Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 29 septembre 2015

Nos mensonges de Louise Douglas

Nos Mensonges
de Louise Douglas

Éditions MILADY

Sortie le 28 août 2015
Format relié / 384 pages / Prix 7,90 €



Présentation de l'éditeur :

Quand Hannah croit apercevoir son amie d'enfance, dans le musée où elle travaille, elle est sous le choc. Et pour cause : Ellen est morte il y a vingt ans. Hannah, qui n'a jamais surmonté cette épreuve, décide qu'il est temps d'affronter le passé : sa rencontre avec Ellen, ses étranges parents et son amour pour Jago qu'Hannah aime aussi en secret... jusqu'à l'étrange disparition de son amie. Aura-t-elle le courage de lever le voile sur les secrets de son enfance ? Dans un petit village de Cornouailles, une captivante histoire de passion et de jalousie.



7,90 EUR
Achat Fnac

L'avis de Sophia :

Hannah travaille dans un musée. Sa vie s'écoule plutôt paisiblement, jusqu'au jour où elle aperçoit Ellen sur son lieu de travail. Ellen est sa meilleure amie d'enfance. Mais surtout, Ellen est morte des années plus tôt. À partir de là, Hannah va régulièrement croiser ce fantôme, ce qui l'oblige à revenir sur son passé. La jeune femme a déjà vécu des épisodes de paranoïa autrefois, tous liés à Ellen. À une époque, elle a même été internée à sa propre initiative, parce qu'elle perdait pied et n'arrivait plus à se dépêtrer du fantôme d'Ellen. On se demande donc une bonne partie du roman, en même temps qu'elle d'ailleurs, si elle sombre de nouveau dans la folie, ou s'il y a bien un fantôme qui la traque.

L'histoire se déroule sur deux plans : on suit Hannah dans sa vie actuelle, mais aussi dans le passé, de sa rencontre avec Ellen jusqu'au jour où celle-ci est morte. Les chapitres s'imbriquent les uns dans les autres pour nous conduire jusqu'au dénouement. Pendant une bonne partie du récit, on se demande où l'auteur va nous emmener. S'il est évident dès le début que les événements du passé vont se conclure par un drame, on ne sait pas vraiment comment l'histoire présente va évoluer. Cette impression disparaît vers le dernier tiers du roman, quand passé et présent commencent à se rejoindre.

Les personnages sont plutôt attachants dans l'ensemble, leur psychologie est bien construite et l'histoire se lit avec beaucoup de plaisir, malgré son ambiance parfois dramatique et oppressante. Le dénouement ne manque pas d'intérêt non plus. Ce n'est pas un roman très gai, mais l'auteur réussit tout de même à éviter les lourdeurs ou à trop sombrer dans la tristesse. C'est plus mélancolique et empreint de remords que réellement bouleversant.

Dans ce roman, l'auteur sème les indices petit à petit, jusqu'à la fin. Parfois avec un certain manque de subtilité. À force de voir Hannah répéter çà et là qu'un drame va arriver, que tel incident était la première étape vers un événement fatal, que telle parole était prophétique, etc., on finit par attendre quelque chose de vraiment énorme. Non pas que la conclusion soit trop simple, ou mal amenée, mais au regard de tout ce qu'on peut s'imaginer durant la lecture, on envisage le pire et lorsque les réponses arrivent enfin, on peut se sentir un peu déçu.

Nos mensonges est un livre bien écrit, bien construit, qui raconte une histoire intéressante et qui flirte parfois avec le surnaturel. C'est un bon moment de lecture, avec une ambiance dramatique particulièrement soignée.

Une autre vie

Une autre vie
de S. J. Watson

Éditions Sonatine

Sortie le 1er octobre 2015
Format broché / . pages / Prix 21,00 €


Présentation de l'éditeur :

Elle aime son mari... Elle est obsédée par un inconnu
Elle est une mère exemplaire... Elle est prête à tout perdre
Elle sait où elle va... Elle a perdu le contrôle
Elle est innocente... Elle est infiniment coupable

Elle a choisi une double vie... elle pourrait bien perdre les deux.

Julia mène une vie bien rangée à Londres avec son mari et son fils. Lorsqu'elle apprend la mort de sa jeune sœur, Kate, victime d'une agression à Paris, elle est sous le choc. Les deux sœurs, dont les relations n'ont jamais été faciles, s'étaient perdues de vue. Ne parvenant pas à faire son deuil, Julia décide d'aller sur place afin d'en savoir plus sur la vie que menait Kate. Elle apprend que cette dernière fréquentait assidûment les sites de rencontre. Le doute s'insinue alors dans son esprit : et si la mort de sa sœur n'était pas due à une simple agression mais à une mauvaise rencontre ? Ne pouvant se débarrasser de cette idée obsédante, Julia décide de se faire passer pour Kate sur le site que celle-ci utilisait.

Mais, à l'âge des bilans, des remises en question, des ambitions laissées derrière elle, Julia ne réalise pas qu'elle est en train de jouer un jeu dangereux. Si elle a en effet raison sur les circonstances de la mort de sa sœur, elle prend tous les risques. Et en goûtant à une autre vie, plus excitante, que va-t-il rester de la sienne ?



21,00 EUR
Achat Fnac

L'avis de Sophia :

Julia vit à Londres avec son mari et le fils de sa jeune sœur, Kate, qu'ils ont adopté lorsqu'il était petit. Sa vie n'est pas parfaite, mais elle est heureuse dans son travail et sa vie de famille. Julia est un personnage plutôt complexe, avec une jeunesse faite d'excès en tous genres et une addiction aujourd'hui maîtrisée à l'alcool. Son bonheur sans gros nuage vole en éclats lorsqu'elle apprend que Kate est morte assassinée à Paris où elle vivait en colocation avec une amie. À partir de là, sa vie bascule peu à peu. Prête à tout pour lever le mystère qui entoure le meurtre de sa sœur, elle s'inscrit sur des sites de rencontres, dans l'espoir de découvrir parmi les anciens contacts de Kate celui qui aurait pu la tuer.

Il est difficile d'en dire plus sans spoiler l'intrigue. Celle-ci est très longue à se mettre en place, puisqu'il faut attendre près de 200 pages (sur un livre qui en compte 350) avant que les choses ne commencent vraiment à bouger. Avant ça, on suit le quotidien de Julia, sa famille, ses amis, des anecdotes de son passé, son travail de deuil et sa découverte des sites de rencontres. Si l'écriture de l'auteur est bonne et que l'histoire est intéressante, on peut vraiment trouver le temps long et se demander où est passée la partie suspense insoutenable promise. Heureusement, dans le dernier tiers du roman, tout se bouscule enfin et le rythme s’accélère.

Une fois que le suspense arrive et que les événements s'enchaînent, il devient difficile de reposer ce roman, car on a une réelle envie d'en connaître le dénouement. Cependant, de nombreux éléments de l'histoire sont durs à avaler, et la conclusion finale, que l'on peut pressentir dès la moitié du roman (du moins en partie) est tirée par les cheveux et poussive.

Ce roman est surtout intéressant pour la vision alarmiste qu'il donne des sites de rencontres et des relations virtuelles en général. L'auteur réussit à nous embarquer dans la paranoïa de Julia et l'on peut alors se demander jusqu'à quel point on connaît les personnes que l'on côtoie sur Internet. Le personnage de Lukas est aussi un point fort du roman, tour à tour intrigant, inquiétant ou carrément détestable, il ne laisse pas indifférent.

L'histoire s'achève au beau milieu d'une scène forte en tension. Cette fin ne laisse pas vraiment frustré, car toutes les réponses ont été apportées, et l'on peut alors se demander quel est le but de conclure ainsi le récit. Ce n'est pas gênant, mais ça peut laisser perplexe.

En conclusion, Une autre vie est un roman intéressant et parfaitement ancré dans notre époque. De quoi s'offrir une belle crise de paranoïa sur Internet. Malheureusement, l'histoire est vraiment trop longue à démarrer et la conclusion finale est tellement tirée par les cheveux qu'elle laisse un goût amer en bouche. Une lecture plaisante, mais pas indispensable.

Crans-Montana

Crans-Montana
de Monica Sabolo

Éditions JC Lattès

Sortie le 26 août 2015
Format broché / 240 pages / Prix 19,00 €


Présentation de l'éditeur :

Dans les années 60, à Crans-Montana, une station de ski suisse, des garçons observent, de loin, trois jeunes filles qui les fascinent : les trois C. Chris, Charlie et Claudia. Elles forment une entité parfaite, une sorte de constellation. Claudia, cheveux blonds, hanches menues, sourire enjôleur. Chris, boucles brunes, peau mate, ongles longs comme des griffes. Charlie, cheveux noirs, petits seins, longues jambes. Pour ces garçons elles sont un rêve impossible. Pendant les vacances d’été ou d’hiver, sur les pistes, à la piscine ou dans les night-clubs ils les regardent, sans jamais les aborder. Les années passent. Leur souvenir les poursuivra, comme un amour fantôme.
Les voix des garçons, puis des filles déroulent les destinées d’une jeunesse, dorée en apparence, mais qui porte les secrets, les fautes et l’indifférence des générations précédentes. Durant près de trente ans, tous tenteront de toucher du doigt quelque chose de plus grand, l’amour, la vérité, ou simplement le sentiment d’exister. Mais des espoirs romantiques de l’adolescence à l’opulence glacée des années fric, la vie glisse entre leurs doigts.




19,00 EUR
Achat Fnac

L'avis de Sophia :

L'histoire se déroule à Crans-Montana, une station de ski en Suisse dans laquelle vient se prélasser la jeunesse dorée, sous la surveillance quasi inexistante de leurs parents. C'est là qu'un groupe de garçons se prend d'obsession pour trois adolescentes. Cette obsession grandira en même temps qu'eux. Cet aspect du roman n'est pas sans rappeler Virgin Suicides de Jeffrey Eugenides, même si l'ambiance est très différente. Ici, on suit tour à tour les garçons, mais aussi les filles qui les obsèdent, ainsi que d'autres personnages.

Crans-Montana n'est pas un roman facile à aborder, malgré son format mini et son thème qui devrait attiser la curiosité de nombreux lecteurs. L'auteur raconte son histoire d'une manière très fouillis. Les personnages sont nombreux et très détaillés, même lorsqu'ils ne font qu'une apparition au détour d'un paragraphe, et les anecdotes fusent dans tous les sens sans qu'on en retienne le quart. Il faut un bon moment pour identifier qui sont les personnages centraux, et plus longtemps encore pour faire le tri entre les éléments importants et ce qui n'est là que pour le décor. Il faut cependant préciser que cette narration est un choix volontaire de l'auteur qui n'a rien à voir avec un manque de talent. Certains pourront d'ailleurs y voir de la puissance et de l'originalité. D'autres, comme ce fut mon cas, se demanderont un peu dans quoi ils ont mis les pieds.

L'histoire est intéressante et s'étale sur plusieurs décennies. L'ambiance des années 60, 70 puis 80 est très bien restituée. On plonge dans un univers luxueux et désespéré, aux côtés de personnages qui se cherchent sans jamais vraiment se trouver. 
En dehors de la narration qui pourra laisser certains lecteurs perplexes, et empêcher ceux-ci de s’immerger totalement dans le récit, il n'y a pas grand-chose à reprocher à Crans-Montana. Un roman court et percutant qui ne plaira pas à tout le monde, mais qui trouvera sans le moindre doute son public.