Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 3 mars 2015

Les nuits tentatrices, Tome 1 : Péché exquis de Emma Foster

Les nuits tentatrices
Tome 1 : Péché exquis
de Emma Foster

Éditions Milady
Collection Romantica

Sortie le 20 février 2015
Format broché / 352 pages / Prix 16,90 €


Présentation de l'éditeur :

L'interdit a comme un goût de paradis... Il y a en lui quelque chose de félin et de dangereux. Quelque chose qui attire et qui brûle. Il me regarde avec des airs de prédateur. Un frisson parcourt ma peau. Nous nous dévisageons. « Viens », dis-je dans une supplication muette. Adam est beau, intelligent, riche et affreusement seul. Depuis son divorce, il refuse d'entretenir des relations suivies et se contente de faire appel à des escorts. Un soir, il rencontre une jeune femme d'une beauté envoûtante. Après avoir échangé quelques mots avec lui, elle l'invite sans détour à la suivre dans une chambre d'hôtel. Cette belle inconnue n'a pourtant rien d'une professionnelle ; c'est une femme blessée qui ne conçoit plus le rapport charnel que dans l'expiation. Adam se laisse entraîner dans un jeu inattendu par cette femme pas comme les autres...

L'avis de Sophia :

Cette romance érotique explore le BDSM sous un jour intéressant et novateur. Pour commencer, ici, c'est Adam qui narre l'histoire. La découverte de ce milieu et de ses pratiques se fait donc à travers ses yeux, entre fascination et perte de repères. 

Face à lui, on trouve Eve, une jeune femme énigmatique au passé visiblement douloureux. C'est elle qui entraîne Adam dans le BDSM. Elle n'aspire qu'à être soumise (au moins sexuellement) et lui se découvre une envie irrésistible de jouer les dominateurs. Leur couple fonctionne plutôt bien. Adam n'est pas le connard arrogant et control freak qu'on trouve dans tous les romans de ce type, ce qui change un peu. Au moins, il semble réellement humain, et donc crédible. Quant à Eve, c'est le gros point d'interrogation. Les rares fois où elle prend la parole dans l'histoire, c'est pour semer encore plus de mystères autour d'elle. On devine juste qu'elle a vécu un drame et que depuis elle se détruit grâce au sexe.

La plume de l'auteur est très agréable. Elle gère parfaitement la construction de son intrigue et réussit à provoquer des émotions variées au cours de la lecture. Le style est fluide, les pages se tournent toutes seules et on prend un réel plaisir à découvrir l'histoire et les personnages. 

Quelques petits bémols tout de même. Eve est vraiment trop mystérieuse. On termine le roman sans rien avoir appris sur elle, ce qui est frustrant et peut agacer. Le mystère,  c'est bien, mais au moins quelques miettes à se mettre sous la dent auraient été appréciables. 
On voit arriver de très loin le rebondissement final, et Adam y réagit d'une façon un peu idiote, tant l'évidence est facile à deviner. Oui, avec son passé, sa méfiance est logique. Mais être méfiant ne signifie pas être incapable de réfléchir. Cette fausse note, prévisible qui plus est, qui n'a d'autres buts que de créer un problème pour rebondir sur un second tome, laisse un goût bizarre.

Pour résumer, une histoire forte, sensuelle et très bien écrite, mais qui se perd un peu dans ses mystères, au risque de lasser le lecteur.





16,90 EUR
Achat Fnac




Pour briser le silence d'Eileen Carr

Pour briser le silence
d'Eileen Carr 


Éditions Milady
Collection Suspense

Sortie le 20 février 2015
Format Poche / 360 pages / 7,90 €


Présentation de l'éditeur :


Au milieu de la nuit, le détective Josh Wolf passe un coup de téléphone à la psychiatre Aimée Gannon. L’une de ses patientes, une adolescente perturbée, a été retrouvée, mutique, près des cadavres de ses deux parents. Sur les murs de la scène de crime, des symboles énigmatiques s’étalent en lettres de sang. Pour résoudre l’énigme, Aimée doit percer le silence de sa patiente... sans se laisser distraire par l’attirance qu’elle ressent pour le policier.

L'avis de Sophia :

Lorsque Taylor, l'une de ses patientes, est retrouvée prostrée sur les lieux d'un crime, Aimee, psychologue, est contrainte de collaborer avec la police pour tenter de découvrir ce qu'il s'est passé. Tout au long de l'histoire, celle-ci aura pour priorité le bien-être de Taylor, quitte à se fâcher avec l'inspecteur Josh.

Josh et Aimee ont une approche différente de l'enquête, ce qui ne les empêche pas de craquer rapidement l'un pour l'autre. La relation entre eux se développe page après page, tranquillement. Ces deux personnages se révèlent tous deux intéressants et attachants. Chacun a ses blessures : Josh tente de se remettre d'une rupture amoureuse, et Aimee essaie de se reconstruire après avoir été violemment agressée et presque violée par l'un de ses patients.

Le roman se lit avec plaisir, et si la romance est assez classique, c'est finalement du côté de la relation entre Josh et sa partenaire que l'intérêt se trouve. Leur tandem est efficace et souvent drôle. Les répliques fusent et on regrette presque qu'il ne s'agisse que d'une histoire secondaire et d'une relation amicale.

Même si l'enquête reprend pas mal de points déjà vus ailleurs, le suspense est bien présent. L'originalité réside sûrement dans le fait que l'on suit plusieurs prédateurs en même temps, ce qui est intrigant. Ceux-ci ne font pas équipe, n'ont pas le même objectif, et peuvent même à l'occasion marcher sur leurs plates-bandes respectives.
Si l'on voit arriver de loin le nom du coupable, il faut attendre la toute fin du roman pour comprendre ses motivations. La révélation finale est assez surprenante et bien pensée.

Pour briser le silence est un romantic suspense honnête et efficace. Sans être un roman indispensable, il offre un excellent moment de lecture et plaira aux adeptes de ce genre.



7,90 EUR
Achat Fnac

Inside Out Trilogy, Tome 1 : Si J'étais Elle

Inside Out Trilogy
Tome 1 : Si J'étais Elle
de Lisa Renée Jones

Éditions J'ai lu
Semi-poche érotique


Sortie le 9 avril 2014
Format broché / 384 pages / 13 €


Présentation de l'éditeur :

Je m'appelle Sara McMillan, j'ai vingt-huit ans et je suis professeur. Un jour, par hasard, je découvre le journal intime de Rebecca, qui, semble-t-il, a travaillé dans la plus prestigieuse galerie d?art de San Francisco. Dès les premières lignes, l'addiction est totale, tant le récit de ses expériences sensuelles me fascine, éveillant en moi des fantasmes inavouables. Or, au fil des pages, je comprends bientôt qu'il lui est arrivé quelque chose ; le désir laisse alors place à la tourmente, à l'angoisse. Qu'est-il arrivé à Rebecca ? En marchant sur ses pas, je fais la rencontre d'hommes dangereusement attirants, des hommes qu'elle aussi a connus. Méfiance, toutefois, car ma curiosité pourrait bien me plonger dans un abîme de plaisirs interdits.

L'avis de Sophia :

Cette romance érotique joue la carte du mystère et du suspense.
Sara, jeune enseignante sage et sans histoire, découvre un jour un journal intime dans lequel une certaine Rebecca raconte ses ébats sexuels et sa passion incontrôlable pour un homme. Sara décide de se lancer sur ses traces, pour vérifier qu'elle va bien.

L'histoire ne manque pas de tension. Sara s'immerge dans la vie de Rebecca, jusqu'à occuper son emploi, et on se demande tout du long ce qui lui est arrivé, où elle est passée et qui dans son entourage pourrait être cet homme mystérieux qui la rendait à la fois passionnée et angoissée.
D'une façon générale, tous les ingrédients sont là, servis sur un plateau, pour séduire les amateurs du genre : hommes sexy et riches, monde de luxe, sexe torride, etc. Même la plume de l'auteur n'est pas désagréable.

Pourtant, le roman n'est pas exempt de défauts, et il est possible de passer totalement à côté de l'engouement qu'il suscite. Ce fut mon cas.

Sara est un personnage peu accrocheur. On retombe sur la classique héroïne parfaite en tous points et franchement naïve qui va laisser un millionnaire l'encanailler. Tout le monde l'aime au premier regard, comme si le monde entier n'attendait qu'elle pour exister, alors qu'elle est supposée être une enseignante effacée et discrète. Son obsession pour Rebecca est un point intéressant, mais qui se révèle trop prévisible.

Il y a aussi Mark, le directeur de la galerie d'art où travaillait Rebecca, et un artiste, Chris. Tous deux sont super riches, super sexy, super autoritaires, etc. Et évidemment, tous deux trouvent Sara fascinante. Les autres personnages servent surtout de faire-valoir à l'héroïne. Les protagonistes ne manquent pas tellement de profondeur, mais il est étonnement facile de lire le roman sans s'attacher un minimum à aucun d'eux.

L'intrigue quant à elle traîne en longueur. Pendant plus de 100 pages (le livre en fait 300), on ne trouve ni romance ni érotisme et on s’ennuie pas mal. Ensuite, les choses gagnent enfin en intensité et l'histoire se révèle intéressante malgré ses faiblesses.
On relève en plus des petites incohérences qui peuvent agacer. Au début du roman, l’héroïne n'a pas connu d'hommes depuis 18 mois, quelques chapitres plus loin, ça fait en fait 5 ans. Lorsque Sara rencontre le directeur de la galerie, elle lui saute dessus et exige aussitôt qu'il l'embauche, avant d'affirmer quelques pages plus loin qu'elle ne sait pas encore si elle "acceptera" l'offre d'emploi. À n'y rien comprendre...
On tombe aussi sur une scène franchement insupportable (et malheureusement, trop souvent présente dans les romances érotiques), où Sara explique qu'elle peut faire l'amour sans préservatif, car elle prend la pilule. Et quand son homme (qu'elle connaît depuis une semaine, mais qu'elle aime déjà à la folie) semble hésiter, elle part aussitôt dans une scène terrible (et grotesque). Heureusement pour l’héroïne, lui non plus n'a jamais entendu parler des MST, donc ils s'accorderont rapidement sur ce détail.

Le roman se termine en plein suspense, et l'on tourne la dernière page avec de nombreuses questions irrésolues. Ceux qui ont aimé leur lecture s'arracheront sûrement les cheveux en attendant la suite. Les autres en resteront là.

En bref, un roman qui possède de très bonnes qualités et qui séduira sans aucun doute de nombreux lecteurs. Mais le début un peu long et certains détails agaçants viendront sûrement à bout de la patience des autres.




13,00 EUR
Achat Fnac


13,00 EUR