Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 20 juillet 2015

Grand concours de l'été avec J'ai Lu Pour Elle !

Il fait beau et chaud, quoi de mieux que de se relaxer avec un bon roman ? Pour vous accompagner dans vos lectures, J'ai Lu Pour Elle vous propose un grand jeu concours. Du au , suivez la piste de vos héros préférés et faites le plein de cadeaux !

Plusieurs lots sont à remporter :

Lot 1 : un livre dédicacé mystère + tous les titres des offices du 19/08 et du 26/08 soit 13 titres parmi lesquels entre autres :
  • Incandescent, de Coleen Hoover ;
  • L'agence de Mme Evensong - Tome 2 : Accordez-moi une nuit, de Maggie Robinson ;
  • Lux - Tome 2 : Onyx, de Jennifer L. Armentrou.
Ou encore, la suite des Duchesses d'Eloisa James, des Justiciers de Zoe Archer ou la suite des Amantes de Jess Michaels !

Lot 2 : tous les titres des offices du 19/08 et du 26/08 soit 13 titres.

Lot 3 : un lot de 5 livres choisis par J'ai lu. 

Pour tenter votre chance, c'est très simple, il suffit de cliquer sur le bouton « Participer » et de suivre les indications. Bonne chance à tous ! 

Jeu de piste littéraire

Un sulfureux secret de Megan Hart


Un sulfureux secret
de Megan Hart

Éditions Harlequin

Sortie le 1er juillet 2015
Format poche / 384 pages / Prix 7,50 €


Présentation de l'éditeur :

Alertée par son meilleur ami, qui n’a cessé de lui répéter qu’Alex Kennedy – cet homme incroyablement sexy qu’elle fréquente depuis peu – était dangereux et qu’elle devait se tenir loin de lui, Olivia a d’abord pensé qu’il ne s’agissait là que d’un peu de jalousie. Mais, après quelques semaines de relation avec Alex, elle n’en est plus tout à fait aussi sûre. Certes, en plus d’être attentionné, drôle et charmant, il est le meilleur amant qu’elle ait jamais eu, capable de la propulser vers des hauteurs insoupçonnées – et le désir qui les a poussés dans les bras l’un de l’autre ne semble pas faiblir, bien au contraire. Pourtant, elle devine confusément que cette façade parfaite dissimule des zones d’ombre. Or, à chaque fois qu’elle essaye d’en savoir un peu plus sur Alex, et sur son passé, il se ferme et s’arrange pour ne pas répondre. Au point qu’elle doit bien se résoudre à l’évidence : à part pour le sexe, elle ne peut être sûre de rien en ce qui concerne Alex Kennedy…

L'avis de Sophia :


Ce récit prend place après Le choix interdit, qui fut suivi de La tentation d'un été, qui racontent une même histoire, mais selon des points de vue différents. Il n'est cependant pas nécessaire de les avoir lus pour apprécier Un sulfureux secret. En ce qui me concerne, ce n'est qu'après avoir fini ce roman que je me suis souvenue avoir déjà croisé Alex quelque part avant (autant dire que ça ne m'avait pas tellement marquée). 

Ici, on découvre Olivia, jeune célibataire fascinée par Alex, que tout le monde lui décrit comme particulièrement dangereux, et gay. Pour ce qui est du danger, rien de bien inquiétant au final, et quoi que s'évertuent à répéter encore et encore les personnages secondaires, Alex est un bourreau des cœurs comme on en a vu d'autres. Il tient même plutôt du chaton que du tigre. En ce qui concerne son homosexualité annoncée dès la première page, hé bien, étant donné que le sujet du livre repose sur sa romance avec Olivia, on se doute bien qu'il est en fait bisexuel, pas vraiment de suspense de ce côté-là.

Ce livre possède énormément d'atouts. L'écriture est dynamique, les scènes érotiques nombreuses et assez chaudes, on croise des tas de personnages sympathiques, Olivia est attachante et Alex se révèle plutôt craquant. Néanmoins, l'intrigue présentée ici ne tient pas la route. L'auteur en fait des caisses sur le danger représenté par Alex, mais tout ce qu'on voit c'est un gentil garçon un peu abimé par la vie qui est tendre, patient, honnête et entièrement dévoué à Olivia. Entre sa quasi-perfection et l'insistance de l'auteur à nous faire croire qu'il était dangereux, j'ai attendu un énorme retournement de situation durant toute ma lecture, sans que rien n'arrive jamais. Avec tout ce qu'on laisse entendre sur Alex, on pourrait croire qu'il va révéler un passé de serial killer ou de parrain de la mafia d'un moment à l'autre, mais non, il est chouchou à souhait. J'ai ainsi eu l'impression de me faire balader par l'auteur, ce qui m'a agacée. 

Autre grief, l'auteur a ici voulu caser absolument tous les sujets à la mode. Dans cette sulfureuse romance érotique, on a donc des personnages, qui, en vrac : sont homosexuels ou bi, ont été adoptés, sont victimes de racisme, en pleine reconversion religieuse, ont des parents divorcés, racistes et/ou alcooliques, ont eu une grossesse non désirée, ont abandonné leur enfant à la naissance, se prostituent, fument de l'herbe, trompent leur conjoint, ont été abandonnés juste avant le mariage, vivent une relation abusive, etc. Et ceci n'est qu'un échantillon, le seul ouvrage qui décrive plus de sujets de société que ce roman, c'est probablement Le Petit Larousse...
C'est bien d'aborder de nombreux sujets, mais ici les 3/4 d'entre eux ne sont que des détails, à peine exploités, comme si l'auteur avait fait le pari d'aborder le plus de problématiques possible en moins de 300 pages. C'est déroutant et inutile. 

De même, Megan Hart a vraiment cherché à créer des personnages cools et modernes (selon elle). Les références (parfois dépassées, pas de chance) à la pop culture pleuvent, les conversations sur fond d'insultes entre potes sont légion et les discussions sur le sexe franchement abusées et avec des tournures de phrase parfois limite (la palme revient à Sarah, dont le sujet favori semble être le cunnilingus). Mention spéciale aussi à l'héroïne, qui trouve on ne peut plus logique de mettre en statut Facebook, à l'attention de ses 500 amis et parents, qu'elle vient de prendre son pied. Normal.
Ça rend tout ce petit monde plutôt immature, alors qu'on parle de personnes ayant une trentaine d'années, parfois plus. C'est dommage, on a la sensation que l'auteur en fait des caisses, alors que tous ces éléments, mieux dosés, auraient servi l'histoire et auraient contribué à en faire un vrai délice.

Pour conclure, Un sulfureux secret est plein de bonnes idées et offre un bon moment de lecture, il faut le reconnaître. Mais comme il n'y a en fait aucun sulfureux secret (ou je l'ai raté ? Je cherche encore...), on passe finalement 300 pages à voir deux personnes sympas filer le parfait amour, ce qui n'a rien de palpitant. On ferme le livre avec l'impression d'avoir été dupé, de ne pas avoir lu ce qui était promis, et avec les tas de sujets de société abordés, on se demande même un peu si on vient de lire une romance érotique ou de regarder un épisode de Tellement vrai. Dommage, le potentiel était là pour en faire un roman original, sympa et intelligent. Mais nul doute que les points forts de cette histoire sauront séduire un large public, peut-être plus indulgent.


Crie mon nom de Corpus Delecta


Crie mon nom
de Corpus Delecta

Éditions HQN

Sortie le 6 mai 2015
Format numérique / 46 pages / 1,99 €


Présentation de l'éditeur :

Plus qu’une supplique, un ordre...
J’ai longtemps hésité et puis, un soir, curieuse, téméraire, je me suis lancée. Je me suis inscrite sur un site très... spécial. Presqu’aussitôt, tu m’as écrit.
Je t’ai fait attendre – un peu – pour la forme et le jeu. Le plaisir de voir ta frustration, de sentir mon propre désir me ronger le ventre.
Notre première fois, elle a été intense, violente, passionnée. Du sexe brut et animal qui a marqué le début de notre liaison. Une relation de dépendance gorgée de chair et de salive, de cris et d’halètements. Et très vite, le besoin viscéral, impérieux, de sentir tes mains, de jouir sous ta langue en criant ton nom.
Et puis est arrivée l’envie de te serrer dans mes bras...
Je ne sais pas quand ça a commencé, tu sais. Cette remontée dangereuse, depuis le ventre jusqu’au cœur. J’ai essayé de lutter. Mais c’était trop tard.

L'avis de Sophia :


Cette courte nouvelle (une cinquantaine de pages) raconte sans fards la relation, purement sexuelle, entre Corpus Delectra et son amant, rencontré sur un site Internet. Du premier contact jusqu'à la dernière étreinte, l'auteur nous dévoile, par le biais de quelques scènes choisies, une histoire focalisée uniquement sur le sexe. Ce qui est intéressant ici, au-delà de l'aspect sexuel du contenu, c'est tout ce que l'on devine autour de ce qui nous est montré. Tout ce que l'héroïne nous laisse supposer dans ce qu'elle ne dit pas, dans ces éclipses temporelles entre deux scènes et dont on ignore tout. C'est d'ailleurs très frustrant, car on aurait envie d'en savoir plus sur elle, sur son amant, sur la nature réelle de leurs sentiments, sur leur vie également, bien que ce ne soit pas le sujet. 
Les scènes sont très explicites et le langage utilisé cru. La plume de l'auteur est directe, précise et même incisive. Cette nouvelle plaira à ceux qui cherchent un condensé de scènes érotiques, mais il y a aussi quelque chose d'autre dedans qui interpelle vraiment et fait regretter ce format si court. C'est peut-être là le talent de l'auteur, nous livrer ce qu'on croit vouloir lire, et nous frustrer, l'air de rien, en nous privant du reste, un peu comme cette héroïne qui ne voulait qu'une relation charnelle, puis se laisse prendre au jeu et finit par désirer autre chose. Cette romance qu'on n'espérait pas trouver ici, et qui bizarrement, alors qu'elle n'est même pas suggérée, manque tout de même.
Une assez bonne surprise, à réserver à un public averti.




1,99 EUR
Achat Fnac

La belle du Mississippi, l'intégrale de Rosemary Rogers


La belle du Mississippi, l'intégrale
de Rosemary Rogers

Éditions Mosaic

Sortie le 3 juin 2015
Format numérique / 900 pages / 14,99 €


Présentation de l'éditeur :

Fille d'un riche sénateur, Cameron Campbell mène depuis toujours une existence dorée dans la plantation familiale d’Elmwood. Mais son bonheur vole en éclats lorsque le capitaine Jackson Logan, avec qui elle vit sa première romance, décide de rompre brutalement. Comment ose-t-il la traiter d’enfant gâtée alors qu’elle aurait renoncé à tout par amour pour lui ? Blessée, Cameron se persuade qu’elle ne pourra jamais lui pardonner… Six ans plus tard, à l’aube de la Guerre de Sécession, le capitaine Logan est de retour… Et si Cameron n’a pas oublié l’affront subi autrefois, elle ne peut contenir le trouble que ces retrouvailles éveillent en elle. Pourtant Jackson, lui, ne daigne pas lui accorder la moindre attention, et semble davantage préoccupé par le mystérieux message qu’il est venu transmettre au sénateur Campbell. Un message qui, Cameron l’apprend bientôt, la contraint au pire : placer son destin entre les mains de l’homme qui l’a trahie…

L'avis de Sophia :

Ce livre est une vraie saga romanesque, qui s'inscrit sur des années et qui n'est pas sans rappeler, parfois, le roman Autant en emporte le vent. On y découvre le destin de Cameron Campbell, fille de sénateur, belle fleur du Mississippi, éprise depuis des années du capitaine Jackson Logan qui l'a repoussée. Ce dernier, bien que très réceptif au charme de Cameron, la voit avant tout comme une petite fille riche, gâtée et immature. Pourtant, alors que la guerre éclate et que les événements dramatiques se succèdent, les sentiments qu'il éprouve pour elle grandissent, jusqu'à tourner à l'obsession. Cameron aussi tombe éperdument amoureuse de Jackson, alors qu'elle ne lui fait aucune confiance, mais leur relation aussi passionnée que tumultueuse met du temps à se concrétiser. On les voit donc, au fil des jours, puis mois et années, s'aimer, se disputer, se séparer, puis se retrouver, et ainsi de suite, sur fond de guerre de Sécession.

Leur histoire est touchante et plaisante à suivre. Les intrigues sont nombreuses, les rebondissements aussi, et cette saga nous balade sur plus de 700 pages entre moments enfiévrés ou plus tendres, tragédies et trahisons. L'écriture est agréable, les personnages, principaux comme secondaires, intéressants, et l'on a bien du mal à lâcher le livre une fois commencé. Les deux tomes qui composent cette intégrale sont passionnants et bien rythmés. On pourra regretter parfois que Cameron soit si entêtée, ce qui provoque nombre de disputes entre elle et Jackson. Cela permet de donner du piquant au roman et de créer une tension permanente entre eux, mais on aurait tout autant apprécié de voir la jeune femme moins pénible.

C'est une très belle romance historique, dense et bien construite, qui réunit tous les atouts pour séduire les amateurs du genre. Un classique qui offre un excellent moment de lecture et qui gagne à être connu.