Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 17 août 2015

Quatre filles et un jean, V : Quatre filles et un jean, pour toujours

Quatre filles et un jean, V : Quatre filles et un jean, pour toujours
de Ann Brashares

Éditions Gallimard Jeunesse

Sortie le 7 juin 2012
Format broché / 432 pages / Prix 18,00 €


Présentation de l'éditeur :


Tibby, Lena, Carmen et Bridget ont grandi. La vie les a éloignées. Et, au-delà de leur carrière professionnelle et de leur vie amoureuse, chacune sait que quelque chose leur manque... La proximité qu'elles ont toujours connue jusqu'ici.Un beau jour, enfin, Tibby, qui vit en Australie, leur envoie des billets d'avion pour organiser des retrouvailles en Grèce ! Aucune des quatre amies ne se doute à quel point leur vie en sera bouleversée, à jamais...



18,00 EUR
Achat Fnac

L'avis de Sophia :

On retrouve la petite bande quelques années après le tome précèdent. Elles sont désormais adultes. Toutes ont évolué de manière distincte, elles n'habitent plus dans la même ville, sont célibataires ou en couple et mènent des vies très différentes. Malgré tout, elles tentent de préserver leur amitié et de rester en contact, même si Lena, Carmen et Bridget peinent à avoir des nouvelles de Tibby, partie vivre en Australie et difficile à joindre depuis. Lorsqu'un beau jour, cette dernière leur fait parvenir des billets d'avion à destination de la Grèce en leur proposant des retrouvailles, elles acceptent toutes.
Sur place, les amies vont avoir quelques surprises, bonnes et mauvaises, qui remettront en question non seulement leur amitié, mais également la vie que mène chacune.

Cet ultime tome permet de profiter une dernière fois de la bande d'amies et de découvrir comment elles ont évolué. Le ton est plus mature, mais l'on retrouve tout ce qui a fait le charme et le succès de cette saga, et l'on apprécie aussi que l'auteur ne trahisse jamais ses personnages. Chaque fille suit une évolution cohérente et reste fidèle à elle-même. Cette nouvelle histoire est riche en émotions diverses. À travers les péripéties des héroïnes et leurs questionnements, le lecteur trouvera certainement quelques pistes de réflexion et des sentiments qu'il connait bien lui-même. On rit, mais on pleure parfois aussi. C'est une très bonne conclusion à son histoire que l'auteur nous propose. Si l'on est un peu triste en refermant la dernière page, c'est surtout parce que Lena, Carmen, Tibby et Bridget vont nous manquer.

Petit arrangement privé

Petit arrangement privé
de Jennifer Probst

Éditions J'ai lu

Sortie le 27 mai 2015
Format broché / 286 pages / Prix 13,90 €


Présentation de l'éditeur :

Afin de satisfaire le dernier voeu de son père, le millionnaire italien Michael Conti se met en quête d’une fiancée capable de supporter sa famille, de l’intégrer et d’en adopter les traditions. Mais comment trouver LA femme idéale le plus rapidement possible ?
Michael doit se marier au plus vite, il l’a promis à sa petite soeur ! En effet, Mama Conti refuse que sa fille convole avant son fils, aussi, les fiançailles de Michael permettront celles de Venezia, qui a déjà trouvé l’amour… C’est alors que Michael a une idée de génie : proposer à la ravissante et forte tête Maggie Ryan, une photographe qui compte parmi son entourage, de se faire passer pour sa fiancée durant un séjour à Milan…



13,90 EUR
Achat Fnac


13,90 EUR
J'ai Lu
L'avis de Sophia :

Pour ceux qui ont lu le premier tome de cette saga (chacun d'eux peut se lire indépendamment), il n'y a aucune surprise ici. Ça commence de la même manière, la trame est plus ou moins identique et la conclusion également. Les ingrédients sont les mêmes, seuls les personnages changent, ce qui est un peu décevant...

Personnellement, je n'avais apprécié ni Maggie ni Michael dans le premier tome. Je partais donc avec un certain manque d'envie en sachant que l'histoire ici était centrée sur eux. Mais on les découvre plus en profondeur et ils se révèlent sympathiques. La tension sexuelle entre eux est présente dès le début, ce qui éveillera sans doute l'intérêt de pas mal de lecteurs. Ils sont entourés d'une galerie de personnages caricaturaux, mais finalement attachants.

L'histoire en elle-même n'a rien de plausible, c'est tiré par les cheveux de A à Z et l'auteur accumule les clichés. Cependant, l'écriture est fluide et maîtrisée, l'humour omniprésent et la sensualité bien exploitée. Malgré son énorme manque d'originalité et de crédibilité, l'histoire permet donc de passer un moment agréable, même si ce roman reste d'un niveau bien en-dessous du premier et qu'il n'apporte rien de nouveau. On espère juste que le tome 3 ne sera pas encore calqué à l'identique sur les autres.

Sorcellerie ! Tome 1 : Les Collines Maléfiques de Steve Jackson

Sorcellerie !, 1 : Les Collines Maléfiques 
de Steve Jackson

Éditions Gallimard Jeunesse

Sortie le 17 avril 2015
Format broché / 272 pages / Prix 13,50 €


Présentation de l'éditeur :
Sorcellerie ! Quatre volumes, quatre aventures dont VOUS êtes le héros, qui peuvent être jouées séparément ou comme les quatre épisodes d'une grande épopée. En vous lançant dans l'aventure de Sorcellerie !, vous allez partir à la conquête dela Couronne des Rois. Un voyage qui vous mènera d'Analand, votre patrie, jusqu'àl'inquiétante forteresse de Mampang. Vous pourrez choisir d'être un simple Guerrier. Mais vous pourrez également choisir d'être un Sorcier. Vous serez alors initié à la magie et à ses sortilèges, révélés dans le Livre des Formules Magiques, en fin de volume.



13,50 EUR
Achat Fnac

L'avis de Sophia :


Il est très agréable de se plonger dans cette histoire. Si l'on est peu habitué au genre, il faudra un moment pour lire et retenir toutes les règles, assez nombreuses, sans parler des sorts à apprendre. Mais ensuite ce n'est que du bonheur. À travers les différents choix effectués, on vit une aventure où les situations tantôt amusantes tantôt périlleuses s'enchaînent. C'est un roman bien construit et qui offre suffisamment d'alternatives pour être relu plusieurs fois sans s'ennuyer. On s'amuse beaucoup en découvrant cet univers complexe où les créatures étranges peuvent se révéler amicales ou au contraire meurtrières. Ainsi, on ne sait jamais à quoi s'attendre lorsque l'une d'elles croise notre route. Que l'on se montre trop confiant ou trop méfiant, les conséquences sont souvent imprévisibles et promettent de belles surprises. 

En bref, un roman amusant et passionnant, qui assure de belles heures de lecture.

La Malédiction de la Momie de Steve Jackson

La Malédiction de la Momie
de Steve Jackson

Éditions Gallimard Jeunesse

Collection Défis Fantastiques

Sortie le 17 avril 2015
Format broché / 272 pages / Prix 13,50 €


Présentation de l'éditeur :

Dans une tombe enfouie sous les sables du Désert des Crânes repose, au milieu de fabuleux trésors, la momie d'Akharis, roi cruel allié aux forces du mal ayant régné sur le Djarat en des temps reculés. C'est pour la retrouver, et surtout, il faut bien l'avouer, pour vous emparer de ses incroyables richesses, que vous avez accepté d'aider Jerran Farr, archéologue pour certains, pilleur de tombeaux pour les autres. Mais vous n'êtes pas le seul sur les traces du monarque diabolique. Des dévots du redoutable Culte du Cobra sont également à la recherche de la momie. Leur but : redonner vie au roi afin que l'antique malédiction se réalise. Parviendrez-vous à empêcher Akharis de détruire le monde ? Et n'oubliez jamais que, dans les sombres couloirs menant à la chambre mortuaire, rôdent nombre de créatures chargées de la garder...



13,50 EUR
Achat Fnac

L'avis de Sophia :

Dans cette passionnante histoire de momies et de malédiction, on se promène dans des tombeaux maudits et l'on croise des créatures surnaturelles. Cette aventure est plaisante et bien écrite, pleine de rebondissements et de choix cornéliens. L'histoire est suffisamment mature et bien menée pour plaire à un large public adolescent ou adulte. S'il faut un petit temps de démarrage pour appréhender les différentes règles, on s'amuse ensuite beaucoup. L'histoire assure plusieurs heures de lecture, car les choix à faire sont très nombreux. On aura tout autant plaisir à recommencer l'aventure en optant pour d'autres décisions.
Une super histoire qui ravira tous les amateurs.


Le désir de A à Z de Alison Tyler

Le désir de A à Z
de Alison Tyler

Éditions Harlequin

Sortie le 1er juillet 2015
Format poche / 272 pages / Prix 6,90 €


Présentation de l'éditeur :

Six nouvelles inédites pour six nuits sans sommeil...

Aussi sexy qu’impétueuses, Kate, Gina, Corryn, Callie, Brady et Suzanne s’apprêtent à vivre la plus torride des aventures. Dans un jardin à la vue de tous, dans le silence d’un train qui file vers Venise ou dans les bras d’un homme dont elles n’attendaient plus de surprise, elles vont s’abandonner aux plus interdits des frissons… et décliner toutes les nuances du désir.

A comme Attache-moi
B comme Brûlant
C comme Curieuse
D comme Dévoilée
E comme Envoûtement
F comme Fessée



6,90 EUR
Achat Fnac

L'avis de Sophia :


Chaque nouvelle de ce recueil explore le désir féminin sous une facette différente. Il y en a donc pour tous les goûts, du SM soft au voyeurisme en passant par le fantasme de faire l'amour avec un inconnu. La galerie de personnages et les thèmes abordés sont suffisamment éclectiques pour que chaque lecteur trouve au moins une histoire qui lui plaira, sûrement plus. On apprécie aussi la plume des auteurs présents ici. Elles ont toutes leur propre style et une manière différente de raconter leur histoire. Certaines utilisent un vocabulaire parfois cru, d'autres non. Là encore, il y en a pour tout le monde. 
Si la sensualité est à l'honneur ici, l'amour n'est jamais bien loin pour autant et l'on serait même curieux de découvrir comment évolueraient certaines relations dans le temps, dans un roman qui leur serait dédié. 

On passe un bon moment de lecture, que l'on choisisse de tout lire d'une traite ou de faire durer le plaisir. Un petit recueil sympa et frais, croustillant à souhait ! Idéal pour l'été.


L'Héritière

L'Héritière
de Melinda Salisbury

Éditions Gallimard Jeunesse

Sortie le 17 avril 2015
Format broché / 336 pages / Prix 16,90 €


Présentation de l'éditeur :

Twylla est promise au prince héritier du royaume de Lormere. Mais la jeune élue possède un don maléfique. Elle a le pouvoir de tuer par son simple toucher : elle est l'arme parfaite! La cruelle reine qui l'a adoptée la contraint à exécuter les traîtres. Nul ne peut approcher Twylla sans risquer sa vie. Jusqu'au jour où Lief, son nouveau garde, charmant et rebelle, fait vaciller la jeune fille dans sa foi et sa soumission...

Le premier tome d'une trilogie dramatique et audacieuse. Un univers de fantasy saisissant. Un triangle amoureux magistralement mis en scène par Melinda Salisbury, nouveau talent à la plume virtuose.



16,90 EUR
Achat Fnac

L'avis de Sophia :

Twylla est capable de tuer d'un simple toucher. Son don est utilisé à des fins politiques, ce qu'elle accepte, persuadée d'accomplir ainsi son destin. Mais elle ne se sert de cette capacité que par obligation, et n'en tire aucun plaisir. Cette idée est très intéressante, mais peut-être pas assez exploitée par l'auteur. On voit surtout Twylla se désoler d'être une machine à tuer, mais tout cela sera bien vite balayé par quelques révélations. C'est dommage.

L'histoire est intéressante et pleine de bonnes idées, pour certaines originales et rafraîchissantes. Malheureusement, ce livre fait un peu l'effet d'un pétard mouillé. La quatrième de couverture est très enthousiasmante et les rebondissements finaux passionnants. Mais entre les deux, c'est plat et l'on frôle souvent l'ennui. La première moitié du roman, et même au-delà, manque d'action. L'auteur prend son temps pour planter le décor. C'est souvent le cas en fantasy, mais comme ici le récit est raconté par Twylla, un personnage passif et naïf, on peine à se passionner pour l'histoire. De fait, malgré le contexte très prometteur et les nombreuses pistes envisageables qui auraient dynamisé le texte, on suit essentiellement les multiples atermoiements de Twylla et sa relation avec les deux hommes qui l'entourent (hé oui, on a ici droit à un triangle amoureux). 
Certains personnages frôlent la caricature, comme la reine, ce qui renforce encore le sentiment d'immaturité qui se dégage du roman. 

La seconde partie du livre propose plus de rebondissements, et donc de tension. Mais tout cela arrive peut-être trop tard pour raviver la curiosité chez les lecteurs déjà lassés. C'est toujours le problème avec les romans trop longs à démarrer, lorsque les révélations arrivent enfin et que le rythme s’accélère, une partie du public est déjà trop déçue pour apprécier pleinement l'évolution du récit. Les autres, ceux qui auront aimé la découverte lente de l'univers de Twylla et que l'aspect romantique, parfois un peu mièvre, n'aura pas dérangés, seront sans aucun doute conquis par cette histoire. 

En conclusion, un roman plein de bonnes idées, mais trop long à démarrer, et des personnages pour certains un peu fades. Une lecture qui ne fera pas l'unanimité, mais qui trouvera sûrement son public.