Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

jeudi 15 janvier 2015

The Young World

The Young World
de Chris Weitz 

Éditions du Masque
Collection MsK

Sortie le 7 janvier 2015
Format broché / 350 pages / 17 €


Présentation de l'éditeur : 


Manhattan, XXIe siècle. Un virus a décimé toute la population des États-Unis, à l'exception des adolescents. Plus d'électricité, plus d'eau courante, plus de transports, plus d'Internet, les jeunes sont livrés à eux-mêmes dans la ville qui ne dort jamais. L'Upper East Side est devenu le territoire des Résidentiels, tribu violente et machiste qui domine le marché noir. Dans le Village, plusieurs tribus coexistent plus ou moins pacifiquement. Parmi eux, les Washington Square. Il y a Donna, Jeff, Peter, Brainbox et Opaline. Cinq ados privés de repères qui ont vu leur avenir se désintégrer sous leurs yeux.
Lassés d'attendre la mort, ils partent à travers Manhattan pour tenter de retrouver l'origine du virus qui a décimé le continent.
Relecture moderne de Sa Majesté des mouches, The Young World happe le lecteur dès les premières pages grâce à des personnages bien campés et des rebondissements en chaîne.

L'avis de Chani

Un virus mortel a décimé la population, ne laissant en vie que les adolescents de dix à dix-huit ans. Obligés de subvenir à leurs besoins, ces jeunes ont dû s’organiser. À Manhattan, divers clans cohabitent de manière plus ou moins pacifiste, dont les Washington Square, que le lecteur va pouvoir suivre le temps de ce roman.

The Young World commence sur les chapeaux de roues, plongeant le lecteur dans ce monde sans adultes ni jeunes enfants sans prendre de pincettes. Du coup, le début est un peu brouillon, il n’est pas évident de réussir à bien se situer et à comprendre où l’auteur veut en venir. Cette impression perdure jusqu’à ce que les jeunes décident de sillonner la ville en quête d’un remède. Mais, là encore, cette promenade est un peu longuette, n’ayant comme intérêt que d’installer l’ambiance du roman, ambiance renforcée par la plume abrupte et sans détour de l’auteur, la violence de ce nouveau monde et les épreuves auxquelles Jeff et ses amis sont confrontés. Et puis, enfin, tout s’accélère et le roman devient réellement intéressant, mais ceci arrive trop tard, si bien que la fin du livre est trop proche. Pour revenir sur la violence contenue dans le roman, The Young World est classé young adult, mais je l’ai trouvé très dur et je pense qu’il faut vraiment faire attention en l’offrant à un adolescent, certains étant surement trop sensibles pour le lire.
En dépit d’un début un peu déroutant et lent, The Young World devient rapidement addictif, si vous êtes fan de romans post-apocalyptiques, n’hésitez pas.

Drew & Fable Tome 3 : Trois secrets entre nous de Monica Murphy

Drew & Fable
Tome 3 : Trois secrets entre nous

de Monica Murphy 

Éditions Milady
Collection Romans

Sortie le 23 janvier 2015
Grand format / 288 pages / 18,20 €


Présentation de l'éditeur :


J’ai désespérément besoin d’elle.

Si elle s’en allait, j’aurais l’impression de perdre une part de moi-même. Je crois que je suis amoureux d’elle, malheureusement j’ai le don de faire du mal à ceux que j’aime. Je ne peux pas lui infliger ça, mais je ne peux pas non plus la laisser s’en aller.

Incapable de faire le deuil de son frère, Jen décide de couper les ponts avec sa famille et de devenir strip-teaseuse pour assurer sa subsistance. C’est alors que Colin, le meilleur ami de son frère, refait surface. Cet homme providentiel l’aide à se tirer d’affaire et lui propose un poste de serveuse dans son prestigieux restaurant. Elle se sent terriblement attirée par son protecteur, mais ce dernier lui cache de sombres secrets qui le réveillent chaque nuit. S’il refuse de lui révéler ce qui le hante, toute relation entre eux est impossible. S’il l’aime vraiment, il sait ce qui lui reste à faire.


« Un incontournable. Le style de Monica Murphy est plus addictif que jamais. » City of Books
« Un roman rythmé à souhait, aussi touchant que troublant. » New Adult Addiction

L'avis de Chani

Le lecteur avait pu faire la connaissance de Jen et Colin dans Deux mois sans elle, le deuxième opus des aventures de Drew et Fable. Dans Trois secrets entre nous, ce sont eux qui sont au centre du roman. Colin héberge et emploie Jen suite à la promesse faite au frère de la jeune femme, mort dans le Golfe. Malgré les sentiments qu’il éprouve pour Jen, il ne se résout pas à y céder par respect pour son meilleur ami disparu. Quant à Jen, honteuse de son passé, elle a peur que Colin la méprise pour ce qu’elle a fait. Leur histoire s’annonce compliquée…

Encore une fois, Monica Murphy fait mouche avec cette romance contemporaine touchante, toute en émotion. Même si le couple formé par Jen et Colin ne peut détrôner celui de Drew et Fable, il fonctionne très bien et le lecteur a envie d’y croire. Il a aussi envie d’aller leur parler pour arranger la situation à vrai dire, car on tourne parfois un peu en rond pour pas grand-chose… La narration est toujours à la première personne (mais, heureusement, le personnage ne s’adresse pas au lecteur), ce n’est pas ce que je préfère mais ça passe. Au final on passe un bon moment et vivement le prochain opus.