la connaissance de Barrons et de ses acolytes, découvert ses origines, fait face à des créatures dont elle ignorait jusqu'à l'existence auparavant, elle a également été violée, rendue priya, trahie à plusieurs reprises, elle a manqué mourir plusieurs fois, et ce n'est que le plus gros de ce qu'elle aura eu à gérer ! De quoi envoyer au tapis les plus braves.
Ici, elle n'a pas le temps de (trop) s’apitoyer sur son sort. Si on la retrouve égale à elle-même au travers de (très) longs monologues internes, elle n'a plus vraiment l'occasion de se cacher ou de se dérober aux événements qui arrivent. Les situations s'enchaînent, l'histoire s'aggrave encore, et elle est bien forcée de sortir de sa réserve et de reprendre du poil de la bête, pour notre plus grand plaisir.

Karen Marie Moning réussit à nous surprendre encore. Les personnages se dévoilent et se révèlent, elle nous donne ce qu'on veut pour mieux nous l'enlever ensuite et elle gère toujours à merveille l'alternance entre passages forts et passages calmes. Les révélations et rebondissements sont nombreux, et il faut avouer qu'à plusieurs reprises on hurle pendant la lecture.

Les fans de Barrons et Mac apprécieront tout particulièrement ce tome, dans lequel on trouve des moments forts entre eux. C'est vraiment plaisant de voir leur relation évoluer et Barrons est toujours aussi addictif. Ryodan n'est d'ailleurs pas en reste et sa relation avec Dani réussit à nous rendre accros comme Mac et Barrons en leur temps.
Dani se révèle très touchante dans ce tome. Même si l'on ignore encore beaucoup de choses sur elle et sur ce qu'elle a vécu, elle parvient à nous émouvoir à plus d'une occasion.

Le seul petit bémol ici concerne les passages du point de vue de Lor. Même si ce personnage est un régal et qu'on adore plonger dans ses pensées, on peut tout de même se demander plusieurs fois si KMM a une idée précise le concernant, ou si elle se contente de faire du fan service. Les moments avec Lor sont savoureux, mais... inutiles ? Comme on ne comprend pas où KMM va en ce qui le concerne, et qu'à côté de ça, le suspense est très fort, on regrette presque les coupures avec lui, car on veut voir avancer l'intrigue principale et qu'on se sent alors ralenti dans l'histoire sans raison apparente.

Feverborn est un tome génial, dans la lignée des précédents. Tout y est : humour, action, suspense, émotion, rebondissements incroyables et sensualité. Karen Marie Moning ne semble pas pouvoir nous décevoir, elle gère ses personnages et ses multiples intrigues d'une main de maître. On en voudrait toujours plus ! Et la fin de cet opus est tellement énormissime que l'attente pour découvrir la suite semble insupportable.

Kate Daniels, Tome 2 : Brûlure magique de Ilona Andrews


Kate Daniels,
Tome 2 : Brûlure magique
de Ilona Andrews

Éditions Milady

Sortie le 18 novembre 2011
Format poche / 352 pages / Prix 7,00 €


Présentation de l'éditeur :

Kate Daniels, mercenaire spécialisée dans le "nettoyage" des problèmes surnaturels, en a vu des choses inouïes... mais pas ça: un véritable tsunami d'énergie magique, durant lequel les dieux eux-mêmes vont revenir! C'est en s'engageant à retrouver des cartes volées à la Meute, le clan des Changeformes, qu'elle découvre que ces puissances divines entament un combat épique: elles s'affrontent dans l'espoir de renaître! Kate doit tout faire pour éviter le cataclysme...

L'avis de Lila :

Quel plaisir de retrouver Kate Daniels dans une nouvelle histoire ! Le récit démarre quelque temps après la fin du tome précédent. Alors qu'un tsunami d'énergie magique se rapproche dangereusement, perturbant l'alternance entre vagues tech et magiques, ce qui provoque bon nombre de problèmes, la Meute engage Kate pour retrouver des cartes de la ville qui ont été volées. Si cette mission ne semble pas vraiment complexe, elle va vite basculer dans quelque chose de bien plus épique. Kate doit à la fois protéger une adolescente dont la mère a disparu, collaborer avec le Peuple et la Meute (et Curran, ce qui n'est pas une mince affaire), et contrecarrer les projets cataclysmiques de sorcières et divinités. Autant dire qu'on n'a pas le temps de s'ennuyer !

On retrouve les personnages du premier tome, mais d'autres font également leur apparition ici. L'univers demeure sombre et adulte, la saga flirte entre polar noir et Urban Fantasy avec brio. La relation entre Kate et Curran est toujours aussi savoureuse, et si l'on se doute bien où l'auteur nous emmène avec eux, le chemin se révèle très plaisant.
L'intrigue semble parfois partir dans tous les sens, et on peut se perdre de temps en temps dans la multiplication des personnages et rebondissements, mais on dévore ce livre avec plaisir et l'envie de se jeter sur la suite sitôt la dernière page tournée.

Ce nouvel opus a tous les atouts pour séduire : c'est un cocktail détonnant d'action, d'humour et de suspense, avec quelques scènes sexy qui relèvent encore le tout. À consommer sans modération !



Vous avez aimé, retrouvez nos avis sur :
Et retrouvez notre avis sur l'autre série de l'auteur :

dimanche 14 février 2016

Conception


Conception
de Chase Novak

Éditions Préludes

Sortie le 7 janvier 2015
Format broché / 480 pages / Prix 14,90 €


Présentation de l'éditeur :

Alex et Leslie Twisden mènent une vie radieuse : jobs en or, luxueux hôtel particulier en plein Manhattan et mariage passionnel. Ce qui leur manque en revanche, c’est un enfant, et après l’échec d’innombrables traitements, leur désir de progéniture vire à l’obsession. Dans une dernière tentative désespérée, le couple se rend en Slovénie afin d’essayer une procédure médicale très particulière. Et là, c’est le miracle… Dix ans plus tard, couvés et dorlotés mais vivant dans une maison habitée par les secrets, les jumeaux Alice et Adam se retrouvent chaque soir enfermés dans leur chambre, tandis que des bruits de plus en plus perturbants proviennent de celle de leurs parents. Un jour, ils décident de chercher à comprendre la vraie nature de ceux qui les élèvent. Leur découverte aura de quoi les épouvanter…



14,90 EUR
Achat Fnac


L'avis de Sophia :

Alex et Leslie Twisden sont heureux en ménage, mais aussi professionnellement et socialement. Riches, beaux, populaires et en bonne santé, ils ont tout ce qu'ils pourraient rêver d'avoir, hormis des enfants. Ils multiplient les essais et les méthodes, peine perdue. Jusqu'au jour où ils entendent parler d'un médecin aux méthodes étranges et qui a la réputation de réussir à faire tomber enceintes toutes ses patientes, en un seul rendez-vous. Désespérés, ils se rendent donc en Slovénie pour rencontrer ce docteur mystérieux. Cela fonctionne aussitôt, et c'est là que tout se gâte.

Ce roman horrifique part d'une idée plutôt prometteuse : un couple désespéré prêt à tout pour avoir des enfants, et qui obtient enfin satisfaction après une visite chez un docteur mystérieux et plutôt inquiétant. Mélange de science et de surnaturel, ce récit bascule petit à petit d'un univers lisse et cossu à un univers glauque et terrifiant. Malheureusement, ce pari audacieux et prometteur ne prend pas. Les personnages sont stéréotypés et ne suscitent aucune empathie. Les Twisden sont simplement détestables, même au plus fort de leur malheur. Lorsque le roman bascule dans l'horreur, on ne se sent même pas désolé pour eux. Les enfants sont légèrement plus attachants, mais la manière décousue dont est racontée l'histoire n'aide pas à se prendre d'affection pour eux. 

Le contexte est glauque, souvent répugnant même, l'auteur en fait des tonnes pour nous dépeindre une situation tellement horrible à la base que toutes les horreurs décrites s'ajoutent les unes aux autres jusqu'à la nausée. De plus, l'histoire traîne en longueur, avec une multiplication des points de vue et des pistes lancées qui alourdissent le tout sans jamais faire sens. L'auteur amène certains éléments qui semblent importants, mais qui ne seront finalement pas traités ensuite. À l'inverse, il s'étale sur des passages et situations durant de longs chapitres, sans que ça apporte quoi que ce soit au récit.

En conclusion, une excellente idée de départ, mais ce roman parsemé de longueurs dégoûte plus qu'il n'effraie, et ses personnages détestables ne donnent aucune envie de compatir à leurs malheurs. La fin laisse un peu pantois, ce qui n'arrange rien.


samedi 13 février 2016

Parutions Bragelonne Février 2016

Earthend 
Tome 1 : Visions de feu
de Gillian Anderson et Jeff Rovin

Sortie le 3 février 2016
Format broché / 288 pages / 17,90 €


Présentation de l'éditeur :

La fille du représentant indien à l’ONU se met à parler une langue inconnue et souffre de violentes visions. Une jeune Haïtienne manque de se noyer sur la terre ferme. Un étudiant iranien s’immole par le feu...
À New York, Caitlin O’Hara, psychologue pour adolescents renommée, est chargée de traiter la jeune Maanik. Elle est convaincue que les crises de sa patiente ont un rapport avec la récente tentative d’assassinat qu’a subie son père et qui n’a fait qu’aggraver les tensions entre l’Inde et le Pakistan.

Mais lorsque, partout dans le monde, des adolescents commencent à présenter les mêmes symptômes, Caitlin est obligée de reconnaître qu’elle a affaire à quelque chose de plus sinistre encore...


17,90 EUR
Achat Fnac


Bioshock : rapture
de John Shirley

Sortie le 17 février 2016
Format broché / 432 pages / 28 €


Présentation de l'éditeur :

Après avoir miraculeusement survécu au crash de son avion, un homme découvre une cité sous-marine : Rapture !
Cette utopie a été créé par Jack Ryan, un homme qui souhaitait donner corps aux théories rationalistes d’Ayn Rand (« l’objectivisme » dont le concept central est l’ « égoïsme rationnel »). Quelques années plus tard, les luttes de pouvoir et l’avidité ont gangrené la cité a un point tel qu’elle est devenu le théâtre d’une guerre civile permanente.
La seule question qui subsiste est de savoir qui mérite réellement de survivre à ce chaos créé par une science devenue omnipotente et incontrôlable.



28,00 EUR
Achat Fnac


Homunculus
de James Blaylock

Sortie le 17 février 2016
Format broché / 288 pages /  25 €


Présentation de l'éditeur :

Londres, fin du xixe siècle.
Une compétition acharnée oppose une bande de scientifiques géniaux à une sinistre ligue constituée d’un milliardaire débauché, d’un savant aussi dément qu’amoral et d’une horde de morts-vivants.
L’objet de leur lutte ?
Un homuncule, créature fantastique à l’existence tenue secrète et dotée de tous les pouvoirs, capable de triompher de la mort et du temps. Et celui qui réussira à s’en emparer règnera sur l’éternité... reste à savoir quel camp l’emportera le premier !



25,00 EUR
Achat Fnac


Une aventure de Lucifer Box 
Tome 2 : L'ambre du diable
de Mark Gatiss

Sortie le 17 février 2016
Format broché / 288 pages / 25 €


Présentation de l'éditeur :

L’irrésistible dandy anglais est de retour !
Une vingtaine d’années se sont écoulées depuis les événements scandaleux relatés dans Le Club Vesuvius.
Lucifer Box, le plus sulfureux des agents secrets de Sa Majesté, est en mission à New York, où sévit un messie fasciste aux desseins purement diaboliques.
Du Manhattan des années 20 aux sommets enneigés suisses, Lucifer Box s’embarque dans un périple décoiffant, avec sa décontraction légendaire...



25,00 EUR
Achat Fnac


Le manuel Steampunk
de Jeff VanderMeer

Sortie le 17 février 2016
Format broché / 288 pages /  30 €


Présentation de l'éditeur :

Un planétaire vintage actionné par une machine à vapeur, une veste rococopunk décadente fabriquée avec des matériaux de récupération, des instruments de musique, des éléments d’intrigues pour des histoires steampunk : cet ouvrage complet offre des conseils et des sources d’inspiration liées à ce mouvement à la fois tourné vers le futur et rendant hommage au passé.



30,00 EUR
Achat Fnac


Anita Blake 
Tome 23 : Jason
de Laurell K. Hamilton

Sortie le 17 février 2016
Format broché / 312 pages /  18,90 €


Présentation de l'éditeur :

Il faut parfois se résoudre à essayer d’expliquer l’inexplicable, surtout lorsque l’amour de votre vie veut absolument de comprendre… sous peine de vous quitter à jamais.Jason Schuyler est un des meilleurs amis d’Anita Blake et un de ses loups-garous favoris avec tout ce que cela signifie ! J. J. est la raison de vivre de Jason, son amour d’enfance qui dance aujourd’hui dans une des plus fameuses troupes de New York. Elle est heureuse, magnifique et folle amoureuse de lui. Et puisqu’aucun d’entre eux ne veut d’un amour exclusif, qu’est-ce qui pourrait bien compliquer leur relation ?



18,90 EUR
Achat Fnac



Une enquête de l'inspecteur McLean
Tome 2 : Le Livre des Âmes
de James Oswald

Sortie le 17 février 2016
Format broché / 456 pages / 21,50 €


Présentation de l'éditeur :

Pendant 10 ans à chaque période de Noël, on retrouvait à Edimbourg un nouveau cadavre de jeune femme : nu, la gorge tranchée et complètement nettoyé.
La dernière victime, Kirsty Summer était la fiancée du détective Tony McLean. Mais dans cette affaire, le tueur de Noël commit une erreur qui permit à McLean de mettre un point final à la morbide carrière de ce tueur en série.
Aujourd’hui, 12 ans plus tard, le Tueur de Noël est retrouvé mort, assassiné par un de ses compagnons de cellule.
Et au retour des fêtes de fin d’année, un nouveau cadavre est découvert : nu, parfaitement lavé, la gorge tranchée.
A-t-on affaire à un copycat ? McLean s’était-il trompé de coupable 12 ans plus tôt ? Ou y-a-t’il une autre explication plus troublante encore ?
McLean doit le découvrir avant que le tueur ne frappe à nouveau.



21,50 EUR
Achat Fnac


Breeks, 
Numéro 2
de Nicolas Forsans et Olivier Oltramare

Sortie le 17 février 2016
Format broché / 128 pages / 15,90 €

Présentation de l'éditeur :

Le premier mook Geek à déguster et à partager en famille ! Découvrez ce nouveau numéro dédié aux supers-héros !




15,90 EUR
Achat Fnac